Crédit photo Phil Raymond

Les Sportifs de Joliette, qui cette saison porte le nom de Sportifs Pétroles Bélanger suite à un partenariat avec cette entreprise, en sont à leur quatrième saison dans la Ligue Sénior AAA du Québec. Cette saison, leur premier entraîneur-chef, André Lachance, a fait un retour au bercail après avoir conduit le Bellemare de Louiseville aux grands honneurs au cours des deux dernières saisons. Mais il n’est pas revenu seul. Son grand ami Gaby Roch qui dirigeait le Condor de Saint-Cyrille l’a suivi, celui-ci étant fatigué des heures de route à faire pour diriger son équipe à domicile.

À leur première saison à la barre de l’équipe, les deux hommes avaient un objectif bien précis. Au niveau des résultats, sortir l’équipe des bas fonds du classement et terminer dans le milieur du peloton. Ce qui a été réussi. Également ramener l’équipe vers la stabilité et aussi qu’elle soit respectée par les autres formations. Parce qu’il faut bien le dire, les Sportifs Pétroles Bélanger avaient du mal à garder une stabilité au niveau de l’alignement, ce qui rendait difficile, le sentiment d’appartenance et aussi le travail des entraîneurs. Mais ceci ne se ferait pas sans heurts et compromis. Comme dit le dicton, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Roch et Lachance ont implanté un système de jeu en plus d’aller chercher plusieurs joueurs d’impact tant offensivement que sur le plan défensif. Ils ont répété et répété, tout au long de la saison, leurs attentes envers leurs joueurs. Mais que dire des acquisitions tels que Régimbald, Lafontaine, Laroque-Marcoux en offensive. Les Piché, Côté, Wilson ont été des rouages importants en défense. Il ne faut pas oublier aussi la venue des Joël, Dany et David Roch qui ont amené une fougue qui manquait aux Sportifs Pétroles Bélanger.

Ce qui est frappant cette saison, c’est l’homogénéité de l’équipe. Tout les joueurs avaient un rôle à jouer et l’on accepté et ça paraîssait dans le déroulement de la rencontre. De plus, les belles performances ont ramené les partisans au Centre récréatif Marcel-Bonin. Cette saison des foules de plus de 800 personnes ont été enregistrées face à Louiseville et La Tuque et plus de 600 face à Nicolet.

L’an dernier, les Sportifs Pétroles Bélanger  avaient terminé au dernier rang du classement général et avaient donc dû prendre part au tournoi à la ronde en affrontant le Cap de la Madeleine. Et à la surprise générale, ils avaient réussi à franchir le tournoi à la ronde avant de s’incliner en quatre matchs face à Louiseville.

Cette saison, le scénario est fort différent. Les Sportifs Pétroles

Bélanger profitent d’un week-end de congé bien mérité car leur cinquième position au classement leur permettent de peaufiner leur préparation en vue de leur duel au premier tour face au Métal Pless. Ce sera une dure série car le Métal Pless est une formation qui a beaucoup d’expérience en séries et a connu beaucoup de succès aussi. Parions que les Sportifs ne s’en laisseront pas imposer. La série devrait débuter vendredi le 15 février à Plessiville et se poursuivre le lendemain à Joliette. Surveiller la page Facebook des Sportifs pour tous les détails.

Crédit photo Phil Raymond

Courtoisie

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA étaient en action, le 1er février dernier, au Centre Récréatif Marcel-Bonin. Pour l’occasion, les Patriotes de Saint-Eustache, en tête du classement général avec  18 victoires en 27 matchs, se frottaient aux hommes de Brian Mayer. Ce fût par contre une victoire sans équivoque des Cyclones par la marque de 6-1.

Le match s’est joué en première période alors que six des sept buts de la rencontre y ont été enregistrés. Ce sont les Cyclones qui ouvrent la marque alors que Benjamin Beaupré donne les devants aux siens alors qu’il n’y a que 47 secondes d’écoulées au tableau indicateur. Un peu plus de quatre minutes plus tard, à 4:59, Olivier Laberge permet aux Patriotes d’égaliser la marque.

Par la suite, Rémy Beaupré et Frédéric Decelles permettent aux Cyclones de prendre un certain avantage sur la rencontre avec deux buts rapides à 7:12 et 7:24. C’est alors 3-1 en faveur des locaux. Les Cyclones ajoutent deux autres buts avant la fin de la période initiale, ceux de Jason Deshommes et le deuxième du match de Frédéric Decelles

En deuxième, Jason Deshommes réussit le dernier but du match pour ainsi concrétiser la victoire des Cyclones. Le gardien des Cyclones était Nicolas Paquette et celui des Patriotes Jérémy Roux.

Les Cyclones occupent présentement le quatrième échelon du classement avec une récolte de 29 points en 25 parties.

Le prochain week-end d’activité des Cyclones aura lieu les 15 et 17 février alors qu’ils disputeront deux matchs à domicile. Le vendredi le 15, les Monarques de Mirabel-Blainville seront les visiteurs alors que le 17 ce sera au tour des Stars de Lachute d’affronter les Cyclones au Centre Marcel-Bonin.

