Les forces vives réunies pour la Soirée annuelle de développement économique

Photo courtoisie Collection Ville de SCB - Dupont Photo

Le 22 février, la soirée de développement économique de la Ville de SCB a mobilisé plus d’une centaine de gens d’affaires du territoire sur différentes thématiques, telles que la croissance soutenue de Saint-Charles-Borromée, l’équilibre entre la densité urbaine et la densité résidentielle, le pôle santé, le commerce de proximité et la réussite des jeunes comme projet de prospérité.

Plus de 40 chefs d’entreprises, partenaires du milieu et pour la première fois des commerçants de Saint-Charles-Borromée ont participé à ce véritable temps fort économique annuel, à l’occasion duquel a aussi été dévoilé le récipiendaire du Prix Bâtisseur 2024.

La Ville de SCB tient cette Soirée de développement économique avec un double objectif : promouvoir l’économie et l’attractivité de Saint-Charles-Borromée dont la croissance démographique est la plus élevée de la MRC de Joliette depuis deux ans, et mettre à l’honneur l’engagement et la capacité d’innovation de ses acteurs économiques.

Vers une politique d’habitation

La vocation de cette rencontre est donc de proposer, en une soirée, un programme permettant de découvrir le paysage et les projets économiques de SCB, afin de mettre en relation et en connaissance de cause les forces vives de la région. La Ville a d’ailleurs profité de cette soirée pour annoncer qu’elle allait se doter d’une politique d’habitation. Ce document de planification visera à répondre à la demande de logements en tenant compte des besoins spécifiques de la population (familles, personnes âgées, personnes à faible revenu, etc.).

La conférencière et conseillère municipale, Mme Chantal Riopel, qui est aussi présidente du comité consultatif d’urbanisme (CCU), a précisé que cette future politique allait s’articuler autour de trois orientations en concordance avec les enjeux d’habitation actuels :

  • Encourager la densification intelligente sur les axes les plus achalandés;
  • Adapter l’aménagement urbain aux changements climatiques;
  • Stimuler la création de logements abordables.

Parmi les autres conférenciers, le directeur général de la Ville de SCB, M. Claude Crépeau, a présenté l’avancement du « quartier en santé » Le Carré St-Charles qui commence à sortir de terre et qui comptera d’ici 10 ans quelque 750 unités d’habitations, 70 000 pi2 de superficie commerciale et 300 000 pi2 de parcs et espaces verts.

Plusieurs partenaires ont aussi inspiré les convives réunis au centre André-Hénault, dont Mme Maryse Lepage de la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette (CDÉJ) qui a parlé de l’importance des commerces de proximité. Mme Valérie Trudel de la Chambre de commerce du Grand Joliette a présenté la scène des affaires du Grand Joliette et finalement Mme Ann-Marie Picard, du Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CRÉVALE) a démontré que « prospère » pouvait rimer avec « persévère », dans la mise de l’avant de la persévérance scolaire comme levier économique.

SCB confirme sa vitalité économique

« Nous avons gardé l’élan depuis plusieurs années et avons donné à notre économie et à notre pôle santé les moyens de gagner en vitalité. Les partenaires, les entreprises et les commerçants ont besoin d’un écosystème favorable pour s’épanouir; cette rencontre annuelle est là pour confirmer que nous agissons pour assurer un développement économique harmonieux bénéficiant aux Charlois », a conclu le maire Robert Bibeau.