À la fin septembre, la LHJAAAQ met ses activités sur pause en raison de la pandémie. Et depuis aucun développement sur la suite des activités. C’est donc dire que les Prédateurs de Joliette qui en sont à leur première saison à Joliette, après trois ans à Saint-Gabriel-de-Brandon, verront possiblement leur première saison être de courte durée. Notons que la Ligue de Hockey Midget AAA est également sur pause, alors que les trois circuits sénior de hockey québécois, la LNAH, la LHSAAAQ et la Ligue de hockey sénior du Richelieu ont annoncé l’annulation de leur saison 2020-21.

L’athlète de surf des neiges de Saint-Ambroise-de-Kildare. Audrey McManiman, reprend l’entraînement après avoir subi une sévère commotion cérébrale en mars dernier. C’était le 7 mars dernier. Moins d’une semaine avant que l’Organisation mondiale de la santé déclare officiellement la pandémie. Audrey McManiman prenait part à la Coupe du monde de Sierra Nevada, en Espagne. Après une première journée de qualifications, la Québécoise affichait le septième meilleur résultat et ses temps à l’entraînement lui permettaient de croire à une première participation à la ronde des finales d’une Coupe du monde de snowboard cross.

C’est à ce moment qu’elle a subi une des pires chutes de sa carrière. Un saut attendait les coureuses à la fin d’un virage et McManiman est tombée vers l’arrière. Sa tête a lourdement heurté le sol, au point de fendre son casque. « J’étais juste un peu en angle et je me suis étendue de tout mon long. C’est la pire façon de tomber », raconte-t-elle.

Celle qui est originaire de Québec compte plusieurs commotions cérébrales à son actif, mais n’aime pas revenir sur cette statistique.

La planchiste a mis du temps avant de pouvoir recréer la scène dans sa mémoire. Elle ne se souvenait pas de sa culbute ni de l’endroit où ça s’était passé pendant la course. « Mon entraîneur m’a dit qu’il a été le premier à venir me voir quand je suis tombée et je ne m’en souviens pas. L’heure qui a suivi est floue aussi. »

« Ç’a vraiment fessé. J’en ai fait plusieurs des chutes, mais celle-là, j’ai vraiment été knockout. »  a souligné Audrey McManiman.

Récemment l’athlète lanaudoise a fait un séjour de trois semaines à Saas Fe, en Suisse, pour s’entraîner. Audrey McManiman est présentement en Europe pour y poursuivre sa carrière.

Audrey McManiman (Photo archives)

Un juge de ligne de Saint-Paul-de-Joliette a vécu toute une expérience dans la bulle mise en place par la Ligue de Hockey Junior Majeure du Québec qui a permis à sept de ses équipes en zone rouge de disputer des matchs à Québec.

Du 16 au 27 novembre, Jean-François Losier a vécu dans un hôtel de Québec avec ses collègues arbitres et juges de lignes, le directeur des officiels et deux membres de l’administration de la LHJMQ.

« C’est vraiment une expérience unique que j’ai eu et qui m’a permis de participer à des rencontres dans un environnement protégé », avait précisé en entrevue téléphonique, au Lanauweb, Jean-François Losier. Sur 21 matchs présentés au Centre Vidéotron, répartis sur 11 jours, les 10 juges de ligne choisis avaient huit parties à travailler, alors que quatre d’entre eux avaient une partie de plus. Chaque officiel a eu deux jours de congé durant leur séjour.

Jean-François Losier (Photo archives)

Ne ménageant aucun effort pour réduire l’impact de la crise de la Covid-19 qui frappe durement son organisation, le musée Gilles-Villeneuve à Berthierville est fière d’annoncer à la fin décembre, la réussite de son tout premier encan virtuel. Un encan réalisé par Formule 27, l’organisme de bienfaisance lié au musée. La phase 1 de la levée de fonds en cours a permis d’amasser environ 20 000$. L’objectif total de l’organisation est d’amasser 100 000 $. Notons qu’il est possible de contribuer à la présente campagne de financement du musée Gilles-Villeneuve. Un reçu pour fins d’impôt sera émis suite à une contribution. Une belle occasion de terminer l’année en beauté! Pour contribuer : 1-800-639-0103 ou 450-836-2714. En souvenir d’un grand champion.

Photo archives