Dépôt du budget municipal 2024 de Sainte-Julienne

Photo courtoisie. Sur la photo, de gauche à droite : Joël Ricard, conseiller district 6; Benoît Ricard, conseiller district 3; Claude Rollin, district 1; Jean-Pierre Charron, maire; Nathalie Girard, directrice générale et greffière-trésorière; Katty Dupras, directrice des finances; Enock-Robin Turcotte, conseiller district 5; Aryane Boyer, conseillère district 4 ainsi que Stéphane Breault, conseiller district 2.

Le conseil municipal de Sainte-Julienne a adopté à l’unanimité le budget municipal 2024 et le programme d’immobilisation triennal lors d’une séance extraordinaire tenue le 18 décembre en soirée. Le taux de taxes foncières (général et quote-part MRC) restera pratiquement au même niveau avec une minime hausse de 0,0123 $ par 100 $ d’évaluation, ce qui est largement sous l’inflation.

L’ensemble des municipalités touché par l’inflation

« En cette fin d’année 2023, le contexte économique est difficile, tout comme l’année dernière, avec une inflation qui oscille autour de 5,5 %. Malencontreusement, les Québécoises et les Québécois subissent les contrecoups au quotidien. La facture d’épicerie est salée, le plein d’essence fait mal au portefeuille et les taux d’intérêt continuent de monter. Votre municipalité n’y échappe pas et les coûts d’exploitation subissent une pression à la hausse, ce qui engendre des variations pour certaines tarifications municipales. » a mentionné le maire, M. Jean-Pierre Charron, lors de son allocution d’ouverture.

Le budget 2024 représente un total de dépenses prévues de fonctionnement de 20 106 034 $, incluant les remboursements en capital et les immobilisations. Il s’agit d’une augmentation de 10,21 % par rapport au budget 2023. Afin d’équilibrer son budget, le conseil a pris la décision d’approprier un montant de 515 000 $ provenant de l’excédent accumulé non affecté de 2023.

À la lecture du compte de taxes 2024, les contribuables pourront constater une variation de certaines tarifications provenant de leur municipalité notamment au niveau du déneigement, de l’abat-poussière, du service d’aqueduc et d’égouts. La fluctuation au niveau des tarifications permettra de maintenir les services municipaux et de rester conforme aux normes et exigences gouvernementales.

Afin d’alléger les paiements des taxes municipales, le conseil a décidé de poursuivre avec l’étalement sur 6 versements égaux.

Plus de responsabilités du côté de la MRC de Montcalm

Cette année, la MRC de Montcalm a pris la responsabilité en matière de sécurité incendie. Cette quote-part MRC passera de 157 $ à 167,75 $, soit une augmentation de 10,75 $ par fiche d’évaluation. À compter du 1er janvier 2024, la MRC de Montcalm prendra également à sa charge la gestion des matières résiduelles. En revanche, aucune augmentation n’est prévue à cet égard.

Une hausse de taux moyen de 1,5 % au niveau résidentiel

Malgré tous ces contrecoups, le conseil réussit à contenir l’impact sur le compte de taxes de ses concitoyens. À titre indicatif, une maison résidentielle unifamiliale d’une valeur moyenne de
230 000 $, n’étant pas desservie par les services d’aqueduc et d’égout, verra une augmentation d’environ 43 $ sur son compte de taxes municipales 2024.

Pour un retour à un équilibre fiscal entre le commercial et le résidentiel

Ayant été épargnés au cours des dernières années en raison des impacts subits par la pandémie, les commerces verront quant à eux leur compte de taxes être ajusté.

« Nous amorçons une période de rééquilibre des taxes foncières commerciales par rapport au résidentiel. Pour le conseil, cet ajustement est rendu nécessaire si on veut à la fois maintenir les services et l’équité fiscale » a conclu le maire Charron.

Plan triennal d’immobilisation 2024-2025-2026

Le montant total cumulatif du plan triennal est à la hauteur de 28 565 114 $. Plusieurs projets présentés dans ce plan seront réalisés conditionnellement à l’obtention d’aide financière provenant de différents programmes gouvernementaux.

Les principaux investissements sont prévus au niveau du développement et de la mise à niveau du réseau d’aqueduc et d’égouts. Des sommes seront également affectées au renouvellement de la machinerie et des équipements de voirie.

Les détails du budget 2024 seront présentés dans l’édition du cahier La Belle Julienne du mois de mars prochain et sur le site Internet de la Municipalité.

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette