La Corporation du patrimoine de Berthier (CpB) est fière d’annoncer la venue de l’artiste en arts visuels Edith Laperrière à la chapelle des Cuthbert, du 17 août au 7 septembre.

Son exposition Les pieds sur terre rassemble des éléments architecturaux liés à l’agriculture. Pour procéder à la création des œuvres, elle explore et documente des sites dans le but de capter l’essence des lieux pour saisir les éléments qui participe à leur beauté. L’observation des matériaux, les textures et les détails sont soigneusement sélectionnés afin de créer des œuvres épurées qui permettent un temps d’arrêt, pour s’imprégner de ce paysage, de l’histoire rurale québécoise.

« Ces éléments que nous croisons tous les jours sans même les remarquer  sont  bien  ancrés  dans  notre  quotidien  et participent grandement à l’occupation du territoire rural et à la formation de notre identité. Certaines images illustrent des terres ancestrales, maintenant inoccupées… mais ce qui importe c’est l’influence de celles-ci dans le paysage que nous habitons et comment elles résonnent en nous », indique l’artiste.

Ainsi inspirée par les différents aspects de la ruralité, la faible densité de population, le quotidien à la campagne, la sociabilité des communautés et la prédominance des usages agricoles, forestiers ou naturels du sol, elle questionne l’identité par l’immortalisation sur papier des traces du passé et celles de l’ère contemporaine. Le vernissage a eu lieu le samedi 17 août à la chapelle des Cuthbert.

Note biographique

Originaire de Lorrainville, Édith Laperrière est une artiste en arts travaille au Témiscamingue. Elle est détentrice d’un baccalauréat à l’Université du Québec à Trois-Rivières (2010). Notons sa plusieurs expositions collectives, entres autres au Centre d’essai en art imprimé ARPRIM (2010) et à la Biennale internationale d’estampes de Sarcelles (2010). Depuis son retour en région, elle est une membre impliquée à l’atelier les milles feuilles, centre d’art imprimé à Rouyn-Noranda. Ses œuvres figurent au sein de diverses  collections dont  celle de Loto-Québec. Dans ses expositions individuelles, elle présentait «Rester» à l’Écart…lieu d’art actuel (2015), puis «Entre les murs» au Centre d’exposition d’Amos et à la Galerie du Rift (2016-17).

Photo courtoisie. l’artiste en arts visuels Edith Laperrière