Un montréalais de 28 ans qui était soupçonné d’avoir participé à une vaste fraude de type «black money scam» », a été déclaré coupable sur toute ligne.

Au terme d’un très long procès qui a duré plusieurs jours, le juge Bruno Leclerc a déclaré Wilfried Christian MBounou coupable de fraude de plus de 5000$ pour cinq victimes, tentative de fraude pour trois victimes, complot pour commettre une fraude, possesion de monnaie contrefaite, possession de pièce d’identité qui paraissait concerner en tout ou en partie une autre personne et bris de condition, le 17 mars.

La fraude a permis de soutirer plusieurs dizaines de milliers de dollars à des résidents de la région, entre mars 2019 et janvier 2020. La perte monétaire est évaluée à plus de 750 000$.

Des perquisitions avaient été effectuées sur l’avenue Balzac et sur l’avenue des Canadiens à Montréal en novembre 2019. Ces perquisitions avaient permis de saisir quelques milliers de dollars et du matériel servant à la transformation des billets.

Il existe plusieurs variantes du scénario de «black money», mais toutes impliquent un soi-disant lot d’argent comptant qui a été souillé avec une teinture ou une autre substance colorante pour sortir clandestinement d’un pays. Les fraudeurs instaurent un climat de confiance et font une offre alléchante à leur victime en échange d’argent pour acheter des produits nettoyants spéciaux ou dans le but d’obtenir des billets propres qui sont utilisés avec un composé chimique pour laver les billets tachés.

« Nous sommes évidemment très satisfait de la décision rendue par le tribunal. Nous allons recommander une lourde peine de pénitencier » a commenté Me Lucas Bastien, qui pilotait le dossier en compagnie de Me Juliette Gauthier-Soucy.

L’accusé, qui se représente seul et qui est détenu depuis son arrestation, reviendra en cour le 10 mai prochain pour les plaidoiries sur la sentence à imposer.