Arrestations de trois fraudeurs

Photo courtoisie SQ

Les policiers de la Division des enquêtes sur la criminalité financière organisée du Service des enquêtes sur les crimes économiques de la Sûreté du Québec ont procédé, le 13 décembre dernier, à l’arrestation de trois individus dans les villes de Longueuil, Sainte-Julienne et Boisbriand en lien avec un stratagème de fraude dans le domaine de l’investissement et du développement immobilier.

Benoit Charron, 41 ans, Mickael Voyer, 40 ans, et l’ex-notaire Pierre Aubin, 67 ans, comparaitront aujourd’hui au palais de justice de Laval.

Ce dossier fut transféré à la Sûreté du Québec, à la suite d’une enquête initiée par les enquêteurs de l’Autorité des marchés financiers (AFM). L’organisation a également pu compter sur la collaboration du Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE).

Le stratagème consistait à frauder des prêteurs/investisseurs dans le cadre de divers « projets » immobiliers à être développés. Entre avril 2014 et janvier 2017, les suspects se sont appropriés illégalement des fonds, estimés à plusieurs millions, qui devaient servir aux développements immobiliers.

Simultanément aux arrestations, une ordonnance de blocage a été réalisée par les enquêteurs de la Sûreté du Québec et le DPCP, en collaboration avec le United States Secret Service, visant la résidence d’un des suspects. Cette propriété est située en Floride et évaluée à 4,8 M$.

La Division des enquêtes sur la criminalité financière organisée (DECFO) est financée par le programme ACCEF. Ce programme permet d’adopter une approche globale de lutte contre la criminalité tout en assurant une meilleure circulation de l’information entre les principaux partenaires et intervenants du milieu. Plus spécifiquement, elle assure la conduite des enquêtes réprimant les crimes envers l’État (revenus, dépenses et processus étatiques) ainsi que les crimes visant les marchés financiers. Nous rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.