Complexe aquatique : les villes de L’Assomption et de Lavaltrie s’unissent pour la réalisation d’un projet d’envergure

Photo courtoisie. Sur la photo, de gauche à droite : M. Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption, et M. Christian Goulet, maire de Lavaltrie, fièrement réunis sur le terrain convoité pour le projet du complexe aquatique.

Le lundi 20 novembre, dans le cadre d’une séance extraordinaire organisée simultanément entre les villes de L’Assomption et Lavaltrie, les deux municipalités ont officialisé leur partenariat dans le but de réaliser un projet d’envergure commun, soit : un complexe aquatique intérieur, offrant une programmation d’activités variées pour les résidents des deux municipalités.

Ainsi, pour mener à bien ce projet, les villes de L’Assomption et de Lavaltrie ont annoncé leur union à travers un appel d’intérêt commun, dans le but de recevoir des propositions et de conclure une entente qui viserait à bénéficier de l’expertise d’un partenaire. À ce dernier seraient confiées l’élaboration et la gestion intégrales d’un complexe aquatique.

L’objectif de cette invitation est d’obtenir des propositions des plus complètes et avantageuses possibles, dans l’optique d’en arriver à conclure un protocole ou un partenariat définitif pour l’implantation et la gestion d’un complexe aquatique.

Les deux villes souhaitent ainsi que la construction et l’exploitation du centre aquatique soient prises en charge par un organisme privé, sélectionné par appel d’intérêt, sur la base d’une cession emphytéotique et d’un contrat de services avec les deux villes. Le partage des coûts entre les deux municipalités sera déterminé sur la base du poids de leurs populations réciproques.

Le complexe aquatique : deux villes, une vision commune

La population des deux villes voisines ayant exprimé le souhait d’avoir une piscine intérieure dans leur municipalité, les villes de L’Assomption et de Lavaltrie ont travaillé, ces dernières années, à l’élaboration de leur projet respectif visant la réalisation d’un complexe aquatique, chacune sur leur territoire.

Toutefois, en raison des coûts occasionnés pour un tel projet d’envergure et le manque de subvention des paliers gouvernementaux, les deux villes n’ont pu réaliser le tout, puisque l’impact sur le compte de taxes des citoyens aurait été trop important.

En effet, afin de rentabiliser un complexe aquatique d’une certaine ampleur, un minimum de 40 000 habitants est requis, selon les études effectuées de façon indépendante par les deux municipalités. La Ville de L’Assomption compte présentement 24 202 citoyens, alors que la Ville de Lavaltrie en compte 15 578. Ce type d’infrastructure n’étant actuellement pas accessible pour les deux populations, cette union pourrait enfin permettre la réalisation d’un projet commun pour les deux villes, tout en minimisant le fardeau financier de leurs contribuables.

Ainsi, dans le cadre de cette initiative de collaboration, les villes de L’Assomption et de Lavaltrie ont pour perspective commune la mise en place d’un complexe aquatique qui comprendrait :

  • Un bassin principal adapté pour les sports
  1. o8 couloirs de 2,5 m x 25 m
  2. Retour de vague de 0,2 m
  3. Profondeur de 1,1 à 3,8 m
  4. 2 tremplins de 1 m
  • Un bassin secondaire récréatif
  • Section récréative (superficie d’environ 120 m² avec entrée plage, pataugeoire récréative adaptée à la pratique d’activités dirigées, jeux d’eau et glissoire)
  • Section apprentissage (superficie d’environ 130 m² de faible profondeur)
  • Des bureaux d’organismes

Notons que le terrain convoité pour la construction d’un complexe aquatique est celui situé à l’entrée du parc écologique de L’Assomption, sur le boulevard de l’Ange-Gardien Nord. Il s’agit d’un terrain dont la Ville de L’Assomption est propriétaire. Situé en plein cœur de la nature, bordé d’un boisé, de sentiers et d’un cours d’eau, ce magnifique site permet déjà la pratique de diverses activités de plein air. L’aménagement d’un complexe aquatique augmenterait alors l’éventail des services sportifs et récréatifs qui y sont offerts.

Un vif intérêt pour la Ville de L’Assomption

En 2022, la Ville de L’Assomption avait pris une décision marquante en faveur de ses citoyens : celle de lancer le projet de construction d’un complexe aquatique, en réponse à une demande répétée et soutenue de la part de la communauté. L’année dernière, le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, avait annoncé lors d’une séance du conseil municipal que les démarches étaient entamées pour l’implantation de ce centre au cœur de la ville.

« Lors de la consultation « L’Assomption 2025 », la majorité des résidents ont exprimé un vif intérêt pour un investissement dans une piscine intérieure. Nous avons pris ces retours à cœur et avons travaillé pour faire de ce souhait une réalité », souligne Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption.

Cette initiative avait été soutenue par une résolution, approuvée par les élus, officialisant une entente de principe avec divers acteurs contribuant au projet. Une étude de faisabilité, d’une durée de six mois, avait été lancée en janvier 2023. Aujourd’hui, en regardant en arrière, le maire Nadeau et son équipe se félicitent de ces démarches qui ont marqué un tournant dans l’amélioration des infrastructures de loisirs de la ville et de la région. Ce partenariat est donc bien accueilli et donne beaucoup d’espoir à la concrétisation de ce projet.

Un projet attendu pour les citoyens de Lavaltrie

La Ville de Lavaltrie se dit également très heureuse de ce partenariat avec la Ville de L’Assomption.

« Dans le cadre de notre planification stratégique élaborée en 2018, le conseil municipal a établi sa volonté de développer des infrastructures pour la pratique d’activités sportives et de loisirs, dont une piscine intérieure. Nous ne sommes pas à notre première tentative pour la réalisation de ce projet d’envergure, mais nous sommes convaincus que cette collaboration avec la Ville de L’Assomption permettra la concrétisation du complexe aquatique tant attendu de la population lavaltroise. », mentionne Christian Goulet, maire de Lavaltrie.

Bien que la tentative de financement effectuée en 2020 n’ait pas été retenue par les paliers gouvernementaux, la Ville de Lavaltrie a persévéré dans ses efforts, explorant divers modèles et sources de financement pour offrir des installations modernes et de qualité à ses citoyens. Le partenariat avec la Ville de L’Assomption est une source d’espoir pour l’accomplissement de ce projet fortement convoité par le conseil municipal et les citoyens lavaltrois.

Pour consulter l’appel d’intérêt

Les entreprises ou les organismes intéressés pourront consulter l’appel d’intérêt commun pour le complexe aquatique sur le site Internet respectif des deux municipalités (ou directement via le système électronique d’appel d’offres SEAO). Les deux municipalités aspirent à lancer les travaux de construction du complexe aquatique en 2025, en visant une ouverture en 2027.

Les villes de L’Assomption et de Lavaltrie sont des plus enthousiastes à l’idée de voir l’aménagement du complexe aquatique se réaliser dans un avenir rapproché et sont fières de collaborer à travers l’élaboration de ce projet intermunicipal, qui saura sans doute répondre au souhait de leur communauté.

 

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette