Depuis 2017, la Ville de Saint-Charles-Borromée propose aux citoyens et aux excursionnistes une installation dans les jardins de la Maison Antoine-Lacombe accessible à tous gratuitement. La volonté municipale est de faire vivre aux visiteurs une expérience culturelle spontanée, un événement rassembleur qui saura surprendre et émerveiller petits et grands.

Les jardins de la Maison Antoine-Lacombe accueillent autour de 20 000 visiteurs entre le mois d’avril et le mois d’octobre.

L’exposition aura lieu du 6 juillet au 7 septembre 2020. Plusieurs espaces pourront être investis sur le site des jardins de la Maison-Antoine Lacombe.

MAISON ET JARDINS ANTOINE-LACOMBE

Divers lieux possibles dans les pelouses, dans les parterres ou dans les fontaines et bassins des jardins anglais ou français.

• Les œuvres installées dans les pelouses doivent tenir compte de leur entretien (tonte, limiter la nécessité de remplacer du gazon mort…)

• Il est permis d’utiliser les zones aménagées en respectant les végétaux existants.

• Dans l’étang ou dans les bassins et fontaines, les œuvres doivent s’assurer de ne pas percer la toile, d’être résistantes à l’eau, au sulfate de cuivre et au chlore (fontaine et bassin) et de ne pas être toxiques (étang).

• Les œuvres doivent respecter les zones de circulation et les œuvres d’art déjà en place dans les jardins.

OBJECTIFS

• Favoriser l’interaction entre les créateurs, les œuvres et les citoyens

• Offrir un cadre de création unique pour les intervenants

• Contribuer à l’approfondissement d’une démarche

• Mettre en valeur le site d’une façon ludique et créative

• Proposer une offre culturelle en accès libre

• Contribuer au développement économique du Grand Joliette par un événement touristique attractif Par cette exposition in situ, la Ville de Saint-Charles-Borromée a également pour objectif de proposer une

ouverture des pratiques culturelles à la population. Ainsi sont concernés le public local, le public touristique de proximité et les publics d’initiés.

Par la pluridisciplinarité du concours, il s’agit de surprendre, d’interpeller, d’émerveiller.

PÉRENNITÉ DE L’ŒUVRE :

• Les œuvres réalisées doivent avoir une durée de vie d’au moins 3 mois avec un entretien minimum.

• Les œuvres ne seront pas assurées.

• La Ville de Saint-Charles-Borromée conserve le droit de retirer les vestiges d’une œuvre en rupture avec son aspect initial et ne permettant plus l’accès à son esprit originel ou présentant un danger pour la sécurité des visiteurs. L’opération de retrait advient après information de l’artiste. Les matériaux pouvant être récupérés seront à la disposition des artistes souhaitant venir les chercher.