La Société de développement du centre-ville de Joliette joint sa voix à celle de la Chambre de commerce du Grand Joliette afin de signifier son inquiétude suite à ce qu’aucun promoteur n’ait répondu à l’appel de projets lancé par la ville de Joliette concernant l’implantation d’un centre des congrès.

La SDCJ rappelle qu’un projet de cette envergure viendrait positionner la Ville de Joliette et ses environs comme la destination de tourisme d’affaires par excellence dans Lanaudière en plus de la possibilité que ces touristes reviennent dans notre région pour des vacances. Dans son rapport d’activités 2018-19, l’Association des professionnels de congrès du Québec mentionne : « Avec un apport de plus de 625 000 000 $ effectué par la clientèle d’affaires, l’analyse des données 2017 (publiée en 2018) vient confirmer l’importance économique du tourisme d’affaires au Québec. Ainsi, un total de 3 261 congrès et événements se sont déroulés en 2017 sur l’ensemble du territoire québécois. Ceci veut dire que chaque semaine, il se tient en moyenne 63 événements d’importance en tourisme d’affaires. Sur une base annuelle, ces activités ont totalisé 950 856 nuitées soit une moyenne de 10 920 nuitées par semaine ! »

De plus, une étude sur la performance des régions et la notoriété du Québec comme destination d’affaires qui a été commandée par le ministère du Tourisme mentionne « le fait que les congrès et les réunions d’affaires soient de plus en plus courts est communément admis. Dans ce contexte, les touristes d’affaires et les congressistes souhaitent maximiser leur expérience et se sentir ailleurs, mais pour une période circonscrite dans le temps. » D’où l’importance de la proximité des attraits.

Joliette peut se vanter d’être bien servi sous cet angle par le centre-ville de Joliette où on y retrouve du divertissement, une diversité de restauration, des infrastructures culturelles et des activités touristiques. On y reconnaît également une variété et une spécialisation de commerces et de services qui répondent aux besoins de la population et des visiteurs. S’ajoute une offre culturelle des plus intéressantes avec le Musée d’Art de Joliette, le Centre culturel Desjardins, la rivière l’Assomption et son patrimoine bâti.

Madame Mariève Gagnon, présidente de la Société de développement du centre-ville de Joliette mentionne :« En tant que partenaire très impliqué dans le développement économique de la Ville de Joliette, je m’inquiète de la suite des événements concernant ce projet d’investissement si structurant pour notre communauté et j’espère que la formule à mettre en place pour la gestion du centre de congrès se fera dans les meilleurs délais et dans le meilleur intérêt de Joliette ».

La Société de développement du centre-ville de Joliette réitère son appui au projet et son entière collaboration à sa mise en place.