La Ville de Saint-Charles-Borromée annonce un surplus d’exercice de 3.5 M$ pour l’année financière 2020. Ces surplus proviennent en grande partie de droits de mutation plus importants qu’à l’habituelle. Au cours de l’exercice financier 2020, la Ville de SCB a procédé à des investissements pour un montant total de 3.1 M$ $. Parmi les principaux projets d’immobilisations, mentionnons : les compléments d’aménagement du carrefour giratoire à l’intersection du rang Double et de la rue de la Visitation, l’optimisation des systèmes de traitement de l’eau potable (ozonateur) et l’aménagement du stationnement vert au parc du Bois-Brûlé. Le bilan rappelle également la poursuite des investissements réalisés au parc Casavant-Desrochers avec les jeux d’eau en 2020.

 

Le Conseil d’administration de PAX Habitat annonce la construction d’un nouveau milieu de vie communautaire pour personnes aînées à Joliette, sur le site du Monastère des Bénédictines en bordure de la rivière l’Assomption. Le projet d’une centaine de logements sera constitué de chambres, de studios et d’appartements de diverses tailles où les aînés pourront demeurer de la pleine autonomie jusqu’en fin de vie, à un coût abordable. Ce nouveau chez-soi permettra la cohabitation d’une cinquantaine de sœurs de la Congrégation des Sœurs des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie, d’une dizaine de Moniales Bénédictines et d’une soixantaine d’aînés de la région de Joliette.

Le bâtiment commercial qui abritait jadis le restaurant au Jardin D’Aphrodite est démoli sur la rue Visitation à Saint-Charles-Borromée. Le terrain vacant fera place à un important projet domiciliaire et commercial, comprenant un immeubles de 33 et un de 27 logements avec garage souterrain. C’est le groupe lanaudois Evoludev, spécialisé en développement immobilier, qui est en charge de ce projet évalué à plus de 20 M$. « C’est un projet mixte qui sera notamment commercial au rez-de-chaussée (tout ce qui est frontal sur la rue Visitation », avait expliqué en entrevue téléphonique au Lanauweb, Claude Crépeau, directeur-général de la Ville de Saint-Charles-Borromée.

Photo Marc Lachapelle

La municipalité de Saint-Paul-de-Joliette annonce un réorganisation dans on équipe municipale, alors que M.Pascal Plais succède à Me Richard B. Morasse à la direction générale de la municipalité. Il occupe aussi la fonction de secrétaire-trésorier.

La Municipalité de Lanoraie se dote de deux bornes de recharge pour véhicules électriques via le réseau Circuit électrique. Elles sont situées dans le stationnement du Pavillon Jean-Bourdon (12, rue Louis-Joseph-Doucet). Pour utiliser les bornes de recharge, il faut télécharger l’application « Circuit électrique » ou visiter le site Web lecircuitelectrique.com pour savoir si les deux bornes de recharge sont disponibles. Le coût de la recharge est de 1 $ l’heure. Facturés à la minute, ces frais s’appliquent tant que le véhicule est branché.

Des pluies diluviennes endommagent plusieurs routes de la région. C’est notamment le cas du Chemin Saint-Guillaume à Saint-Donat. Un effondrement de montagne avait aussi été constaté dans cette municipalité. Du côté de Chertsey, la route s’etait affaissée sur la rue Paquerette. À Sainte-Béatrix, des dommages avaient été constaté sur une bonne partie du Rang St-Vincent.

Le parc Notre-Dame, situé entre les rues Pierre et Aubin à Notre-Dame-des-Prairies, devient officiellement le parc Colette-Robillard lors d’une courte rencontre en présence de la mairesse, de conseillers municipaux et de la famille de la regrettée ex-conseillère municipale de Notre-Dame-des-Prairies de 1990 à 2013. Par cet hommage, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies a tenu à rappeler l’importante implication et le grand dévouement de Madame Robillard au sein de la ville pendant plus de 20 ans, ainsi que son réel apport à la commission d’urbanisme après plusieurs années à sa présidence.

Photo archives

La SNQ Lanaudière trace un bilan positif de la 187e édition de la Fête Nationale dans Lanaudière. Dans la région, environ 45 000 personnes, via 17 500 appareils, ont pris part aux spectacles de Marc Dupré organisé par la SNQ Lanaudière et par la ville de Saint-Lin-Laurentides, le tout dans le plus grand respect des mesures sanitaires. « Malgré l’année difficile qui vient de passer, c’est phénoménal de voir que la Fête nationale a permis aux Québécoises et aux Québécois de célébrer et de souligner leur histoire et leur culture. Même après 187 ans, elle demeure un moment rassembleur unique auquel tous participent traditionnellement avec cœur et fierté » avait souligné Roger Gaudet, président(e) de la SNQ Lanaudière.