La compagnie de télécommunication Bell annonce, le 10 août, l’expansion de ses services Internet pure fibre aux foyers et entreprises de Rawdon dans la région de Lanaudière. S’inscrivant dans le cadre des investissements accélérés de Bell dans l’infrastructure du réseau national de prochaine génération, le programme d’expansion permettra d’offrir un accès à large bande entièrement optique à environ 2 000 emplacements à Rawdon d’ici la fin de 2021. Rendu possible par un climat d’investissement favorable qui reflète le soutien des gouvernements pour le développement des infrastructures, ce programme d’expansion du réseau large bande fournira des connexions rapides et de grande capacité, 100 % fibre, à un nombre encore plus grand de citoyens dans les plus petites communautés, avec des vitesses de téléchargement Internet pouvant atteindre 1,5 Gbit/s ainsi qu’un accès aux principaux services de Bell, comme Télé Fibe.

Le maire sortant de Saint-Charles-Borromée, Robert Bibeau annonce qu’il se portera candidat pour un deuxième mandat à la mairie de Saint-Charles-Borromée. L’ensemble du conseil de SCB fera de même dans les semaines suivantes.

Le comptoir vestimentaire La Corde à Linge de Saint-Jean-de-Matha ouvre ses portes. Les membres fondateurs de La Corde à Linge poursuivent un projet d’entraide qui est né il y a 34 ans lorsqu’une une équipe de précieux bénévoles a créé un comptoir vestimentaire sans aucune structure légale. Il était alors logé dans un minuscule local de l’ancien presbytère.

Signalétik, une division du Groupe Maskimo, établi en Mauricie depuis plus de 60 ans, ouvre une nouvelle place d’affaires dans Lanaudière, soit à Lavaltrie. Signalétik a aménagé dans ses nouveaux locaux situés au 570, chemin de Lavaltrie, à Lavaltrie. Signalétik offre un service complet et clé en main de signalisation routière, de la fermeture des routes à la sécurisation des chantiers. Elle possède les effectifs et l’expertise requis pour assurer la gestion de la sécurité sur les chantiers routiers de grandes comme de petites envergures.

La municipalité de Saint-Jean-de-Matha décerne L’Ordre du mérite Louis-Cyr aux Petits Sourires d’Haïti dont la mission vise à amasser des vêtements, fournitures scolaires et contribuer à des projets structurant et éducatif en Haïti, L’organisme a été fondé en 2016 par un couple de Mathalois formé de madame Christine Beaulieu et monsieur Alain Guidi. C’est à l’occasion d’un voyage en avril 2016 à Haïti que tout a commencé pour Christine Beaulieu et Alain Guidi. À la suite du séisme survenu en 2010, lequel a ravagé le pays et laissé un peu plus d’un million de sans-abri, le couple Mathalois fut touché au cœur par les besoins criants des enfants des orphelinats d’Haïti. Pour faire un don visitez le https://petitssouriresdhaiti.ca/

Le maire sortant de la municipalité de Crabtree, Mario Lasalle, annonce qu’il sollicitera un nouveau mandat à la population. Le maire sortant et son équipe quelque peu renouvelée avec l’arrivée de deux nouveau conseillers, suite aux départ de Jean Broussseau et Audrey Desrochers, entend poursuivre le travail amorcé.

Photo tirée de Facebook

Une architecture vivante voit le jour à Saint-Alphonse-Rodriguez. Le projet, qui consiste à faire pousser une structure architecturale vivante en saule à croissance rapide, est installé à côté de la salle communautaire (100 rue de la plage) à Saint-Alphonse-Rodriguez et est facilement accessible à partir de la rue de la plage. L’installation sert d’élément signalétique sculptural, d’abri et de lieu de rassemblement pour la communauté. Conçu et réalisé par Sylvain Bilodeau et Nicolas Mathieu-Tremblay d’Architecturama, le projet a été rendu possible grâce à une bourse du Conseil des arts et lettres du Québec dans le cadre d’un partenariat territorial de la région de Lanaudière, de la participation de Ramo et du soutien de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez.

Le directeur général adjoint à la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, Carol Henri annonce son départ à la retraite. M.Henri a été à l’emploi de la Ville pendant 39 ans dont plus de 20 ans à la direction générale. M.Henri a quitté ses fonctions le 23 décembre dernier.

Photo archives

Un nouveau développement résidentiel débute à St-Jean-de-Matha alors que donnant suite aux trois premières phases de développement du Domaine du lac Gervais, la réalisation de la phase quatre sous l’appellation Domaine Mont Saint-Jean est déjà amorcée et certaines unités seront disponibles à l’été 2022. Ce nouveau domaine domiciliaire sera situé au limite nord du périmètre urbain de la municipalité et à proximité des services institutionnels et commerciaux, contribuant ainsi à dynamiser le noyau villageois de Saint-Jean-de-Matha. La construction de type maison en rangée offrira 18 unités sur la future rue Hervé-Gravel à l’angle de la rue Sainte-Louise, elle-même face à l’église et traversant le village. Les résidents de ce nouveau domaine pourront profiter d’un réseau cyclable et piétonnier, de l’aménagement d’un parc offrant ainsi un environnement de qualité favorisant les déplacements actifs et sécuritaires. C’est d’ailleurs en suivant ces principes associés au développement durable que les partenaires impliqués ont guidé leurs actions lors de la planification.