Un charlois qui a reconnu avoir participé à une double agression armée devant un établissement licencié de Joliette, en mars 2019, a pris le chemin de la prison, le 26 février.

Yannick Dumont, 34 ans, avait plaidé coupable, le 30 novembre dernier, à une accusation de voie de fait causant des lésions corporelles.

Le juge Bruno Leclerc a condamné l’accusé à une peine de 15 mois de détention, avec une probation de deux ans.

« Quand on va dans un bar, qu’on consomme et qu’on a un couteau sur soi, on se place dans une situation explosive. Le geste que vous avez commis est inacceptable », a commenté le juge en rendant sa décision.

La Couronne, représentée par Marc-André Ledoux, avait réclamé une peine se situant dans la fourchette du haut de la détention provinciale (deux ans moins un jour),  alors que l’avocate de M. Dumont, Me Jade Desnoyers-Coderre avait suggéré une sentence de 9 mois.

Les deux procureurs ont souligné les facteurs aggravants et atténuants dans ce dossier. Pour Me Ledoux, la victime dans ce dossier n’a jamais été en mesure de reprendre son travail de portier après l’événement, malgré un essai de quelques jours, deux semaines après les faits, en raison d’une hyper vigilance qui s’était développée. « L’impact émotif a été important pour la victime » a plaidé la Couronne.

Pour la défense, l’accusé éprouve des remords sincères, il a plaidé coupable, il représente un actif pour la société car il a un travail stable et le geste commis est isolé. « Mon client n’est pas un batailleur. Le risque de récidive est modéré selon le rapport présentenciel », a mentionné Me Desnoyers-Coderre.

Rappel des faits

Les faits se sont déroulés vers 2h30, dans la nuit du 21 mars 2019. Une chicane aurait éclaté à l’extérieur de l’établissement licencié de la rue Notre-Dame entre deux suspects et un client du bar.

« Un employé aurait tenté d’intervenir pour calmer les esprits. L’employé et le client ont été poignardés à l’arme blanche», avait expliqué la sergente Béatrice D’Orsainville, porte-parole de la SQ.

L’employé, un homme de 56 ans, a reçu deux coups de couteau, et le client, un homme de 37 ans, ont été transportés au CHDL. Les deux personnes blessées avaient obtenu leur congé de l’hôpital quelques heures plus tard. L’homme de 37 ans a refusé de porter plainte. L’employé du bar a eu deux lacérations au niveau des côtes.

Yannick Dumont avait été arrêté dans les heures suivantes de l’agression. L’autre suspect, âgé de 29 ans, a été interrogé par les policiers et libéré sans condition. Aucune accusation n’a été portée contre lui.

À la suite de l’agression armée, un important déploiement policier avait été mis en place dans le centre-ville de Joliette. Une partie des rues Lajoie Sud, Notre-Dame et Place Bourget Sud avait été fermée durant quelques heures le temps de terminer l’enquête policière.

Des techniciens en scène de crime de la SQ s’étaient aussi rendus sur place afin de procéder aux expertises nécessaires.