Photo courtoisie

Après avoir dominé le classement tout au long de la saison, les Loups de Saint-Gabriel ont vu les Mustangs de St-Hubert les devancer dans le dernier droit.

La troupe d’Éric Piette est maintenant assurée de terminer au deuxième rang du classement général devant Saint-Roch. Il reste encore un match à jouer aux Loups pour compléter leur saison régulière.

Samedi le 2 février dernier, Saint-Gabriel affrontait les Bulls de Bedford à l'aréna municipale de Bedford. Après une bonne première période qui s'est terminée 2-1 en faveur des Loups, Bedford a pris le contrôle du match. Les Bulls ont marqué 10 buts aux cours des deux dernières périodes pour l’emporter 11 à 5.                                                                                  

Plusieurs joueurs réguliers manquaient à l'appel pour les Loups dont le gardien Philippe Bleau, Frédérick Beaulieu et Marc-Antoine Desnoyers (qui remplaçait l'entraîneur Eric Piette pour ce match).  Ce sont les Loups qui ouvrent le pointage en première période à 1:05, Charles Landry inscrit son 4e de la saison assisté de Sénéchal et Bonin. Kevin Cusson crée l'égalité à 2:58. Karl Mallette permet aux loups de terminer la première période en avant 2-1. Montreuil et Pesant l'ont assisté sur ce but.

cuisante défaite, Loups de Saint-Gabriel, Bedford
Photo courtoisie

Le ciel tombe sur la tête des Loups en deuxième période alors que les Bulls inscrivent cinw buts sans riposte. Marc-Antoine Bisson (20e), Frédérick Caron (11e) et David Gasser (2e) donnent une priorité de deux buts en moins de huit minutes de jeu. Nicolas Lamoureux-Brisson (6e) et Philip Sardinha (14e) complètent le pointage du deuxième vingt.                                                                   

En troisième période St-Gabriel accorde 2 autres buts dans les trois premières minutes de jeu, avant que Samuel Pesant (9e) et Stéphane Savoie (9e) ne viennent réduire l'écart à quatre buts. Les Bulls ajoutent trois autres filets en moins de 3 minutes avant que Maxime Bonin des Loups complète le pointage. Nicolas Lamoureux-Brisson des Bulls a amassé 7 points au cours du match (2 buts 5 passes), Maxime Bonin a été le meilleur des Loups avec 3 points (1 but 2 passes)

Il s'agissait d'une quatrième défaite consécutive pour les Loups. Saint-Gabriel complètera sa saison samedi prochain, le 9 février, en rendant visite aux Riverains de St-Hilaire au complexe Sportif Sportscène.

Photo courtoisie

Une joueuse de hockey de Saint-Félix-de-Valois a aidé le Canada a remporté la médaille d’or lors du récent championnat mondial féminin des U18 qui avait lieu à Obihiro au Japon.

L’ailier droit Ann-Frédérik Naud est l’une des trois québécoises qui ont été sélectionnées à la suite d’un camp d’entraînement qui a eu lieu l’été dernier.

« C’est toute une sensation d’être championne du monde. C’est vraiment le fun de vivre une telle expérience », a-t-elle mentionné en entrevue au Lanauweb, quelques jours après la victoire du Canada, 3-2, contre les États-Unis, en prolongation.

Au cours de la compétition, la jeune joueuse qui fêtera ses 17 ans, le 23 février prochain, a été limité à une mention d’aide en cinq parties.

« Les américaines sont l’équipe qui nous ont donné le plus de fil à retordre, grâce à leur vitesse et leur contrôle de la rondelle », a mentionné Naud.

Sainte-Félix-de-Valois, championne du monde, hockey, Ann-Frédérik Naud
Photo courtoisie

Avec  Stantstead

Cette saison, la jeune hockeyeuse s’aligne avec les Spartans du Collège Stanstead qui fait partie de la North American Prep Hockey.

« On joue beaucoup de tournois contre des équipes dont les joueuses sont plus âgées.  Elles sont plus grandes et plus fortes physiquement », a précisé Ann-Frédérik Naud, qui évolue sur un des deux premiers trios des Spartans.

Au cours des prochaines semaines, elle représentera le Québec aux Jeux du Canada qui auront lieu en Alberta, à la fin du mois de février.

La jeune fille devra aussi décider si elle sera de retour une autre saison avec Standstead ou si elle ira au Cégep. Si elle choisit cette option, elle pourrait se joindre à un collège qui a une équipe dans la ligue collégiale féminine.

Ann-Frédérik Naud a fait ses premiers pas avec l’Association du Hockey Mineur de Joliette-Crabtree. À sa deuxième saison pee wee, elle a fait le saut avec des équipes féminines.

 

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont finalement remporté leur première victoire en 2019.

La troupe de Sébastien Renaud a en effet vaincu l’Artic de Montréal-Nord, par la marque de 6 à 2, le 2 février, devant 358 spectateurs à l’aréna Familiprix.

