La Chambre de Commerce du Grand Joliette accueillait un invité de marque, le 2 décembre dernier, alors que le Consul des États-Unis au Québec, Robert W. Thomas, était le conférencier invité au Château Joliette.

Celui-ci est en poste depuis maintenant deux ans. Le diplomate en est à son deuxième passage à Joliette, lui qui avait participé, en avril 2018, à une rencontre réseautage entre une soixantaine de personnes de la région (dont une trentaine d’entreprises) et des représentants de la Chambre de commerce américaine au Canada – l’AMCHAM Chapitre Québec.

« Je suis responsable des relations entre les États-Unis et mon G7 qui comprend le sud du Québec. Je suis le représentant local de notre ambassade qui est à Ottawa. », a-t-il mentionné. Il y a sept bureaux au Canada dont deux au Québec.

Il a souligné que 160 personnes travaillent au consulat des États-Unis à Montréal. L’équipe commerciale de M.Thomas soutient les entreprises américaines souhaitant développer le marché québécois en plus de soutenir les entreprises de la province à faire affaire aux États-Unis.

De plus, son consulat offre différents services aux citoyens tant américains que  canadiens qui se préparent pour un voyage ou un séjour aux États-Unis.

Le diplomate a rappelé l’importante des relations entre les États-Unis et le Canada. « La relation entre les deux pays est primordiale. Nos liens sont très profonds. Cette relation est différente de tous les autres dans le monde. Pour ce qui est échanges commerciaux, ils ont été de 714 milliards en 2018. Près de 400 000 personnes traversent notre frontière chaque jour », a-t-il ajouté.

Robert W. Thomas y est aussi allé d’une mise en garde contre la Chine. Selon lui, le gouvernement chinois irait à l’encontre des valeurs communes que le Canada et les États-Unis se partagent.

Selon lui, le gouvernement de Donald Trump ne doit pas permettre que des entreprises chinoises participent au déploiement de la technologie 5G. Celle-ci sera bientôt présente dans tous nos aspects de notre vie. Il a rappelé que des entreprises que Huawei sont assujetties aux lois chinoises et pourraient être obligées de remettre les données personnes des citoyens au gouvernement de la Chine.

Enfin, la personnalité du mois de décembre est Ratelle Avocats et Notaires. La CCGJ a aussi souligné le 90e anniversaire de la Résidence F. Thériault.  On a aussi rendu hommage à Francine Thériault, décédée le 21 novembre dernier.