Photo Courtoisie

Hockey

Les Sportifs de Joliette ont annoncé, sur l’heure du midi, le 5 juillet, qu’André Lachance effectuera un retour derrière le banc de la formation joliettaine, comme entraîneur-chef, la saison prochaine.

« André m’a appelé le week-end dernier afin de me proposer un plan. On ne pouvait pas passer à côté d’une offre comme celle-là. Il aura un rôle plus important avec nous dorénavant », a précisé en entrevue au Lanauweb, Nick Majeau, un des copropriétaires de l’équipe.

Initialement, Majeau avait prévu de prendre sa retraite comme gardien de but et de devenir entraîneur des Sportifs, puisqu’Alain Gardner, ne revenait pas. « André Lachance veut que je revienne comme gardien mais pas nécessairement comme #1. Je suis encore capable de gagner des matchs pour mes coéquipiers », a-t-il déclaré.

De son côté, André Lachance était évidemment très heureux de revenir au bercail, lui qui avait dirigé les Sportifs lors de leur première saison dans la Ligue Senior de la Mauricie, en 2015-2016.

« J’avais envie de relever un nouveau défi. Quand j’ai communiqué avec Nick, ça s’est enchaîné très rapidement. Je suis très content de revenir chez nous », a-t-il déclaré en entrevue.

Lachance reconnaît que les deux championnats remportés à la barre du Bellemare de Louiseville, au cours des deux dernières saisons a fait de lui un meilleur entraîneur. « Moi ce que je veux, c’est que les amateurs de hockey reviennent en grand nombre au Centre Marcel-Bonin. Il faut que le sentiment d’appartenance soit de retour », a-t-il ajouté.

«  J’ai toujours eu un énorme respect pour la famille Majeau et je sentais que c’était le bon moment pour revenir poursuivre le travail débuté il y a trois ans lors du lancement de la concession à Joliette », a-t-il précisé.

 

André Lachance s’est déjà mis au travail en communiquant avec plusieurs joueurs l’an dernier. Il pourrait aussi annoncer l’identité de son adjoint au cours des prochains jours.  « L’important est que chaque joueur qui portera le chandail des Sportifs comprenne bien son rôle. Il doit penser à l’équipe et non à sa petite personne », a-t-il conclu.