Le  fait que de plus en plus d’activités récréatives ou économiques se déroulent en milieu isolé a fait ressortir la nécessité de porter une attention particulière aux services d’urgence hors route.

Les travaux de différents comités mis sur pied par le ministère de la Sécurité publique (MSP) ont mené à l’élaboration d’un cadre de référence, d’un programme d’aide financière et d’une campagne de sensibilisation dont la mise en œuvre vise à accroître la sécurité des intervenants d’urgence et des usagers des secteurs hors route. En Matawinie, les partenaires ont choisi de faire connaître leurs nouveaux services – qui seront disponibles sur tout le territoire de la MRC de Matawinie – via une activité de démonstrations de situations de sauvetage qui a eu lieu le samedi 1er juin dernier, à la Station touristique Val St-Côme. C’est par une magnifique journée qu’ont été présentés les équipements des quatre services d’urgence en milieu isolé (SUMI) Matawinie, soit les municipalités de Sainte-Béatrix, Saint-Côme, Saint-Donat et Saint-Michel-des-Saints.

Le service d’urgence en milieu isolé est l’équipe spécialisée qui intervient pour faire le lien entre l’ambulance et la victime lorsque les chemins d’accès ne sont pas carrossables. Cette équipe organise la logistique de l’intervention tout en fournissant un support technique au technicien ambulancier.

Cette activité, collaboration des directeurs des services incendies des municipalités, avec la participation de pompiers de leurs services respectifs, a permis de présenter les équipements acquis, le savoir-faire des équipes et l’importance des services d’urgence en milieu isolé, alors que la MRC de Matawinie bénéficie de l’apport économique de nombreux utilisateurs du territoire qui sillonnent plusieurs secteurs hors route.

C’est devant plusieurs dignitaires, élus locaux et régionaux, que le maire de Saint-Côme et préfet suppléant, monsieur Martin Bordeleau, a indiqué : «  je suis fier de voir les pompiers et premiers répondants du territoire collaborer pour couvrir le territoire et offrir un meilleur service aux résidents, villégiateurs et visiteurs de la MRC de Matawinie. Les municipalités investissent beaucoup, le programme du MSP a beaucoup aidé, mais lorsqu’on mets nos forces ensemble, les résultats sont visibles.»

 service d’urgence, milieu isolé, disponible, MRC de Matawinie
Photo courtoisie Katie Morin. Les directeurs des services incendie impliqués André Beaupré (Sainte-Béatrix), Michel de Laplante (Saint-Michel-des-Saints), Daniel Laviolette (Saint-Donat), Mélissa Longtin, conseillère en urbanisme TNO de la MRC de Matawinie, Bruno Gervais (Saint-Côme).

Après le mot de bienvenue de monsieur le maire, madame Mélissa Longtin, conseillère en urbanisme TNO, MRC de Matawinie, a présenté les sommes obtenues par la MRC dans le cadre du programme d’aide financière pour le soutien à l’organisation des interventions d’urgence hors du réseau routier du ministère de la Sécurité publique.

Les argents obtenus du MSP ont servi à mieux équiper les services de sauvetage des municipalités impliquées, mais ont aussi permis de déployer quatre projets structurants :

Projet radio Carcan – visant à installer quatre répéteurs pour améliorer les communications, alors que les ondes radios se rendent souvent difficilement dans certains endroits du territoire;

Formation – afin de mieux outiller les différents intervenants;

Projet Ondago – Une application gratuite à télécharger, qui présente des cartes de sentiers pour les utilisateurs et un bouton d’urgence en cas de problématique, de même que des cartes qui ne peuvent être vues que par les intervenants, leur donnant des indications afin de leur permettre d’accéder plus rapidement au territoire;

Panneaux d’information – Afin de sensibiliser les utilisateurs du territoire à l’importance de se préparer adéquatement avant de débuter une activité en sentier.

La seconde partie de la présentation de madame Longtin exposait le Protocole local d’intervention d’urgence (PLIU) de la MRC de Matawinie, qui établit les protocoles à suivre par les différentes intervenants lors d’une situation d’urgence en milieu isolé.  Le PLIU a pour objectif général d’accroître la protection offerte aux citoyens dans les secteurs non accessibles par le réseau routier sur le territoire du Québec, en améliorant le degré de préparation des organisations responsables des interventions d’urgence dans ces endroit et en assurant le transport des personnes devant prodiguer les services préhospitaliers d’urgence et à les placer dans des conditions permettant une prise en charge adéquate des victimes afin de prévenir la détérioration de leur état.

Les partenaires étaient heureux de mentionner que les responsables du ministère de la Sécurité publique qui ont analysé le protocole local d’intervention d’urgence déposé par la MRC avaient indiqué qu’il était le plus complet et le mieux réalisé des projets présentés dans le cadre du SUMI.

Par la suite, les démonstrations de situations de sauvetage ont permis d’expliquer les services d’urgence en milieu isolé (SUMI), de même que le protocole local d’intervention d’urgence (PLIU). L’activité a ainsi pu démontrer aux invités présents les responsabilités de chacun des intervenants en situation d’urgence, l’importance des services offerts sur tout le territoire de la MRC de Matawinie, ainsi que les compétences et le savoir-faire des équipes.

La mission des partenaires du SUMI Matawinie est de mettre en œuvre le programme d’aide financière pour le soutien à l’organisation des interventions d’urgence hors du réseau routier, afin d’accroître la protection aux utilisateurs des secteurs non accessibles par le réseau routier sur tout le territoire de la MRC de Matawinie, en améliorant le degré de préparation des municipalités partenaires responsables des interventions d’urgence en Matawinie.

service d’urgence, milieu isolé, disponible, MRC de Matawinie
Photo courtoisie Katie Morin