Agissons maintenant pour nos aîné.e.s d’aujourd’hui et de demain

Photo courtoisie. Sébastien Buisson, directeur général adjoint des Habitations Bordeleau, Marie-Michèle Lord, professeure à UQTR, Keaven Martin, Fondateur d’Evey, ainsi que Nicolas Framery, directeur général de Living Lab Lanaudière.

Plusieurs intervenant.e.s de la région de Lanaudière se mobilisent depuis deux ans pour trouver des solutions technologiques innovantes afin de pallier aux enjeux de sécurité impactant le quotidien de nos aînés.e.s et le fonctionnement de notre système de santé, présentement aux prises avec une pénurie de main-d’œuvre.

Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu mardi matin (13 décembre) à l’hôtel de ville de Saint-Charles-Borromée, Nicolas Framery, directeur général de Living Lab Lanaudière, Sébastien Buisson, directeur général adjoint des Habitations Bordeleau, ainsi que Marie-Michèle Lord, professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), ont pris la parole pour présenter les actions et les efforts déployés par le groupe dans les dernières années.

« Les aînés comptent actuellement pour 30% de la population du Québec. Saint-Charles-Borromée est LA ville au Québec avec le plus haut taux de résidents âgés de plus de 85 ans. La région du nord de Lanaudière offre ainsi un aperçu d’un futur pas si lointain. On bénéficie de l’emplacement et du momentum idéal pour créer ce projet de laboratoire de recherche supporté par le Living Lab Lanaudière et le Centre de recherche de l’UQTR », a expliqué M. Buisson.

L’importance d’agir maintenant

Saviez-vous que la population de la Ville de Saint-Charles-Borromée est l’une des plus vieillissantes au Québec? Depuis 2016, la population âgée de 85 ans et plus a augmenté de 13,6% au Québec alors que dans cette municipalité, l’augmentation est trois fois plus élevée, soit 36%. C’est en voyant ce qui se passe dans la région que plusieurs acteur.trice.s du milieu se sont uni.e.s pour trouver des solutions, notamment des technologies innovantes, dans le but d’être préparés face aux enjeux liés au vieillissement démographique. Dans quelques années, l’état de la province pourrait grandement ressembler à celui de Saint-Charles-Borromée. Ce rassemblement a pour but d’aller chercher le plus d’instances possible pour faire face ensemble à cette vague qui frappera la population.

Un laboratoire vivant en vieillissement

Né d’une collaboration entre l’UQTR et le Living Lab Lanaudière (LLL), un projet de laboratoire vivant en vieillissement en région financé par le Fond de recherche du Québec en santé voit le jour. Ce projet permettra de réunir plusieurs acteurs de la région, dont les aîné.e.s, autour des enjeux associés au vieillissement. Il s’agit d’une première pierre qui légitimise l’émergence d’un pôle d’expertise et d’innovation en gérontechnologie dans la région de Lanaudière. Accompagnées par le LLL, plusieurs startups novatrices, développant actuellement des solutions destinées au milieu de la santé et aux aîné.e.s, pourront tester leurs technologies ingénieuses permettant de pallier aux différents problèmes d’aujourd’hui et de demain.

Une première mondiale, une RPA intelligente et connectée

L’amélioration de la qualité de vie de nos aîné.e.s prend de plus en plus de place dans la société depuis quelques années. Les Habitations Bordeleau ont imaginé une résidence à la fine pointe de la technologie. Le système de domotique Evey permettra notamment d’améliorer le confort et la sécurité des aînés en adaptant l’environnement à la routine des résidents. Cette technologie non intrusive donne l’opportunité au personnel d’intervenir rapidement lors d’incidents ou même lors d’une anomalie dans le comportement des résidents et ainsi d’assurer une meilleure sécurité pour ceux-ci. Ces habitations ont également permis l’installation du seul centre de recherche francophone au monde en gérontechnologie et le premier au Canada.

En complément de l’importante mobilisation régionale, le déploiement d’une telle initiative a notamment été rendu possible grâce à la subvention de 740 300 $ octroyée par le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) à la professeure Lord de l’UQTR, qui agit à titre de chercheuse principale dans le cadre de ce projet.

Selon une enquête de NETendances rendue publique en 2021 par l’Académie de la transformation numérique (ATN) :

  • 95% des Québécois de 65 ans et plus sont d’avis que les technologies contribuent à améliorer leur qualité de vie.
  • 81% affirment que les technologies aident à briser l’isolement.

Selon l’enquête intitulée Les Aînées connectés au Québec :

  • 44% des Québécois de 65 ans et plus utilisent Internet et les technologies pour prendre soin de leur santé.

 

 

 

 

Dernières nouvelles:

Partenaires:

Gouttière Lanaudière
Comment investir ?
Financement de Bateau
Nouvelles des Laurentides
Côte à côte 6 places
Tracteur Lovol
LeQuebec.net
VTT CFMoto
VTT ATV Argo
VTT Segway
Zone Récréatif
Maquillage Permanent
Nettoyage de drain
Savonnerie Artisanale Joliette