BEYRIES lanceDu feu dans les lilas : textes signés Maxime Le Flaguais

Courtoisie Roy & Turner

C’est le 9 février dernier que sortait la sortait l’album Du feu dans les lilas, le premier en français de BEYRIES.

Ainsi sont dévoilées huit chansons à la fois immenses et douces dont Maxime Le Flaguais signe les textes. Un album nuancé, introspectif et délicat, créé sur cinq ans. Un album d’amitié, aussi.
 

« On a eu envie de laisser le plus d’espace possible aux textes de Maxime qui a une façon d’écrire, une écriture universelle, qui m’interpelle beaucoup. Venant du théâtre, il m’a aussi guidée dans l’interprétation de ses mots. C’est dans la confiance, la vulnérabilité, qu’on a créé ces chansons. On a pris notre temps, on a ralenti pour mieux être, pour mieux entrer à l’intérieur de nous. Maintenant, j’aimerais que les gens partagent avec nous le bonheur de s’arrêter, de réfléchir, d’échanger, d’écouter et qu’ils imaginent leur propre univers. »
— BEYRIES

 
Du feu dans les lilas est réalisé par Joseph Marchand (Pierre Lapointe, Forêt), guitariste que l’on entend en compagnie de Robbie Kuster aux percussions, d’Albin de la Simone et François Lafontaine au piano et synthétiseurs et d’un quatuor à cordes formé de Chantal Bergeron, Ligia Paquin, Annie Gadbois et Dominic Guilbault.

BEYRIES et Idan Raichel (Derrière le jour) signent les musiques de cette splendide courtepointe de pièces où chacune déploie un monde qui lui est propre, et les livre de cette voix qui berce et qui bouleverse.
 

DU FEU DANS LES LILAS
 
LA SECONDE / Une chanson sur les désillusions de la séduction et les défis que comportent les relations d’intimité. Sur l’importance de la vulnérabilité face à l’autre pour créer un réel engagement, et atteindre  un lien fort, durable.
 
VALLÉES / Un hommage au cinéaste Jean-Marc Vallée, ami de Beyries et de Maxime, disparu subitement en décembre 2021.
 
MOMZIE / Surnom de grand-maman Le Flaguais, Momzie est une célébration de cette femme généreuse, avenante, politisée. Une histoire de résilience féminine. Une lumière sur la transmission des valeurs et la richesse du vécu d’une personne âgée.
 
DU TEMPS / Une prière à soi-même. L’introspection, l’autocompassion, la prise de conscience de qui l’on est pour grandir comme être humain. Les belles choses sont généralement celles qui nécessitent du temps.
 
DERRIÈRE LE JOUR / Chanson philosophique sur la fatalité, le déterminisme et notre soumission à l’ère du temps, portée par une musique de l’ami Idan Raichel et interprétée en duo avec le talentueux artiste français Albin de la Simone.
 
IL Y A CE MOMENT / INTERLUDE INSTRUMENTAL DE BEYRIES
 
IL Y A CET ENDROIT / INTERLUDE INSTRUMENTAL DE HRAÏR HRATCHIAN
 
BORA BORA / C’est l’absence parentale et les fausses promesses qui viennent parfois avec. La recherche de l’équilibre entre la réalité du quotidien et les regrets. On y entend le doudouk (hautbois arménien) de Hraïr Hratchian et la harpe d’Éveline Rousseau.
 
LA PROMESSE / Un serment à soi-même. Le courage d’endiguer ses émotions pour mieux aimer et être aimé.
 
LE PHARE / Un texte sur la mort écrit il y a presque 10 ans par Maxime et retrouvé par son père à la fin de 2022. Une synchronicité belle, mais bouleversante.
 
Du feu dans les lilas, tout premier disque en français par BEYRIES, paraît sur étiquette Audiogram et est disponible sur l’ensemble des plateformes numériques.

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette