Cet été, Place aux jeunes Montcalm vous invite à découvrir ou redécouvrir les racines acadiennes de la MRC de Montcalm. Le 6 août prochain, La Nouvelle-Acadie s’invite dans ton salon le temps d’une soirée.

Connaissez-vous la Nouvelle-Acadie?

Fondée par les Acadiens de la déportation arrivés en 1766, le terme « Nouvelle-Acadie » désigne le territoire où l’on retrouve actuellement les municipalités de Saint-Alexis, Saint-Liguori, Saint-Jacques et Sainte-Marie-Salomé. La culture acadienne étant bien présente dans ces municipalités et son influence toujours palpable, La Nouvelle-Acadie s’invite dans ton salon se veut être une activité découverte » d’un territoire où il fait bon vivre.

C’est sous une formule virtuelle que les participants seront invités à en apprendre davantage sur les racines acadiennes dans Montcalm. Que ce soit par son patrimoine historique unique, sa culture teintée par son passé ou l’accueil amical de ses citoyens, la Nouvelle-Acadie est bien plus qu’un territoire, c’est une communauté tissée serrée. Place aux jeunes Montcalm est fébrile à l’idée de faire connaître la Nouvelle-Acadie et ses richesses avec la collaboration de Philippe Jetté, intervenant en traditions vivantes. Pour l’occasion, les participants recevront une boite gourmande à saveur montcalmoise afin de bien profiter du 6@8. L’activité est sans frais et vise à rejoindre les jeunes âgés entre 18 à 35 ans, résidant à l’extérieur de la MRC ou qui y habite depuis moins d’un an. Pour participer, il est obligatoire de s’inscrire au préalable avant le 30 juillet 2020 auprès de Laurence Bleau, agente Place aux jeunes Montcalm par courriel au laurencebleau@cjemontcalm.qc.ca ou par téléphone au 450 831-3930, poste 21.

Découvrez Le chant du ruisseau, traditions orales de la Nouvelle-Acadie

Philippe Jetté présentera Le chant du ruisseau, une conférence-spectacle participative révélant la richesse collective des traditions de la Nouvelle-Acadie. Médiateur du patrimoine vivant, Philippe Jetté voit son rôle d’artiste dans sa communauté comme celui de relayeur, d’intermédiaire entre les porteurs de traditions et la population. Son but est de mettre en valeur la richesse collective de la Nouvelle-Acadie ainsi que les gens qui la portent et la transmettent.