Photo Guy Latour. Le commissaire Michel Dorais a remis la Coupe au capitaine des Sportifs, Joël Roch

Hockey

L’émotion et la fierté se lisait sur tous les visages des joueurs, entraîneurs et membres de l’organisation des Sportifs Pétroles Bélanger à la suite de leur brillante victoire en grande finale en cinq contre le Bellemare de Louiseville, le 12 avril.

Voici quelques commentaires recueillis à la suite de cette conquête.

Germain Majeau, copropriétaire : « Il y avait un esprit d’équipe incroyable. Nous avions 2-3 joueurs de type Brendan Gallagher, ce qui a fait toute la différence».

Gaby Roch : directeur-gérant et entraineur-adjoint : « Quelqu’un m’aurait dit, en début de saison, que nous serions en finale et qu’on la gagnerait, c’était impossible à mes yeux.  Nous somme parti de très loin, il y a eu beaucoup de travail qui a été fait. Nous étions une équipe qui carburait à l’émotion. Si on a subi qu’une seule défaite à domicile en séries, c’est grâce surtout à la foule qui  était notre huitième joueur ».

Le capitaine Joël Roch : « La plus belle chose que je n’ai jamais vécu sur le plan sportif. On a gagné! »

Le gardien Frédéric Piché : « Mission accomplie. J’avais confiance en mes coéquipiers. On n’était pas juste une équipe mais bien une famille. Nous n’étions pas les favoris, mais nous avons relevé le défi haut la main ».

championnat, famille, Sportifs Pétroles Bélanger, Gaby Roch
Photo Guy Latour. Le gardien Frédéric Piché a joué un grand rôle dans les succès des Sportifs Pétroles Bélanger en série. Il reçoit ici l'accolade de Nick Majeau, l'autre gardien de Joliette.

Le défenseur Jean-Philippe Côté : « C’est incroyable le feeling de soulever la Coupe ce soir. En étant échangé à Joliette, en début de saison, je savais que j’ai une chance de remporter le championnat à ma dernière année en carrière. Dès le premier match en série, les gars ont joué en équipe. Les partisans à Joliette sont fantastiques. Je n’avais jamais vu une ambiance comme ça dans une aréna senior de toute ma carrière ».

L’attaquant David Poulin : Cette victoire est spéciale pour plusieurs d’entre nous car il y en a que c’était leur dernier match en carrière. De mon côté, finir ma carrière sénior avec un championnat comme ce fût le cas dans le junior avec l’Action, je ne peux pas demander mieux », a mentionné le #19 qui a confirmé sa retraite comme joueur.

L’homme fort Guillaume Coudé-Tremblay : « Je savoure ce championnat encore plus que celui de l’an dernier Sorel-Tracy car je me sentais impliqué avec les Sportifs Pétroles Bélanger. Chacun des joueurs a fait sa job. Si je joue au hockey en 2019-2020, ça va être à Joliette et nulle part ailleurs ».

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.