Journée internationale des droits des femmes : événement « Conversation avec Marie-Joanne Boucher »

Marie-Joanne Boucher et Julie Baril - courtoisie du Centre de femmes Marie-Dupuis

Le Centre de femmes Marie-Dupuis est fier de son événement annuel, dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes.

L’activité a attiré 171 personnes, dont Angéline Coutu-Drainville et Josée Latendresse, représentantes de Monsieur Gabriel Ste-Marie, député de Joliette à la Chambre des communes, Michel Vincent, Sylvie Ducharme, et Mathilde Laurence, représentant et représentantes de Monsieur François St-Louis, député de Joliette à l’Assemblée nationale, Suzanne Dauphin, mairesse de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies et sa conseillère Stéphanie Godin, et Véronique Venne, mairesse de Sainte-Marie-Salomé. L’animation s’est déroulé au Club de golf Montcalm. C’est dans une ambiance conviviale et féministe, autour d’un délicieux et copieux brunch, que l’activité s’est déroulée.

En première partie, une œuvre collective produite par 8 femmes dans le cadre des Journées de la culture en septembre 2023 a été dévoilée aux personnes présentes. Chantal Locat, initiatrice du projet, a présenté la démarche artistique qu’elle a fait vivre aux femmes et dévoilé l’immense toile intitulé « Une part de moi dans la collectivité ». Elle se retrouve maintenant en exposition dans la grande salle communautaire au Centre de femmes. Ensuite, Hélène Sylvain, autrice et slameuse, a ému l’audience avec son nouveau slam intitulé Colère féconde, sur le thème du féminisme allié à la cause écologique. Puis, les participantes et participants ont assisté à une conversation entre Marie-Joanne Boucher, comédienne et Julie Baril, animatrice-radio au 0103,5. La cause des femmes tient à cœur à Marie-Joanne Boucher et s’exprime davantage depuis qu’elle a coécrit Projet Polytechnique avec Jean-Marc Dalphond. La pièce exploite de manière profonde les sources et les conséquences du féminicide de la Polytechnique en 1989. Les paroles percutantes et émouvantes de Marie-Joanne ont fait réfléchir l’assistance sur le traitement de cette tragédie. Nous l’avons retrouvée cet automne dans le nouveau téléroman de TVA, Sorcières, où elle campe un des trois rôles titres de la série.

Le Centre de femmes Marie-Dupuis se réjouit de cette journée de célébration des droits des femmes et continuera à souligner cet événement significatif du 8 mars.