C’est avec fierté que lundi soir, lors d’une cérémonie précédent la séance du conseil, le maire M. Robert Bibeau ainsi que les membres du conseil de la Ville ont rendu un hommage bien mérité à Mme Lucille Lafortune, récipiendaire de la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés 2021. Accompagnée par ses proches, elle a été invitée à signer le livre d’or de la Ville pour l’occasion.

Cette médaille, issue d’une nomination recommandée par la Ville, vient reconnaître son remarquable engagement bénévole au sein de sa communauté. Son rayonnement rejaillit d’ailleurs sur toute l’organisation.

Madame Lafortune est une Charloise de cœur qui s’implique dans sa communauté depuis de très nombreuses années. Dévouée, passionnée, bienveillante et toujours prête à aider son prochain, son apport au bien-être collectif de la population est indéniable. Que ce soit auprès du Cercle de fermières ou bien en prenant part à pratiquement tous les événements culturels de la Ville, son implication est remarquable.

Une feuille de route bien remplie

Généreuse de son temps et de son talent, il est impossible de compter les milliers d’heures de bénévolat qu’elle a investies dans la communauté, à travers le temps et les époques.

Ayant occupé tous les postes administratifs possibles au sein de l’organisme, elle s’implique dans le Cercle des fermières depuis de nombreuses années afin de partager son savoir et enseigner les techniques de couture, de broderie, de tissage, etc. aux nouvelles recrues de son organisme. La transmission du patrimoine culturel, particulièrement celui des arts textiles, est d’une importance capitale pour elle, au grand bonheur de tous ceux qui reçoivent ses conseils!

En plus de faire de l’enseignement bénévole auprès de ses collègues, madame Lafortune collabore également à pratiquement tous les événements culturels de la Ville, depuis plus de 20 ans! Reconnue comme une excellente pédagogue et faisant preuve d’un grand leadership, elle n’hésite pas à offrir des ateliers de tissage aux festivaliers de Mémoires et Racines qui se tient chaque année sur le territoire. Au même titre qu’elle est toujours présente pour tenir des activités de bricolage, des plus originaux et inédits, auprès des enfants durant les activités de la Ville telles que la fête de Noël des enfants, l’Halloween ainsi que les activités de la semaine de relâche.

Non seulement les enfants charlois peuvent bénéficier de ses talents artistiques, de sa patience, de son don de soi et de son dévouement, mais également de nombreux jeunes et moins jeunes de partout dans la région et même en province.

En effet, Lucille Lafortune travaille beaucoup dans l’ombre… Elle tricote des bas et des tuques pour les enfants naissants pour l’hôpital de la région, alors que des foulards sont remis à différents centre d’aide pour l’itinérance dans la MRC. Elle conçoit, tricote et fournit des centaines de marionnettes à doigts pour les enfants qui subissent des traitements de chimiothérapie à l’hôpital Sainte-Justine, et ce, depuis de nombreuses années déjà. « Gaspard Chimio » est d’ailleurs le nom qu’elle a donné à sa marionnette.

Des toutous sont aussi fabriqués par notre candidate et distribués à des familles d’accueil de la Direction de la protection de la jeunesse. Quant aux scouts de Saint-Charles-Borromée, ils portent fièrement les foulards de Lucille. Enfin, avec la nouvelle réalité, elle a su s’adapter et elle coud désormais des masques! D’ailleurs, pas moins de 700 masques faits de ses dix doigts ont été remis à l’organisme La Manne quotidienne (comptoir alimentaire pour les familles à faible revenu) l’automne dernier.

Avec sa personnalité rayonnante, Lucille Lafortune contribue à semer le bonheur et le positivisme partout où elle passe. Son engagement est l’incarnation même de cette participation citoyenne que la Ville valorise.