Bilan de l’opération nationale en sécurité routière

Photo courtoisie SQ

La Sûreté du Québec a procédé, le 20 juin dernier, à une opération nationale en matière de sécurité routière sur l’ensemble de son territoire.

Accompagnés de plus de 30 partenaires, dont 28 corps de police municipaux, les policiers sont intervenus sur les principaux comportements à risque qui sont à l’origine des collisions mortelles et avec blessés graves afin de conscientiser et responsabiliser les conducteurs face à leur implication dans l’amélioration du bilan routier, et d’accroitre le sentiment de sécurité sur l’ensemble du réseau routier.

À l’occasion de la première édition de ce type d’opération à la grandeur de la province, plus de 5000 constats d’infraction ont été émis, notamment pour vitesse, non port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du téléphone cellulaire au volant.

Le bilan routier au Québec démontre toujours que les causes principales de collisions mortelles demeurent la conduite imprudente, les excès de vitesse, la capacité de conduire affaiblie par l’alcool, la drogue ou la fatigue ainsi que la distraction au volant. Ces comportements étaient donc particulièrement ciblés et le seront tout au long de l’été.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la Stratégie en sécurité des réseaux de transport 2021-2026 « La vie humaine, au cœur de nos actions », qui a pour objectif de diminuer le nombre de collisions mortelles et avec blessés graves sur l’ensemble du territoire desservi par la Sûreté du Québec. Des pistes d’action touchant chacun des axes de la Stratégie : Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie, Évaluation (PISTE) sont mises en œuvre par la Sûreté ainsi que ses partenaires afin de tendre vers un objectif commun, celui de rendre nos routes, nos sentiers et nos plans d’eau plus sécuritaires.