Photo courtoisie. Jean-François Champoux, Nicolas Boucher et Samuel Fortier.

Hockey

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont causé une certaine surprise, le 7 juin, en annonçant  une restructuration majeure de son département hockey.

Moins d’un mois après avoir annoncé le retour du personnel hockey de la saison 2018-2019, c’est un virage à 180 degrés que l’organisation a pris quelques semaines plus tard.

« On avait mis en place un plan triennal mais il fallait grossir l’organigramme hockey. On voulait ajouter les bonnes personnes aux bonnes places. Avec les opportunités que nous avons eu depuis deux semaines, ça accélérait de beaucoup la mise en place du plan », a expliqué en conférence de presse le 7 juin, Jean-François, Champoux, le président de l’équipe.

C’est ainsi que Samuel Fortier sera le directeur-gérant de l’équipe. Son premier geste a été aussitôt d’embaucher Nicolas Boucher, qui dirigeait les Fillons du Cégep de Thetford-Mines (dans le circuit collégial AAA) comme entraîneur-chef. Sébastien Renaud, qui dirigeait les Prédateurs, la saison dernière, agira comme adjoint à Boucher.  

Pour ce qui est d’Alain Malboeuf, qui était le directeur-général, l’organisation des Preds lui a offert un autre poste mais celui-ci a préféré ne pas être de retour. Dominic Marcil, pour sa part, demeure le recruteur en chef.

« Samuel et Nicolas ont les mêmes valeurs que nous voulons instaurer dans l’équipe. J’ai été très surpris  ça rejoint totalement nos objectifs », a ajouté M. Champoux, du Groupe Champoux de Saint-Michel-des-Saints, qui sera aussi copropriétaire des Prédateurs en compagnie de Christian Gagnon, pharmacien-propriétaire de la pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel.

Ayant évolué à titre de joueur dans la Ligue de hockey Midget AAA, la LHJMQ et la LHJAAAQ, Samuel Fortier comprend très bien la réalité du hockey junior canadien. Ayant été le plus jeune directeur général dans la LNAH avec le Blizzard de Trois-Rivières, il a remporté trois championnats et participé à cinq finales consécutives. Consultant sportif et agent de joueurs pour le groupe Optimize Sports, il dispose d’un vaste réseau de contacts. Il continuera d’occuper son poste de joueur et de directeur-gérant du Métal Pless de Plessisville dans la LHSAAAQ.

 « Le plaisir, l’engagement, le sentiment d’appartenance et l‘excellence sont les valeurs que je désire implanter chez les Prédateurs », a déclaré le nouveau DG des Prédateurs.

 « Mon mandat sera de développer une culture gagnante avec Samuel. Nous voulons permettre aux joueurs de notre organisation de jouir d’un encadrement optimal et les aider à réaliser leurs objectifs dans le monde du hockey », a pour sa part souligné Nicolas Boucher.

En marge des assises annuelles de la LHJAAAQ, qui aura lieu à la mi-juin à Chambly. « Dominic Marcil a tout un travail et on va être prêt pour le repêchage. Toutes nos décisions seront en fonction du plan triennal qu’on a mis en place », a mentionné Samuel Forier.

Trois valeurs

Les 3 valeurs sur lesquelles reposent la saison 2019-2020 des Prédateurs sont le développement, l‘avancement et la visibilité. Les Prédateurs travailleront en effet sans relâche afin de placer ses joueurs après leur stage junior dans les universités ou dans le hockey professionnel.

Pour ce faire, les joueurs de l’organisation pourront compter sur plus de 90 heures de pratique, des plans d’entraînement annuels, des plans de nutrition, des séances de power skating et power shooting, des séances vidéo collectives et individuelles, des séances de préparation mentale, du coaching en psychologie du sport et en lien avec l’établissement d’objectifs personnalisés.

Le camp d’essai et le camp d’entraînement se tiendra en août prochain.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.