Afin de répondre aux questions d’ordre juridique de la population québécoise, la Clinique juridique téléphonique du Jeune Barreau de Montréal (JBM) est de retour pour une 36e édition!

Les 24 et 25 avril prochains, entre 9 h et 16 h, des avocats bénévoles seront au bout de la ligne pour donner aux citoyens des conseils juridiques gratuits par téléphone ainsi que de l’information sur les divers modes de prévention et de règlement des différends qui s’offrent à eux. Le JBM met en place ce service sans frais en partenariat avec le Barreau du Québec et le CAIJ.

Une seconde édition axée sur la prévention et la solution des différends

Que ce soit via par la conciliation ou la médiation, le recours à la justice participative permet de régler plusieurs problématiques en plus de contribuer au désencombrement du système judiciaire. En effet, « une solution créative et participative peut s’avérer la meilleure avenue pour régler un conflit, dépendamment de la situation. Les avocats sont des partenaires d’affaires qui peuvent soutenir et orienter une personne vers des solutions adaptées à son cas. Dans un esprit de solidarité, des bénévoles seront donc disponibles pour donner de l’information sur les divers modes de prévention et de règlement des conflits en plus de répondre aux questions juridiques les 24 et 25 avril prochains», déclare Me Mylène Lemieux, présidente du JBM.

Appelez-nous pour vous informer sur vos droits, vos obligations et les solutions qui s’offrent à vous pour prévenir ou régler vos différends.

C’est gratuit et ça s’adresse à vous!

QUOI : Clinique juridique téléphonique

QUI : Jeune Barreau de Montréal (JBM)

QUAND : 24 et 25 avril 2021, de 9 h à 16 h

OÙ : 1 844 779-6232

Un service juridique gratuit pour la population

Instigateur du projet, le JBM offre ce service deux fois par année depuis 2018 avec le soutien de plus d’une centaine d’avocates et avocats bénévoles et la collaboration du Jeune Barreau de Québec et de l’Association des Jeunes Barreaux de Région (AJBR). Plus de 3 000 appels de citoyens ont été reçus dans le cadre de cette initiative au cours de l’année 2020. Les questions les plus fréquemment posées regroupent les préoccupations reliées à la famille, au bon voisinage, à la consommation de biens, au travail et à la gestion des successions.

« Le Barreau du Québec est heureux de s’associer à nouveau à la Clinique juridique du JBM », déclare le bâtonnier du Québec, Me Paul-Matthieu Grondin. « Le Barreau soutient la justice participative qui permet d’économiser temps et argent ainsi que le stress d’une éventuelle comparution en cour. De plus, la justice participative maximise les chances pour les parties d’obtenir un taux de satisfaction élevé quant à la résolution de leur litige ». «?Déjà cinq ans que nous avons le privilège de prêter main-forte à cette superbe initiative qu’est la Clinique juridique téléphonique du JBM. Allié incontournable de la communauté juridique, le CAIJ se fait un devoir de partager ses ressources informationnelles ainsi que ses infrastructures pour appuyer les avocats qui offrent généreusement leur temps pendant l’évènement.?» déclare Me Nancy J. Trudel, directrice générale du CAIJ.