Un jeune homme de 24 ans se trouve présentement dans un état critique après avoir semé l’émoi dans le centre-ville de Joliette, en fin de journée, le 19 janvier.

Vers 17h40, les policiers de la Sûreté du Québec ont reçu un appel pour un homme en crise. « Environ 10 minutes plus tard, des policiers auraient retrouvé l’homme derrière un bâtiment. Ils auraient constaté qu’il semblait intoxiqué et qu’il était ensanglanté », a précisé le Bureau des Enquêtes Indépendantes (BEI).

L’homme aurait collaboré et aurait accepté d’être transporté à l’hôpital par ambulance. Pendant le transport, l’homme aurait commencé à se débattre et les policiers auraient voulu le contrôler. L’homme aurait fait un arrêt cardiaque et aurait dû être réanimé. Il a été transporté au CHDL où il serait actuellement dans un état critique.

Comme l’évènement implique des policiers de la Sûreté du Québec, l’enquête a été transférée au BEI.  Huit enquêteurs ont été chargés d’enquêter sur cet événement et l’heure d’arrivée prévue est à 22 h 00.

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le BEI a fait appel au Service de police de la Ville de Montréal pour agir comme corps de police de soutien dans cette enquête. Le SPVM fournira un technicien en identité judiciaire qui travaillera sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.