Photo Guy Latour

Football

Samedi le 21 juillet, c’était la grande finale de la ligue de football semi-pro du Québec au stade municipal de Joliette. Peu à peu les gens sont entrés dans le stade et les 2 équipes ont pu voir que les gradins étaient bien remplis. Plus de 500 personnes étaient réunies. Le soleil était présent, même très présent mais les passionnés de football avaient répondu à l’appel.

Après la cérémonie d’ouverture, les Braves ont débuté avec le ballon. Ils ont avancé graduellement et méthodiquement tout le terrain à la suite bonne course du porteur #6 Manu Crisi-Lauzon et plusieurs passes captés par les receveurs du quart #16 Léandre Éthier. Cependant, à l’intérieur de la zone payante, les Braves furent arrêtés par les Bulldogs de Laval et Lanaudière a tenté et réussi un placement de 3 points. #7 Dominic Beaudoin marquait et Lanaudière prenait les devants, 3 à 0 dans ce duel.

La série offensive des Bulldogs fût rapidement arrêté par la défensive des Braves mais ce fût le même résultat par la suite pour l’offensive Lanaudoise. Et encore une fois, les 2 équipes réussissaient à stopper l’autre tout en bataillant afin d’avoir un meilleur positionnement sur le terrain lors des unités spéciales. D’ailleurs, le botteur de dégagement #18 Sebastian Crisi-Lauzon a réussi les meilleurs bottés de dégagement de sa saison lors de cette finale. Et à la fin du 2ième quart, l’offensive des Bulldogs de Laval a progressé sur le terrain en ayant de plusieurs courses en puissance avec un font offensif à 6 joueurs, 5 joueurs de ligne offensif et un ailier rapproché ou 5 joueurs de ligne et 2 ailier raproché. Petit à petit, ils se sont approchés de la zone des buts. Et en zone Lanaudoise le quart #6 Gibbon a rejoint l’ailier rapproché #8 Masse en plein centre du terrain afin de s’approcher encore davantage de la zone des buts. Et après quelques courses et à proximité de la zone des buts, #6 Gibbon a lancé une passe lobbée à l’allier rapproché #8 Masse qui a plongé pour faire l’attrapé. Après le converti, les Bulldogs prenaient l’avance 7 à 3 dans la partie.

Et n’ayant que quelques minutes avant la fin de la demie, l’offensive d’Éthier a progressé graduellement. Course du porteur #6 Crisi-Lauzon, quelques passes captées et les Braves étaient dans la zone adverse. Le #31 Pierrecin a transformé une petite passe pour un gain de plus de 10 verges afin que les Braves soient positionnés à la ligne de 6 verges adverses. Puis le #6 Crisi-Lauzon amène les Braves à une verge de la zone des buts sur une course en puissance. Ensuite, Éthier tente une course à l’extérieur après une feinte de remise à son porteur mais à son tour, il est arrêté à la ligne d’une verge. Une autre course dans le centre par Crisi-Lauzon mais il est stoppé. À nouveau, le porteur des Braves a le ballon sur une course extérieure et il marque le touché mais une punition est appelé contre Lanaudière pour un bloc illégal selon les arbitres. N’ayant plus de temps au cadran, les Braves envoient le botteur de précision #7 Dominic Beaudoin pour une autre tentative de placement de 3 points, et il réussit à nouveau. La marque est alors de 7 à 6 pour Laval.

Photo Guy Latour
Braves, Lanaudière, finale, football semi-pro

Malheureusement, le rappeur KGoon n’a pu se présenter pour le spectacle de la demie mais Jeffrey Tabah et ses hommes forts ont animé la foule avec brio. De prouesses en prouesses, ils montrent au public présent l’immense force et puissance de ses hommes forts.

Les Bulldogs débutaient avec le ballon en deuxième demi et ils ont continué avec la même formule. Beaucoup de courses et beaucoup de monde pour bloquer. Les Lanaudois n’ont pas su les arrêter et les joueurs de Patrick Globensky ont progressé durant le troisième quart qui filait à vive allure. Et, finalement, les Braves ont arrêté l’équipe de Laval et les Bulldogs ont tenté un placement de 3 points qui fût réussi. La marque était alors de 10 à 6 pour Laval avec 9 minutes à faire au 3ième quart.

Lors de la série offensive des Braves, Lanaudière est stoppé et une passe est échappée pour le premier essai. À nouveau Lanaudière dégage. Après quelques bonnes courses des porteurs de ballon des Bulldogs et du quart #6 Gibbon, Laval est finalement stoppé dans le territoire des Braves au 45 et ils y vont d’un botté de dégagement qui refoule les Braves à l’intérieur de leur 10 verge. Acculé dans leur zone, #16 Éthier lance une passe une bombe au #9 Guillaume Dagenais et il transporte le ballon jusqu’à la ligne de 30 verges dans le territoire de Laval. Après une course et une tentative de passe, Éthier est pressé par la défensive adverse et voulant éviter un sac du quart, il lance le ballon mais Francique des Bulldogs intercepte. Premier revirement dans le match.

