Le député de Rousseau, M. Louis-Charles Thouin, a dévoilé, le 17 mai,, en compagnie du maire de la Ville de Saint-Lin-Laurentides, M. Patrick Massé,  les investissements de 16 024,70 $ du gouvernement du Québec pour le projet d’aménagement des sentiers du parc de l’Aubier.

En effet, pour permettre à la population de la circonscription de Rousseau de profiter en sécurité de la nature et pour favoriser l’accessibilité aux sentiers et aux sites de pratique d’activités de plein air, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a dernièrement informé le député de cette subvention accordée à la ville dans le cadre du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA).

« La pratique d’activités de plein air est bien enracinée dans la circonscription de Rousseau et dans la région de Lanaudière. Dans la situation actuelle que nous vivons, les bouffées d’air frais sont salutaires pour plusieurs et nous prenons tous conscience de la richesse que nous avons d’habiter ici, près de la nature. Grâce à cet investissement du gouvernement du Québec, l’accès aux activités récréatives, physiques et sportives est une fois de plus bonifié pour les citoyens et citoyennes de la circonscription. Les familles comme les amateurs de plein air pourront profiter de la nature en toute sécurité tout en explorant, sous un angle nouveau, notre magnifique territoire », a déclaré, par voie de communiqué, M. Thouin.

« La réfection des sentiers du parc de l’Aubier est une bonne nouvelle, surtout dans le contexte où, plus que jamais, les activités extérieures sont recherchées et bénéfiques pour la population. Les citoyens auront accès à des sentiers aménagés pour bouger et profiter des bienfaits de la nature et j’en suis très heureux ! Merci à M. Louis-Charles Thouin, député de Rousseau, et au gouvernement du Québec pour cet investissement qui témoigne de l’intérêt porté à la qualité de vie des saint-linois », a indiqué Patric Massé, maire de Saint-Lin-Laurentides

Faits saillants :

Les projets ont été sélectionnés en fonction de critères d’admissibilité et d’évaluation établis dans les règles et les normes du PSSPA.

Les clientèles visées par le PSSPA sont les organismes nationaux de loisir reconnus, les organismes à but non lucratif membres en règle d’un organisme national de loisir reconnu, les entreprises d’économie sociale (dont les coopératives) membres en règle d’un organisme national de loisir reconnu ainsi que les municipalités et les municipalités régionales de comté (MRC) de 100 000 habitants et moins.

Le PSSPA est géré par le Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique et par la Direction du sport, du loisir et de l’activité physique.