À compter du mercredi 25 septembre, le CRAPO lancera sa programmation cinématographique hebdomadaire dans ses nouveaux locaux au 180, rue Sainte-Louise. Très colorée, la comédie Edmond retrace l’écriture de la plus célèbre pièce d’Edmond Rostand, avec l’excellent Olivier Gourmet dans le rôle de Cyrano de Bergerac.

Présenté avec le MEM, Métamorphose (2 octobre) capte la portée véritable de la crise environnementale qui secoue le monde entier. Wardi (9 octobre), un film d’animation sensible et réussi, suit une jeune Palestinienne qui cherche à comprendre son histoire familiale. L’irrésistible docufiction Mad Dog Labine (16 octobre) sera présenté en présence des réalisateurs Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard. Suit La grande noirceur (30 octobre), une étonnante épopée onirique du québécois Maxime Giroux, avec Martin Dubreuil. Fernand Dansereau nous interpelle et nous émeut une fois de plus avec Le vieil âge et l’espérance (30 octobre). Un documentaire aussi ahurissant qu’explosif, M (6 novembre) explore la résilience de l’artiste Menahem, enfant prodige à la voix d’or, abusé par des membres de sa communauté. Autre collaboration avec le MEM, Grand cru (13 novembre) nous entraîne dans un vignoble biologique géré par le québécois Pascal Marchand. Abitibien cette fois, le territoire est exploré avec la complicité de Monia Chokri et Patrick Yvon dans Nous sommes gold (20 novembre) du québécois Éric Morin.

Enfin, Les invisibles (27 novembre), une comédie dramatique mettant en vedette des femmes sans abris qui vous toucheront droit au cœur. Tous les liens vers les bandes-annonces sont sur le site (http://crapo.qc.ca) où vous pouvez vous abonner à l’infolettre du CRAPO pour recevoir le détail de la programmation. Les projections débutent à 19 h 15. Ciné-Blabla bénéficie de l’appui financier de la SODEC. Admission générale : 9 $/7 $ pour les membres du CRAPO.