La municipalité de Saint-Félix-de-Valois procèdera à des travaux majeurs sur le chemin Joliette (route 131) et le chemin Barrette au courant de l’été. Les travaux réalisés par la Municipalité et chapeautés par le ministère des Transports (MTQ), se feront successivement sur le chemin de Joliette, puis sur le chemin Barrette. Ils prévoient la réfection des voies, de l’égout sanitaire et de l’aqueduc; l’installation d’égout pluvial; l’ajout d’une voie centrale sur la route 131, ainsi que de trottoirs.

Le début des travaux est prévu pour le 10 juin, mais il y aura des travaux préparatoires à partir du 3 juin. Le tronçon allant de la rue Principale jusqu’au Métro sera donc réservé à la circulation locale. Une voie de contournement sera indiquée par le chemin Barrette. Il est à noter que l’intersection de la Principale (131/345) et du chemin Joliette (131) sera complètement fermée à la circulation durant une semaine. La voie de contournement passera par le chemin Barrette, la rue Principale (345 Sud), le chemin de Saint- Gabriel, puis le rang 2e Ramsay (348 Ouest).

Par la suite, ce sera le chemin Barrette entre la rue Principale et la voie ferrée qui sera fermé à la circulation pour des travaux de même nature. Ces travaux représentent une mise à jour importante de deux des axes routiers les plus achalandés de la Municipalité. « Il y a des besoins évidents de réfection des infrastructures, mais également un souci important concernant la sécurité et la fluidité du transport », a indiqué madame Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois.

Les tracés seront balisés aux abords du chantier et l’information sur les entraves sera systématiquement mise à jour sur le site Internet, à la section Info-Travaux, ainsi que sur le site Québec 511.

Nous vous remercions pour votre collaboration dans l’amélioration de nos infrastructures et vous invitons à respecter les indications et les limitations à l’approche des chantiers afin qu’ils demeurent sécuritaires pour les travailleurs.

Les travaux seront réalisés en collaboration avec le MTQ qui y contribue pour un montant d’environ 2,6 millions, auquel s’ajoute la subvention du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ).