Le programme Emplois d’été 2023 est de retour : « Il sera accessible bientôt pour les organismes et les employeurs qui souhaitent faire une demande de financement. », précise le député bloquiste, Gabriel Ste-Marie.

Photo courtoisie

Le député fédéral de Joliette, Gabriel Ste-Marie, annonce que le programme Emplois d’été Canada (EÉC) 2023 sera lancé bientôt. Celui-ci se réjouit de cette belle nouvelle qui fait une différence positive dans la circonscription de Joliette. Il sera possible pour les organismes, les Centres de la petite enfance, les municipalités et les entreprises de soumettre une demande de financement à compter du 29 novembre prochain jusqu’au 12 janvier 2023.

EÉC offre des contributions salariales aux employeurs des organismes sans but lucratif, du secteur public et du secteur privé comptant 50 employés à temps plein ou moins, afin de créer des expériences de travail d’été pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans. L’objectif est de s’assurer que mettre en place des emplois de qualité dans des milieux de travail inclusifs, sécuritaires et respectueux.

Également, le programme vise à améliorer l’accès au marché du travail pour les jeunes qui font face à des obstacles particuliers, permettre à ceux-ci des occasions de développer et d’améliorer leurs compétences.

« Ce programme est une opportunité intéressante pour les organismes à but non lucratif et aux employeurs d’engager des jeunes, afin qu’ils puissent vivre une première expérience de travail. Emplois d’été répond aux besoins des employeurs, tout en offrant des emplois diversifiés à nos jeunes. Ceux-ci ont l’occasion d’acquérir des compétences, de l’expérience professionnelle et les aptitudes dont ils ont besoin pour réussir leur transition vers le marché du travail. Les jeunes ont l’occasion d’œuvrer pour des organismes et des entreprises de chez nous. Il y a présentement une pénurie de main-d’œuvre et ceux-ci peuvent prêter main forte en demeurant dans la circonscription. », exprime Gabriel Ste-Marie. Rappelons que l’an dernier dans la circonscription de Joliette, 122 projets ont été approuvés représentant un investissement de plus de 930 000$.

Soulignons que les emplois peuvent commencer dès le 24 avril 2023 et devront se terminer au plus tard le 2 septembre 2023. Ils devront être à temps plein avec un minimum de 30 heures par semaine et avoir une durée d’au moins six semaines. Les employeurs de la circonscription ont accès via le programme à des possibilités de financement offertes.

Admissibilité et évaluation des demandes

Notons que les demandes d’EÉC 2023 seront évaluées en deux étapes.

Il y a la sélection de l’admissibilité par rapport aux 15 critères d’admissibilité obligatoires ; et,

  • Le projet sera évalué seulement si tous les critères d’admissibilité ont été remplis ;
  • Les employeurs doivent démontrer les mesures qu’ils ont mises en place pour assurer la sensibilisation des jeunes aux pratiques de santé et de sécurité dans l’environnement de travail. Les mesures de sécurité doivent être liées au type d’environnement de travail et au type d’emploi et d’activités spécifiques ;
  • Démontrer les mesures qu’ils ont mises en œuvre pour garantir des pratiques d’embauche et un environnement de travail exempts de harcèlement et de discrimination.

L’évaluation de la qualité par rapport aux objectifs du programme :

  • Offrir des expériences de travail de qualité pour les jeunes (plan de supervision) ;
  • Offrir des possibilités de développer et d’améliorer leurs compétences (plan de mentorat et compétences à développer) ;
  • Répondre aux priorités fédérales et locales pour améliorer l’accès au marché du travail pour les jeunes confrontés à des obstacles uniques.

Le député fédéral de Joliette est fier de constater la force du programme et ses impacts positifs dans la circonscription.

« Les effets de la pandémie se font encore sentir et particulièrement avec le manque de main-d’œuvre. Lorsque le programme est annoncé, nous sentons l’engouement des organismes, des entreprises et des employeurs qui témoignent leur intérêt. Les conséquences de la pandémie sont toujours présentes, dont les enjeux de recrutement, de salaire et le manque de ressources. Je suis touché de savoir que le programme fait la différence auprès de ma communauté et de la jeunesse. Lorsque je vais à la rencontre des employeurs, je constate l’ampleur du programme. », appuie M. Ste-Marie.

Afin d’aider les employeurs, le Guide du demandeur du programme EÉC 2023 sera disponible en ligne dès le début de la période de présentation des demandes. Ce guide contient la marche à suivre pour remplir une demande, les exigences d’admissibilité et les critères d’évaluation. Des informations additionnelles sur EÉC sont disponibles en ligne à www.Canada.ca/Emplois-Ete-Canada.

« Mon équipe demeure disponible pour accompagner tous les employeurs qui ont des questions ou ont besoin d’aide pour remplir leurs demandes. N’hésitez pas à contacter mon bureau. », termine-t-il.

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette