Une vingtaine de bibliothèques de la région de Lanaudière ont désormais la chance d’avoir un casque de réalité virtuelle.

Ce projet a été mis en place par le réseau BIBLIO du Centre du Québec, de la Mauricie et de Lanaudière. « L’objectif est d’offrir aux abonnés des bibliothèques publiques des expériences originales et enrichissantes qui correspondent aux nouvelles tendances liées à la culture, à la technologie et au loisir », a expliqué en conférence de presse, le 28 janvier, à la bibliothèque Léo-Paul Desrosiers de Sainte-Geneviève-de-Berthier, la directrice-générale du réseau, France René.

Ainsi, plusieurs applications seront offertes afin de rejoindre toutes les clientèles, selon des intérêts variés. Les abonnés pourront, entre autres, explorer les fonds marins, visiter l’annexe secrète d’Anne Franck, marcher sur la lune, apprendre de nouvelles de nouvelles langues, assister à un spectacle du Cirque du Soleil. Expérimenter des montagnes russes, pêcher sur une île paradisiaque, etc.

De plus, des expositions thématiques de livres permettront aussi de mettre en parallèle les expériences virtuelles vécues.

Les 22 bibliothèques participantes dans la région de Lanaudière sont  Berthierville, Crabtree, Lanoraie, Saint-Alexis, Saint-Alphonse-Rodriguez, Saint-Côme, Saint-Didace, Saint-Esprit, Saint-Gabriel,  Saint-Ignace-de-Loyola, Saint-Jean-de-Matha, Saint-Liguori, Saint-Paul, Saint-Roch-de-l’Achigan, Saint-Sulpice, Saint-Thomas, Saint-Zénon,  Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Sainte-Geneviève-de-Berthier, Sainte-Marceline-de-Kildare et Sainte-Marie-Salomé.

Le conseiller municipal du district #5 à Sainte-Geneviève-de-Berthier, Guy Burelle, s’est dit enchanté par l’arrivée de cette nouvelle technologie. « Je suis un fidèle défenseur du réseau depuis plusieurs années. Cette force-là nous amène des projets et de l’accompagnement pour la suite des choses », a-t-il déclaré.

Au total, une centaine de bibliothèques du Centre du Québec, de la Mauricie et de Lanaudière ont désormais un casque de réalité virtuelle. Une deuxième phase de déploiement aura lieu au printemps prochain et certaines municipalités auront ainsi l’occasion de se joindre à ce projet.