Ce mois-ci, la municipalité de Saint-Norbert a reçu les plans préliminaires de la phase 1 du projet d’aménagement de l’Espace culturel Jean-Pierre Ferland et de la bibliothèque, par Rayside, Labossière, architectes. C’est très beau et bien pensé, en voici un premier aperçu!

Ces plans sont passés par plusieurs étapes d’approbation par divers comités, mais n’ont pas encore été adoptés officiellement par le conseil municipal, le but de la présentation et d’avoir des commentaires de la population.

Objectifs

Le comité de l’ECJPF désire aménager l’espace intérieur de l’église de Saint-Norbert en une maison de la culture pour tous. En effet, l’objectif est de créer un espace qui permettra de faire cohabiter tous les aménagements nécessaires à la mise en place de la bibliothèque municipale ainsi qu’une salle de spectacle pouvant accueillir plus d’une centaine de personnes, des expositions et des résidences d’artistes. Le projet est actuellement prévu en deux phases. La première phase inclut la mise en place d’un espace fonctionnel pour la bibliothèque (rayonnage, éclairage intégré, etc.) tout en intégrant un nouveau comptoir d’accueil qui servira à la fois pour la bibliothèque et les événements culturels. La seconde phase du projet prévoit l’intégration de mobilier et de parois multifonctionnelles qui serviront à transformer le lieu en espace d’expositions. L’aménagement du chœur ainsi que l’éclairage général de l’espace seront également complétés.

L’aménagement des espaces multifonctionnels proposés doit demeurer flexible afin que les différentes fonctions soient compatibles les unes avec les autres sans devoir déménager trop de matériel entre chaque activité.

Il est également souhaité que le chœur demeure libre de mobilier permanent afin de servir de scène, à l’exception du maître-autel qui fait partie des éléments à valeur patrimoniale à conserver.

Bibliothèque

L’espace se devra d’être flexible et pourra avoir différents usages. Voici le plan de la salle en mode bibliothèque.

L’entrée se fait par une porte latérale munie d’un vestibule extérieur temporaire. Dès lors, le citoyen est accueilli par un bénévole se trouvant au comptoir d’accueil muni d’un poste debout et d’un poste assis.

Dès son arrivée le citoyen aperçoit les présentoirs de nouveautés sur roulettes et les rayonnages de réservations vers lesquels il peut se diriger selon ses besoins.

S’il recherche un livre en particulier, il peut utiliser les postes de consultation OPAC intégrés au comptoir d’accueil. La zone d’entrée lui offre aussi la possibilité de prendre un café avant de déambuler dans la bibliothèque et de déposer ses effets personnels dans un vestiaire roulant sous les escaliers.

Deux panneaux autoportants situés au dos du bloc sanitaire lui permettent de s’informer sur les événements qui se dérouleront dans la bibliothèque et dans l’espace culturel.

La collection se trouve dans des pavillons situés de part et d’autre de la nef. D’un côté il trouvera la collection des jeunes/ados et de l’autre, celle des adultes. À même les structures légères, des présentoirs sont intégrés pour la mise en valeur.

L’espace central de la nef est consacré à des places assises sous forme de mobilier flexible et diversifié. On y trouve des tables, des petits bancs pour les enfants et des fauteuils. Le choeur devient quant à lui un espace de lecture.

La zone pour les adolescents se positionne un peu en retrait et tire partie des escaliers existants pour créer un espace en gradins,

La zone à l’arrière du chœur servira aux bénévoles de la bibliothèque pour toutes les tâches administratives ainsi que celles liées au transit et à la réception des livres.

Les pavillons sont munis de rail sur lesquels des rideaux sont fixés. Ceux-ci sont complètement ouverts et viennent se dissimuler derrière les colonnes lorsque la bibliothèque est en fonction. La structure permet également l’installation de l’éclairage et sert de support à l’affichage permettant aux citoyens de se repérer facilement dans la collection.

Salle de spectacle

La phase 1 du projet implique uniquement la mise en place de la salle de spectacle. La seconde phase permettra à l’église de devenir un espace culturel plus complet en se dotant de mobilier qui rendra possible la tenue d’expositions en tout genre.

La préparation de spectacles implique des modifications temporaires de la bibliothèque et la mise en sécurité de la collection. Pour ce faire, le rayonnage central de chaque maisonnette est déplacé afin de maximiser l’espace de rangement dans les pavillons qui accueilleront temporairement tout le mobilier de la bibliothèque. L’occupation des pavillons par cette grande quantité de mobilier crée un obstacle important et assure la sécurité des livres. Des toiles sont ensuite tirées pour fermer les pavillons.

Les chaises supplémentaires, les tables de bar et les tabourets sont ensuite disposés dans la salle d’une capacité de plus de 100 sièges non fixes, incluant deux espaces pour les fauteuils roulants. Le citoyen qui se présente au spectacle est accueilli par un bénévole placé à la billetterie. Dès, lors, il peut déposer son manteau et ses bottes dans le vestiaire temporaire situé devant les grandes portes centrales sous l’escalier menant au jubé. Le spectateur peut ensuite se déplacer au bar puis s’installer aux tables bistro derrière la salle pour socialiser avant le spectacle.

Pendant ce temps, les artistes se préparent dans la loge et le salon vert situé en arrière-scène. Lorsque le spectacle commence, tous les spectateurs peuvent gagner leur siège au centre de la nef et apprécier la performance des artistes devant le maître-autel conservé.

Les églises ont toujours joué un rôle rassembleur auprès des habitants. Catalyseur de rencontres, ces structures à l’architecture imposantee grandiose sont devenues les espaces publics de nos villages. Aujourd’hui rarement utilisée comme lieu de culte, la municipalité offre une deuxième vie à la vocation d’espace public de l’église en la transformant en espace culturel, permettant aux habitants du village de prendre le relais et d’assurer la pérennité de leur Église.

La municipalité invite la population à lui écrire pour vos commentaires et questions.