Une importante opération policière s’est déroulée dans différents endroits des régions de Laval et de Lanaudière à la suite du démantèlement d’un réseau de production de métamphétamine, le 24 et 25 mai.

 

En effet, les policiers de L’ENRCO (Escouade nationale de répression contre le crime organisé) ont effectué des perquisitions dans neuf lieux dont un site de fabrication et d’encapsulage de comprimés de méthamphétamine situé la rue Loup-Garou à Chertsey.  Les autres endroits visés étaient situés à Sainte-Béatrix,  Saint-Félix de Valois, Saint-Charles-Borromée et Laval.

 

En matinée, le 25 mai, les policiers se sont présentés du côté de Sainte-Béatrix, pour effectuer une perquisition dans un club de golf désaffecté qui a été transformé en resto-bar.

 

Selon l’enquête policière, ce réseau alimentait plusieurs organisations criminelles. «L’enquête tend à démontrer que les installations permettaient de fabriquer jusqu’à plus de 600 000 comprimés de méthamphétamines par semaine », a expliqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec.

 

Selon les premières estimations, les policiers ont déjà saisi plus 1,7 million de comprimés de méthamphétamine, 4 kilos de cocaïne, 114 kilos de métamphétamine pure (permettant de produire entre 20 000 et 25 000 comprimés par kilogramme) ainsi que 130 000$ en argent canadien.

 

De plus, quatre presses à comprimés et quelques dizaines de poinçons distinctifs, un  véhicule en bien infractionnel et des articles pouvant servir à la production de stupéfiants ont été saisis par les enquêteurs.

 

Quatre hommes ont été arrêtés soit deux âgés de 25 et 28 ans, de Laval et deux hommes de 34 ans de la région de Lanaudière. Les personnes arrêtées ont été libérées et pourraient éventuellement faire face à des accusations à une date ultérieure relativement à la possession en vue de trafic et à la production de stupéfiants. L’enquête se poursuit et d’autres arrestations pourraient être effectuées.

 

Une cinquantaine de policiers ont pris part à cette opération dont un maître-chien, des techniciens en scènes en crime et des policiers en véhicules tout-terrain.

 

L’ENRCO Montréal est composée de policiers de la Sûreté du Québec, de la GRC,  du Service de police de la Ville de Montréal ainsi que du Service de police de Laval.

 

laboratoire. métamphétamine. Lanaudière
Photo Courtoisie