Photo courtoisie

Plus de 600 personnes ont assisté, le 28 octobre dernier, au Centre Laurent-Venne de Le Gardeur, aux deux galas méritas de Baseball Lanaudière.

L’objectif de ces deux évènements, organisés sous forme de dîner et de souper, étaient d’honorer joueurs, entraîneurs et bénévoles ayant œuvré tout au long de l’été sur les différents terrains de baseball de la région.

Quatre membres de l’Association Lanaudière Nord ont été finalistes au cours de cette journée. Il s’agit de Marianne Landry (Rally Cap), Félix-Antoine Piette (moustique A), Rosianne Lavallée (moustique A féminin) ainsi que Daniel Geoffroy (bénévole).

Tous les gagnants de la région sont maintenant en nomination pour le Gala méritas des jeunes RDS qui se déroulera en matinée le 18 novembre prochain au Château Mont-Sainte-Anne à Québec.

Baseball Lanaudière, Gala méritas, Centre Laurent-Venne
Photo courtoisie Rosianne Lavallée (moustique A féminin) en compagnie de René Soucy (offihier pour le Club De Baseball Mineur Lanaudière Nord).

Photo Guy Latour

Pour la dernière fois de sa carrière, Marc-André Thiffault a foulé un terrain de balle, le 22 septembre dernier, au parc Amyot de Saint-Paul, comme officiel.

Après 40 ans à imposer sa loi sur le losange, M. Thiffault a décidé d’accrocher ses crampons. «J’ai fait le tour du jardin. Je n’ai plus la passion ni la patience d’autrefois.  C’est maintenant le temps pour moi de passer à autre chose. », a-t-il expliqué en entrevue au Lanauweb quelques jours avant son dernier match.

Maintenant âgé de 55 ans, ce résident de Saint-Charles-Borromée aura travaillé durant plus de 3900 parties de balle molle et de balle donnée.

« J’avais 15 ans quand j’ai arbitré mon premier match. Je faisais un tour de vélo quand j’ai fait un arrêt au parc Saint-Jean-Baptiste. On m’a demandé si je voulais être arbitre ce soir-là et ça commencé comme ça », s’est remémoré le nouveau retraité. C’était le 7 mai 1978 avec Gérard Leduc »,

Après avoir suivi un premier stage de formation en 1979, Marc-André Thiffault a été appelé à faire une centaine de joutes de baseball de tout calibre durant quelques étés.  Il a aussi fait ses classes dans la défunte Ligue des 3 Fleurs, une ligue de balle féminine très populaire à cette époque

«Gérard Leduc a été la première personne qui a cru en moi au niveau de l’arbitrage. Il m’a donné ma première finale d‘un tournoi masculin quand j’avais 18 ans », a tenu à rendre homme M. Thiffault.

Au fil des années, le nouveau retraité a travaillé à de nombreuses reprises avec des officiels d’expérience comme Gilles Coderre, Gérald Bastien et Gilles Léveillé.

retraite, Marc-André Thiffault, balle molle
Photo Guy Latour

La police a dû l’escorter du terain

Durant sa carrière, M. Thiffault a été appelé à arbitrer environ 350 tournoi de différents calibre.

Il a aussi connu la belle époque de la balle molle, avec des équipes à Berthier, Saint-Ignace-de-Loyola, Saint-Gabriel, Saint-Damien, etc.

C’est avec Yvan Perreault qu’il a développé son style bien à lui, lui qui aimait être spectaculaire sur un terrain.

« Dans les ligues majeures, mes idoles étaient Dutch Rennert, Greg Bonin et Charlie Williams. J’aimais ça qu’on m’entende lorsque j’appelais un lancer ou je rendais une décision », a-t-il expliqué.

Son match le plus mémorable a eu lieu alors qu’il était âgé de 29 ans. « C’était dans un tournoi à Rawdon. Lors d’un match, le samedi, entre Saint-Ignace et Lachute, j’ai rendu une décision contreversée en septième manche, alors que le pointage était de 2 à 2. J’ai reçu des menaces de mort et la police avait dû m’escorter à l’extérieur du terrain. Le lendemain matin, j’arbitrais la même équipe en demi-finale », s’est souvenu M.Thiffault qui était reconnu pour un officiel qui avait du front et qui adorait les matchs avec de la pression.

« Sur le terrain, j’étais une personne forte dans l’adversité mais vulnérable dans la vie de tous les jours. Mon style flamboyant servait à me protéger », a-t-il déclaré.

Son plus grand regret? Marc-André Thiffault n’hésite pas une seconde à dire qu’il a été très dur envers son frère Robert un terrain de balle « C’était tout un joueur.  Il n’a eu aucun traitement de faveur », a-t-il conclu.

 

Photo Daniel Chamberland

La formation de balle rapide humoristique des 4 Chevaliers. fondée par le regretté Claude Potvin, était de passage dans la municipalité de Saint-Esprit, le 5 mai dernier.

La formation qui a pris renaissance sous la relève de Renaud Lefort affrontait l’équipe étoile de la municipalité de Saint-Esprit et ce fut un match très intéressant qui s’est soldé par une victoire de 13-5 des 4 Chevaliers.

Les locaux ont même pris une avance de 5-3 à un certain moment dans la rencontre. Une très belle foule de plusieurs centaines de personnes s’était déplacée pour l’occasion.

Les 4 Chevaliers ont mis beaucoup d’humour dans leur spectacle en se déguisant en plusieurs personnages et personnalités publiques pendant la rencontre. Pensons notamment à la mairesse de Montréal, Valérie Plante, Michael Jackson, Superman, Ginette Reno et beaucoup d’autres.

Rappelons que les 4 Chevaliers reviendront dans la région en août prochain alors qu’ils seront de passage dans la municipalité de Sainte-Béatrix. Pour plus de détails consultez la page Facebook des 4 Chevaliers

Courtoisie

Les Kapitaines ont remporté, le 12 septembre, la grande finale de la ligue de balle donnée de l'Acadie, au terrain municipal de Saint-Liguori.

Lors du match ultime, les nouveaux champions ont vaincu le Multi-Rénos Richard Gagné par la marque de 12 à 8.

En séries éliminatoires, les Kapitaines l’ont emporté deux parties contre aucune face au Marché des Rapides. En demi-finale, ils ont inscrit deux victoires écrasantes, soit 12-1 contre le David Gaudet Électrique et 8-2 face au Multi-Rénos Richard Gagné.

Durant la saison régulière, les Kapitaines ont terminé au troisième rang du classement général avec une fiche de six victoires et quatre défaites.

Une mention honorable à Nathan Grégoire, Frédéric Faust et Eric Boisvert. L'équipe voudrait également remercier son commanditaire majeur soit Aspirateur St-Charles.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.