La série offensive suivante de Laval est facilité à la suite des largesses des Braves qui se retrouvent encore puni. Après quelques courses, Laval se retrouve à la porte des buts de Lanaudière. Le #6 Gibbon lance alors une passe au receveur #12 Jamal Henry, ancien des Stingers de Concordia et le rapide receveur bat le défenseur adverse sur un tracé « corner » - 10 verges et 45 degré à l’extérieur. Avec le converti réussi les Bulldogs prennent les devants par la marque de 17 à 6.

À nouveau, lors des bottés d’envoi, le botteur adverse botte un botté en flèche sautillant afin d’éviter que les retourneurs des Braves puissent faire un retour. Très bonne stratégie qui empêche à nouveau Lanaudière de faire avancer le ballon. Éthier et son offensive débute donc la série suivante autour de leur 35. Après une bonne course de Pierrecin et une punition contre Laval pour une rudesse, les Braves se retrouvent au milieu du terrain. Après une petite course, une tentative de passe, Éthier tente de rejoindre le receveur Dagenais mais la passe est trop haute et les Bulldogs l’intercepte. 2ième revirements dans la partie.

Et les Bulldogs continuent de courir. De bonne course du porteur Rudy Étienne et d’Alexandre Aubé les mènent dans le territoire de Lanaudière. Par la suite, les Braves évitent le pire lorsque le quart #6 Gibbon lance une bombe dans la zone des buts dans les mains du receveur #4 mais il échappe la passe. Lanaudière réussi à arrêter la menace et Laval doit dégager. C’est alors que le #31 Mike Pierrecin est incapable d’attraper le botté de dégagement, il l’échappe et les Bulldogs reprennent le ballon. 3ième revirements dans ce duel en faveur des Bulldogs.

L’offensive de Gibbon se retrouve alors à la ligne de 25 des Braves et il ne reste que 6 minutes à la fin du match. Laval continue de faire ce qu’ils ont bien fait tout au long de la journée, courir tout en faisant rouler le temps au tableau indicateur avec l’un ou l’autre de leur très bon porteur de ballon. #6 Gibbon tente alors de rejoindre l’un de ses receveurs sur un tracé intérieur parfait mais le #0 PA Beauchemin réussi à rabattre le ballon à la suite d’un plongeon parfait afin d’éviter que Laval marque. Les Bulldogs tentent un placement de 3 points qui est raté. Le #18 Sebastian Cris-Lauzon retourne le botté raté jusqu’à la ligne des 35 des Braves.

Braves, Lanaudière, finale, football semi-pro
Photo Guy Latour

À nouveau embouteillé sous la pression défensive, Éthier tente de se sortir du pétrin mais il se fait rabattre au sol pour une perte de terrain. Après quelques passes tentées qui échouent, les Braves essaient d’y aller sur un 4ième essai mais ils échouent. Laval se retrouve à l’intérieur du 40 verges de Lanaudière avec 2 minutes 47 secondes à faire dans la partie. Les Bulldogs continuent alors d’avancer au sol avec leur formation « jumbo » et ils y vont d’un placement de 3 points. La marque est alors de 20 à 6 pour Laval.

Les Braves de Lanaudière continuent de tenter de revenir dans le match malgré qu’il ne reste que 1 minute 55 secondes au tableau. Éthier réussit quelques passes aux receveurs #18 Crisi-Lauzon et au #31 Pierrecin afin de faire avancer le ballon jusqu’à la ligne de 25 des Bulldogs. Malheureusement, il tente une passe que son receveur ne peut contrôler et les Bulldogs interceptent le ballon à la suite de ce rebond. 4ième revirements dans le match pour les Braves.

L’offensive de Laval embarque sur le terrain et utilise la formation victoire afin d’écouler le temps au cadran afin de finir ce duel et ainsi devenir les nouveaux champions de la ligue de football semi-pro du Québec en 2018.

Le joueur par excellence de la finale a été remporté par le quart #6 Miles Gibbon avec plusieurs courses au sol et 2 passes de touchés.

Il faut l’avouer, les Bulldogs de Laval ont mieux joué que les Braves de Lanaudière lors de cette finale et les 4 revirements ont fait la différence dans le match. Les Braves de Lanaudière échouent donc dans la défense de leur titre face à leurs grands rivaux, les Bulldogs de Laval.