Photo courtoisie

Hockey

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont terminé le mois de janvier de la même façon qu’ils avaient commencé… soit avec une défaite.

La troupe de Sébastien Renaud a échappé une avance de 5-1, après 20 minutes de jeu, et a subi un revers crève-cœur de 8-7 en fusillade, contre la pire équipe de la Ligue Junior AAA du Québec, l’Artic de Montréal-Nord, le 27 janvier, à l’aréna Familiprix.

Pourtant, Saint-Gabriel avait connu toute une première période grâce aux buts de Félix Meunier (6e), Félix Rocheleau (4e), Sammy Hudon-Rousseau (5e), Jacob Talbot (2e), et Tommy Roger (1er).

Les visiteurs sont cependant revenus de l’arrière pour marquer quatre fois dans les neuf premières minutes de jeu du deuxième vingt. Avec son deuxième du match, Tommy Roger a redonné l’avance 6-5 aux Prédateurs à 11:15, durant un avantage numérique. Shawn Soliman a cependant recréé l’égalité, 6 à 6, à 18:42.

Anthony Morin a porté la marque 7-6 pour les locaux, avec son 24e, à 3:31 de la troisième. Mais Anthony Marier a envoyé les deux équipes en surtemps en inscrivant son troisième avec un peu plus de quatre minutes à faire.

Après une prolongation sans but, Victor Gaudreau a donné la victoire à Montréal-Nord, en deuxième vague de tirs de barrage.

Les Prédateurs ont dominé 31-25 dans les tirs au but. Olivier Chalifour (cinq buts sur 10 lancers en 28 minutes) et Kristopher Verreault (2 buts sur 15 tirs) ont vu de l’action devant le filet des perdants. Pour l’Artic, il s’agissait seulement d’un cinquième gain en 37 rencontres.

« C’est certain que c’est une défaite qui fait mal. On a sorti fort en première. Mais on a pris ça pour acquis au deuxième vingt. Les gars ont arrêté de suivre le plan de match et ont travaillé moins fort. On en a payé le prix », a commenté l’entraîneur Sébastien Renaud.

Une dégelée à Princeville

Deux jours plus tôt, à Princeville, les Prédateurs ont subi une cinglante défaite de 13-3 face au Titan.

Les locaux menaient 5-2 après une période et 7-3 après 40 minutes de jeu. Les marqueurs des Prédateurs ont été John Amanatidis (3e), amuel Duperron (2e) et Wayne Letourneau (4e).

Les deux gardiens de Saint-Gabriel ont vu de l’action soit Olivier Chalifour (4 buts sur 14 lancers en 10 minutes) et Kristopher Verreault (neuf buts et 47 tirs).

Les Prédateurs ont conclu le mois de janvier avec une fiche d’aucune victoire, six défaites et un revers en fusillade. Ils sont toujours au 10e rang du classement général avec 29 points.

Mois de février occupé

Le mois de février s’annonce très occupé pour la troupe de Sébastien Renaud qui disputera 11 parties en 22 jours.

Le week-end prochain, Saint-Gabriel jouera trois matchs en moins de 48 heures, en recevant Côte-du-Sud (1er février à 20h), Chambly (2 février à 14h30) avant de se rendre à Longueuil, le 3, en après-midi, pour y affronter le Collège-Français.

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.