Plus de 200 personnes ont assisté le 17 novembre, malgré le mauvais temps, à la soirée rencontre avec l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Dominique Ducharme au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies.

L’événement s’est déroulé sous forme d’entrevue avec la journaliste Chantal Machabée, de RDS, qui animait la soirée.

Elle a parlé de l’enfance du pilote du Tricolore et de ses premiers coups de patin sur la patinoire érigée derrière la résidence familiale de Notre-Dame-des-Prairies. Mme Machabée est aussi revenue sur le parcours de Dominique comme joueur de hockey et comme entraîneur. Il a aussi été question de la deuxième passion du coach du Canadien, lorsqu’il était jeune : le baseball. Ducharme a notamment eu beaucoup de succès avec les Élites de Joliette, au niveau junior AA de 1990 à 1993.

Le public présent en a également appris plus sur l’impressionnante dernière saison de Dominique Ducharme et sur ce qu’il envisage pour les prochaines années.

Concernant la saison actuelle fort difficile du Canadien, Chantal Machabée a énuméré la longue liste de joueurs qui ont été blessés depuis le début de la campagne. « On a un bon groupe de joueurs et c’est des gars qui sont compétitifs. Tout ce qu’on fait c’est de travailler dans le moment présent. On n’a pas de contrôle sur tout ce qui est arrivé ou ce qui va se passer. Mais on a le contrôle sur ce qu’on doit faire lors de notre prochain match », a mentionné Ducharme.

Il a aussi été question de la Fondation Dominique Ducharme. « C’est important pour moi de donner au suivant et d’aider les jeunes et les familles vivant certaines problématiques. Les gens de la région sont formidables pour appuyer la cause. Le tournoi de golf de cet été fût un gros succès et on veut organiser plusieurs autres événements en vue d’amasser encore plus d’argent ». a conclu Dominique Ducharme.

Notre-Dame-des-Prairies a également profité de cette soirée pour souligner la superbe fin de saison dernière avec le Tricolore en remettant une magnifique œuvre de l’artiste Corvus Ré à la Fondation Dominique Ducharme.

Photo Daniel Chamberland

Notons enfin que la Ville avait honoré précédemment Dominique Ducharme deux fois soit en juin 2012 lorsqu’il avait emporté la Coup Memorial avec les Mooseheads d’Halifax en février 2018, à la suite de la victoire du Canada au championnat mondial junior.

Rencontre avec les médias

Avant l’événement, Dominique Ducharme a aussi rencontré les médias locaux.

« C’est tout le temps bien de revenir ici. J’ai toujours eu de bons moments à Notre-Dame-des-Prairies. C’est ici que j’ai grandi », a-t-il mentionné.

Questionné sur à quel moment, il a commencé à croire qu’il pourrait diriger un jour dans la LNH, Dominique Ducharme a précisé que la question s’est posée graduellement.

« Quand j’ai décidé d’arrêter de jouer, je m’étais dit tant qu’à coacher, aussi bien de le faire dans la meilleure ligue au monde. Je ne savais pas dans combien temps ça allais arriver, mais j’y croyais », a souligné celui qui a mené le Tricolore à la finale de la Coupe Stanley, en juillet dernier.

Il a aussi été question de comment les entraîneurs du sport professionnel abordent leur joueurs. « La société a beaucoup changé, tout comme le sport. Comme joueur, j’aimais toujours savoir pourquoi on faisait tel chose. Dans mon temps, on ne prenait pas le temps de nous expliquer du pourquoi. Comme entraîneur, c’est important pour moi de bien expliquer ce qu’on fait », a-t-il précisé.

Photo Daniel Chamberland