Le jeudi 18 novembre dernier se tenait la dix-huitième assemblée générale annuelle du Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE). Les membres et partenaires y étaient conviés par vidéoconférence afin de prendre connaissance des différentes actions réalisées au cours des 12 derniers mois. De plus, ils ont eu la chance d’assister au lancement de la BD documentaire Le décrochage scolaire : mieux comprendre pour mieux prévenir.

Cette année encore, le CREVALE a su démontrer qu’il est un organisme au service de sa région, d’abord en réalisant les actions annoncées dans ses perspectives annuelles, ensuite par le maintien de la mobilisation régionale en réussite éducative, et enfin par la reconnaissance témoignée par les acteurs lanaudois. En effet, « cet organisme a été créé pour et par les Lanaudois. La mobilisation qu’il suscite, les enjeux qui émergent et la reconnaissance témoignée par ses partenaires démontrent qu’il est toujours pertinent et essentiel dans notre communauté », confirme Richard Desjardins, président du CREVALE.

Une année de réussites pour le CREVALE

Les faits saillants :

  • Reconduction de l’Entente sectorielle en persévérance scolaire et réussite éducative pour les années 2020 à 2023. C’est une somme de 355 500 $ qui a été investie dans la réussite éducative des Lanaudois;
  • Obtention du financement pour la recherche participative intitulée « Développement d’un dispositif de soutien aux parents pour soutenir le cheminement scolaire de leurs enfants »;
  • Récipiendaire des prix « Organisme communautaire de l’année » aux galas des chambres de commerce des MRC de L’Assomption et du Grand Joliette;
  • Mandat du ministère de l’Éducation pour la mobilisation à l’égard de la mesure de la « glissade de l’été »;
  • Mandat d’animation du chantier réussite éducative de la Table des préfets de Lanaudière et réalisation de deux des trois objectifs du plan de travail;

Et plus encore.

Perspectives et orientations

L’année à venir sera celle de la continuité. « En 2021-2022, le CREVALE poursuivra les stratégies développées dans sa planification stratégique 2019-2024, et ce, d’abord pour répondre aux besoins et préoccupations énoncés par ses membres, mais aussi afin que la réussite éducative demeure à un haut niveau de priorité dans la région et que chacun et chacune comprenne le rôle qu’il ou elle peut y jouer », ajoute Ann-Marie Picard, directrice générale du CREVALE. De plus, l’organisme entend consolider l’équipe et poursuivre le perfectionnement des compétences nécessaires à la mise en œuvre du plan d’action.