La Ville de Lavaltrie bonifie sa politique d’approvisionnement

Sur la photo : M. Christian Goulet, maire de Lavaltrie, entouré de conseillères et conseillers municipaux : Mmes Anne Charlot-Mayrand, Francine Ranger et Marie-Pier Villeneuve, ainsi que MM. Pascal Tremblay, Robert Pellerin, Jocelyn Guévremont et Denis Moreau.

Le 4 mars dernier, La Ville de Lavaltrie annonçait l’actualisation de sa politique d’approvisionnement et de disposition de certains biens, mesure qui bonifie les modalités d’encouragement à l’achat local déjà mis en place par l’organisation.

La politique d’approvisionnement et de disposition de certains biens prévoit maintenant que la Ville pourra accepter, à qualité équivalente, un dépassement supérieur à la plus basse soumission de 10 % pour toute transaction de moins de 50 000 $ impliquant des fournisseurs locaux qualifiés.

Ainsi, la Ville de Lavaltrie souhaite stimuler le dynamisme et la compétitivité du marché local en se dotant d’un nouvel outil pour accroître les retombées de ses actions dans la communauté.

« Nous croyons fortement que nos entreprises locales peuvent offrir des services de qualité, à prix compétitifs, et ainsi permettent de plus grandes retombées économiques. », affirme M. Christian Goulet, maire de la Ville de Lavaltrie.

La bonification de la politique d’approvisionnement et de disposition de certains biens vient appuyer la campagne promotionnelle d’achat local Mon cœur est ici, mes achats aussi. Rappelons que cette campagne a été lancée en novembre dernier par la Ville de Lavaltrie afin de soutenir les entreprises lavaltroises et sensibiliser les citoyens aux nombreux bienfaits d’acheter localement.

À noter que la politique d’approvisionnement et de disposition de certains biens est un complément au Règlement sur la gestion contractuelle de la Ville de Lavaltrie. Une procédure de qualification d’un fournisseur local est en place afin d’assurer une saine administration et la conformité du processus d’approvisionnement aux lois et règlements en vigueur.