Deux proxénètes ont décidé de régler leurs comptes avec la justice.

Thommy Vendetti-Gagné, de Mascouche, 21 ans, a plaidé coupable, récemment à une accusation de complot pour proxénétisme, événement survenu en 2018 entre autre à Joliette.

Compte tenu de son implication moindre, il a été condamné à 15 mois de prison. En tenant compte de la détention préventive, on parle d’une peine de 80 jours à laquelle s’ajoute une probation de 3 ans.

De son côté, Kevin Myrthil Estimé, 27 ans, de Terrebonne, a enregistré des plaidoyers de culpabilité, le 11 juin dernier, au chef de complot pour proxénétisme à l’égard de la jeune fille de 17 ans et à une accusation de tentative de proxénétisme à l’égard d’une agente d’infiltration.

En effet, il a été piégé par une policière du SPVM en 2018. Dans son cas, il reste détenu et reviendra en cour le 31 août pour les représentations sur la peine à imposer.

Estimé sera éventuellement transféré en Alberta alors qu’il doit répondre à des accusations de même nature.