C’est vendredi dernier que la Chambre de Commerce du Grand Joliette (CCGJ) a appris qu’aucun promoteur n’avait répondu à l’appel de projets lancé par la ville de Joliette concernant l’implantation d’un centre des congrès.

La CCGJ considère que la venue d’un centre des congrès à Joliette est nécessaire à la vitalité économique de l’ensemble de la région. Ce projet majeur aurait assurément eu des impacts positifs et retombées économiques significatives en positionnant le Grand Joliette comme destination d’affaires prisée.

La CCGJ se questionne sur le fait qu’aucune soumission n’ait été déposée et s’interroge sur les impacts potentiels de cette impasse. On rappelle qu’une aide financière de 1,5 million du Fonds d’Appui au Rayonnement des Régions (FARR), a été consentie au projet d’un centre de congrès à Joliette et risque maintenant d’être perdue.

Considérant que d’autres agglomérations limitrophes travaillent déjà proactivement à l’implantation de projets similaires, nous compromettons alors la concrétisation d’un projet prometteur pour notre MRC.

Pierre-Luc Bellerose, président de la Chambre de Commerce du Grand Joliette indique : « En tant qu’acteur économique de la MRC de Joliette, la CCGJ s’inquiète que ce projet d’investissement structurant soit en péril, minant ainsi notre crédibilité ».

Le marché du tourisme d’affaires est en pleine expansion et plusieurs autres villes, telles que Trois-Rivières et Drummondville se sont déjà démarquées avec des centres modernes et à la fine pointe de la technologie. Il serait dommage que le Grand Joliette ne bénéficie pas d’un tel pouvoir d’attractivité et de développement.

La Chambre de Commerce du Grand Joliette réitère son appui et son entière collaboration à la mise en place de ce projet et souhaite ardemment contribuer à un dénouement rapide.