L’été est la saison que tout le monde attend avec impatience. À l’approche de la fin de l’année scolaire, les enfants ont hâte de sortir de la classe pour passer plus de temps en famille et entre amis. Mais pour ceux qui dépendent des programmes de nutrition dans les écoles, l’été peut s’avérer un véritable casse-tête.

Au Canada, un enfant sur six risque de connaître la faim. L’insécurité alimentaire est un vrai problème, et nous sommes de plus en plus nombreux à ne pas avoir accès à des aliments nourrissants au quotidien. Pourtant, les aliments nutritifs sont vitaux pour grandir et se développer sainement, et même des carences mineures peuvent avoir, avec le temps, des effets durables sur la santé des enfants, en posant notamment un risque accru pour l’asthme et la santé mentale.

Les enfants qui vivent dans des foyers en situation d’insécurité alimentaire connaissent en outre une plus grande perte de leur capacité d’apprentissage. Imaginez-vous essayer d’être attentif en classe sans avoir déjeuné. À l’heure de dîner, vous regardez vos amis en train de manger leur repas; peut-être partageront-ils quelques bouchées avec vous, mais il est plus probable qu’ils n’en feront rien. Votre estomac gargouille, et vous avez encore quelques heures devant vous avant de rentrer à la maison où il n’est pas certain que vous pourrez satisfaire votre faim.

C’est pourquoi les programmes de nutrition dans les écoles sont si importants. Mais que se passe-t-il lorsque les écoles sont fermées pendant l’été et que ces programmes ne sont plus offerts?

La Fondation pour les enfants le Choix du Président s’emploie à nourrir les esprits affamés en contribuant à divers programmes éducatifs sur l’alimentation. Conscient de la nécessité de prolonger l’aide qu’il apporte en dehors de l’année scolaire, l’organisme s’est associé avec les Repaires jeunesse du Canada pour financer exclusivement les repas fournis durant leurs camps d’été. Dans le cadre de ce programme, plus de 41 000 enfants d’un bout à l’autre du pays recevront des repas équilibrés pendant huit semaines.

La faim en été est un défi que nous pouvons relever ensemble. Pour en savoir plus ou faire un don, rendez-vous sur le site www.pc.ca/fondation.

www.leditionnouvelles.com