Les actions en sécurisation culturelle se poursuivent : la Direction du CISSS de Lanaudière et le chef du Conseil des Atikamekw de Manawan dressent le bilan des actions posées

Courtoisie du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière

S’étant engagés à poursuivre en continu les actions visant la sécurisation culturelle des communautés autochtones annoncées en février 2021, le chef du Conseil des Atikamekw de Manawan, Sipi Flamand, et le président-directeur général par intérim du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, Philippe Ethier, dressent un bilan conjoint des actions réalisées à ce jour. 

Mécanismes de concertation

Afin de soutenir ce travail de coconstruction et de toujours mieux orienter les actions à poser, des lieux de rencontre et des mécanismes de coordination ont été mis en place pour veiller à offrir aux usagers autochtones des soins et des services culturellement sécurisants.

Le comité de réconciliation, regroupant des représentants de la communauté atikamekw de Manawan, du Centre d’amitié autochtone de Lanaudière (CAAL), du Bureau du Principe de Joyce et du CISSS, s’est réuni à 15 reprises depuis sa mise sur pied en 2021.

La table de concertation Orisinahiketan, réunissant des représentants du CISSS et du CAAL, poursuit ses activités dans le but de bonifier l’offre de service destinée aux usagers autochtones vivant en milieu urbain. Depuis sa création en mars 2021, 23 rencontres ont eu lieu.

L’adjoint au président-directeur général – relations avec les communautés autochtones, Guy Niquay, poursuit son rôle en faisant, entre autres, le lien entre l’établissement de santé et les partenaires impliqués. Il coordonne la mise en place des actions, et il informe et conseille la Direction générale quant aux besoins et aux enjeux à l’égard des soins et des services dispensés aux membres des  communautés autochtones.

Les 2 agents de liaison et de sécurisation culturelle, quant à eux, assurent un service auprès des usagers autochtones souhaitant être accompagnés au sein des installations du CISSS, principalement au Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL).

Un siège au conseil d’administration du CISSS de Lanaudière est réservé à un représentant de la communauté autochtone. Ce poste est actuellement occupé par Paul-Émile Ottawa, vice-chef du Conseil des Atikamekw de Manawan.

Un commissaire adjoint aux plaintes et à la qualité des services offerts aux communautés autochtones accompagne les usagers autochtones qui le désirent et s’assure de faire connaître les mécanismes en place, dans un souci de sécurisation culturelle.

Depuis février dernier, un représentant de la communauté atikamekw de Manawan est membre du comité des usagers du nord de Lanaudière.

Déploiement de projets structurants

En parallèle, des initiatives novatrices ont été mises en œuvre afin de poursuivre l’intégration d’une approche de sécurisation culturelle dans les opérations quotidiennes du CISSS pour permettre de bonifier l’offre de service en fonction des besoins exprimés par la communauté.

Une équipe mixte d’intervention composée de 3 patrouilleurs de la Sûreté du Québec et de 2 intervenantes psychosociales du CISSS, en collaboration avec les intervenants du CAAL, offre au besoin du soutien aux personnes de la communauté autochtone, dans une approche de sécurisation culturelle.

Une table clinique pour le volet préhospitalier, regroupant l’entreprise ambulancière desservant Manawan, le CISSS et le Centre de Santé Masko-Siwin, a pour but d’améliorer les activités préhospitalières sur le territoire. Des travaux ont notamment permis que la desserte ambulancière soit rehaussée grâce à la refonte de l’horaire et à l’ajout d’un véhicule pour Manawan.

Des médecins du GMF-U assurent une prise en charge médicale en se rendant à Manawan et en travaillant en étroite collaboration avec le Centre de Santé Masko-Siwin. Ils offrent également une présence médicale au CAAL.

La Place Wicakemowin sert de lieu d’accueil au CHDL et intègre une centrale de confirmation de rendez-vous. Depuis mars 2022, plus de 540 usagers autochtones y ont eu accès et ont pu bénéficier des services offerts.

L’offre de formation obligatoire sur la sécurisation culturelle dispensée par l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au personnel du CISSS, et dont le contenu a été élaboré avec la communauté atikamekw, se poursuit. En date de décembre 2023, 94 % des membres du personnel avaient suivi le 1er volet de la formation, 84 % avaient terminé le 2e volet, et 42 % avaient conclu le 3e volet.

La Clinique de proximité Mirerimowin du CAAL vise à ce que les Premières Nations, les Inuit et les Métis vivant ou de passage dans la région de Lanaudière aient accès à des services éducatifs et à des soins culturellement sécurisants dans une perspective occidentale et holistique autochtone de la santé en offrant notamment :

  • Des lieux culturellement sécurisants où les personnes pourront se sentir bien, parler leur langue ou avoir des interprètes et choisir avec les professionnels leur parcours de guérison.
  • Des soins, des services et des activités traditionnels autochtones et occidentaux.
  • Des soins, des services et des activités dans le milieu de vie des personnes : leur quartier, leur logement, sur le territoire, etc.
  • Des services pour soutenir la réussite éducative des jeunes au CAAL, à l’école, à la maison ou en nature.

Accompagnement, soutien et collaboration

À ces initiatives, s’ajoutent diverses collaborations entre les équipes du Centre de Santé Masko-Siwin, du CAAL et les directions cliniques du CISSS, notamment en ce qui a trait au protocole 811, aux opérations de vaccination et au développement d’une offre de soins et de services adaptés. De même qu’en cas de situations nécessitant le déploiement de mesures d’urgence, par exemple, lorsque le Centre de Santé Masko-Siwin a eu besoin d’effectifs supplémentaires ou d’expertises spécifiques face à des contextes cliniques particuliers, ou lors des inondations du printemps 2023, l’établissement a prêté main-forte à la communauté de Manawan. La participation à diverses activités permet aussi de développer des liens, par une meilleure connaissance et compréhension de l’autre. Nous pouvons donner comme exemples : le traditionnel Pow-wow de Manawan auquel participent des membres du personnel du CISSS et le Salon de l’emploi qui a lieu à l’école secondaire située à Manawan.

« Suite à la tragédie survenue en septembre 2020, nous continuons à apporter des changements positifs dans nos relations avec surtout l’offre de service pour nos membres au sein du CISSS de Lanaudière. Un travail d’une telle ampleur est nécessaire afin de rétablir la confiance, mais surtout de mettre de l’avant les valeurs atikamekw nehirowisiw dans les soins. Le bilan des travaux du comité de réconciliation fait alors suite aux discussions des grandes orientations concertées que nous menons visant à améliorer les relations entre les intervenants des soins et les membres de notre communauté. », a déclaré Sipi Flamand, chef du Conseil des Atikamekw de Manawan.

« Les 3 dernières années nous ont permis d’établir les bases d’une collaboration qui continue de se renforcer avec les initiatives communes qui sont déployées, afin d’offrir des soins et des services culturellement sécurisants en toute cohérence avec les besoins de la communauté. Ce bilan pave la voie à notre vision, celle du faire ensemble, et c’est avec cette intention que nous poursuivrons notre collaboration. », a ajouté Philippe Ethier, président-directeur général par intérim du CISSS de Lanaudière.

La Direction du CISSS de Lanaudière et le Conseil des Atikamekw de Manawan sont fiers de constater la mobilisation et les avancées des derniers mois grâce à tous les acteurs qui croient en cette démarche essentielle visant la mise en place de solutions durables au bénéfice de la communauté. « Certes, il reste encore à faire, et c’est ensemble que nous poursuivrons le travail pour le bien-être de la communauté », tiennent à mentionner le chef Flamand et M. Ethier.

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette