Un quadragénaire, qui était soupçonné d’être l’auteur d’un délit de fuite à Saint-Alphonse-Rodiguez, le 3 août dernier, a décidé de régler ses comptes avec la justice.

Francis Perreault, 40 ans, de Chertsey, a plaidé coupable ce matin (11 septembre), à deux chefs de conduite pendant interdiction, délit de fuite, possession simple de métamphétamine et bris de probation.

Selon ce qu’a révélé le procureur de la Couronne au dossier, lors d’une audience devant le juge Bruno Leclerc. M. Perreault était au volant d’un VTT, vers 17h30, le 3 août dernier, lorsqu’un patrouilleur du poste principal de la SQ de la MRC de la Matawinie a voulu l’intercepter.

Le VTT a continué de circuler sur une distance de 12 kilomètres sur la route 343 avant d’être intercepté près du Lac Long.

Lors de son arrestation, Perreault était en possession d’une cinquantaine de pilules de métamphétamines. En novembre 2019, l’accusé avait été aussi été arrêté pour une autre conduite pendant interdiction

La Couronne et la Défense, représentée par Me Alexandre Garel, ont fait une suggestion commune de six mois de prison. Le juge Leclerc a cependant retranché 60 jours de détention préventive, ce qui signifie que Francis Perreault devra purger 4 mois d’incarcération à partir de maintenant.

À sa sortie de prison, il ne pourra conduire tout véhicule moteur pour une période de trois ans.