Voilà déjà une semaine qu’Yves Pichette et Sonia Marchand sont à la tâche dans leur restaurant acquis le 1er septembre dernier, alors que Christiane Majeau et son fils Martin ont décidé de tourner la page sur 62 ans d’histoire.

En entrevue avec le Lanauweb, le 6 septembre, en fin d’après-midi, M. Pichette était sur place à vérifier certaines choses dont discuter avec des fournisseurs. «C’est un tsunami présentement, ça arrête pas, on a beaucoup de choses à voir.» a t-il déclaré d’entrée de jeu.

Yves Pichette et Sonia Marchand connaissent la famille Majeau depuis de nombreuses années. De là l’opportunité qu’ils ont eu de se porter acquéreur de la grande institution qu’est le restaurant Chez Henri. «Mon entreprise Karam Fruits et Légumes est un fournisseur important du restaurant et avec les années, mon épouse et moi avons tissé un grand lien d’amitié avec la famille et j’avais demandé à Martin à quelques reprises au fil des ans, de penser à nous s’il avait l’intention de vendre» d’expliquer M.Pichette.

Crédit phot André Giroux CFNJ

Quand de nouveaux propriétaires arrivent, on peut parfois s’attendre à des changements et des bouleversements. À ce sujet, M.Pichette s’est montré rassurant.«Le restaurant est un lieu familial, on veut garder l’essence même du restaurant. Bien sûr on veut mettre en place des systèmes afin d’être plus efficace mais pas de modifications de menus, rénovations ou quoi que ce soit en ce sens. On veut prendre soin de nos employés afin qu’ils se sentent bien chez nous» a élaboré M.Pichette

D’ailleurs celui-ci mentionnait que durant les derniers jours, d’anciens employés, voyant le souffle nouveau sur le restaurant, ont démontré de l’intérêt pour revenir travailler au sein de l’équipe.

Pour promouvoir son menu, le restaurant chez Henri misera sur trois valeurs sûres : la célèbre poutine, le poulet frit reconnu depuis les débuts et la pizza. D’ailleurs M.Pichette a souligné au Lanauweb que c’est lui-même qui a instauré la pizza au restaurant à la demande de Martin Majeau, il y a plusieurs années.

Depuis l’annonce de la vente du restaurant, la clientèle est impatiente de savoir si le populaire restaurant de la rue Visitation rouvrira ses portes aux oiseaux de nuits.«Pour l’instant à court terme, ce n’est pas dans nos projets mais ce n’est pas exclu pour le futur» a simplement répondu le sympathique propriétaire.

Au niveau du personnel, M.Pichette a souligné que rien ne va changer, on garde la même recette gagnante avec les employés en place.« Mme Majeau continuera de travailler avec nous mais elle n’aura plus la pression de tenir le restaurant à bout de bras, elle sera en fait nos yeux quand nous ne serons pas là. Elle va surtout s’assurer du contrôle de la qualité.» d’expliquer Yves Pichette.

Les deux enfants du couple, William 22 ans et Tristan 19 ans, ont déjà commencé à s’intégrer au restaurant pour donner un coup de main.

Donc c’est de bonne augure pour le futur de ce célèbre restaurant qui occupe une place importante dans le coeur de la population lanaudoise.