Cette victoire mettait fin à une série de huit défaites consécutives. Le dernier gain remontait au 20 décembre dernier à Valleyfield.

Les locaux ont pris une avance de 2-0 après 20 minutes de jeu grâce au cinquième de Félix Rocheleau et le septième de Samy Hudon-Rousseau.

En deuxième, un seul but a été marqué soit le troisième de Samuel Duperron, à 2:49 qui portait la marque de 3-0 pour Saint-Gabriel.

Jérémy Bisson et William Gaudreault ont permis à l’Artic de réduire l’écart à 3-2 dans la première moitié de la troisième période.  Les Prédateurs ont poursuivi leur domination en marquant trois autres buts avant la fin de la rencontre, soit les premiers de William Pagé et Félip Gosselin et le troisième de Jacob Talbot.

Saint-Gabriel a dominé 48-28 au chapitre des lancers, Jason Ferrara a inscrit sa première victoire en carrière dans le la LHJAAAQ.

« C’est une victoire qui va faire beaucoup de bien. On a joué deux bons matchs au cours du week-end et on peut construire sur ça », a commenté Sébastien Renaud.

Défaite contre Côte-du-Sud

La veille, un but de Charles Hébert, avec moins de six minutes à faire en temps réglementaire, a permis à l’Everest de la Côte-du-Sud de l’emporter 5-3 sur les Prédateurs à l’aréna Familiprix.

Les visiteurs ont marqué deux fois en première grâce à l’ancien Preds Vincent Éthier ainsi que William Dumont.

Félix Meunier a cependant réduit l’écart à 2-1 quand Félix Meunier a réussi son septième à 5:10 durant un avantage numérique.

Samy Hudon-Rousseau a créé l’égalité à 1:47 alors que Jacob Talbot était au banc des pénalités. Dumont a inscrit son deuxième de la rencontre à 2:52 mais Christophe Duplessis-Lebel ramenait les deux équipes à la case départ, avec son troisième à 4:11. Hébert et Maxime Charbonneau ont complété le pointage pour les visiteurs.

L’Everest a obtenu 42 tirs sur Kristopher Verreault (3-4-1) alors que Saint-Gabriel en obtenait 40.

Notons enfin que le match que devait disputer les Prédateurs à Longueuil, le 3 février, a été reporté au 17 février en raison d’un bris mécanique au Colisée Jean-Béliveau.

Cette semaine

La prochaine semaine sera encore une fois très occupée pour les Prédateurs qui disputeront trois en rencontres en moins de 48 heures.

Le 8 février, les Rangers de Montréal-Est seront à l’aréna Familiprix à compter de 20h00. Le lendemain après-midi, les deux mêmes équipes en viendront à nouveau aux prises, cette fois-ci au Centre récréatif Édouard-Rivest. Enfin, L’Éverest de la Côte-du-Sud sera à Saint-Gabriel, le 10 février, à 13h30.

 

Crédit photo Phil Raymond


Les Sportifs Pétroles Bélanger disputaient deux matchs lors du week-end des 1er et 2 février alors qu’ils affrontaient Donnacona et Louiseville. Ce fut un week-end à oublier alors que les hommes de André Lachance n’ont pu savourer la victoire, subissant un revers de 4-3 à Donnacona et une défaite de 6-1 face au Bellemare de Louiseville au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Défaite à Donnacona

Vendredi le 1er février, les Sportifs Pétroles Bélanger se rendaient du côté de Donnacona afin d’y affronter le Métal Perreault.

Il faudra attendre à la fin de la première pour voir une équipe s’inscrire au pointage, alors que Rock Régimbald inscrit son 13e de la saison à 16:37. En deuxième, les locaux prennent l’avance alors que Jason Bell, Louis-Charles Hallé et Josuha Desmarais inscrivent trois buts sans réplique.

En début de troisième, à 5 :31, Rock Régimbald inscrit son deuxième du match et permet aux Sportifs Pétroles Bélanger de rester dans le match. Moins de deux minutes plus tard, à 7 :26, Vincent Allard redonne une avance de deux buts au Donnacona. Quelques secondes plus tard, Régimbald complète son tour du chapeau pour les visiteurs. Malgré de beaux efforts en fin de match, les Sportifs Pétroles Bélanger se sont inclinés 4-3.

Mêlée générale face à Louiseville

Samedi soir le 2 février, les Sportifs Pétroles Bélanger recevaient  la visite du Bellemare de Louiseville dans le deuxième match d’une série aller-retour, alors que Louiseville avai remporté le premier duel sur sa patinoire le 25 janvier dernier.

En première, c’est le Bellemare qui s’inscrit d’abord au pointage alors que Raphaël Lafontaine purge une pénalité pour les Sportifs Pétroles Bélanger.  Ainsi, Jonathan Castonguay inscrit son 11e de la saison. Rock Régimbald continue son excellent travail débuté la veille à Donnacona et réplique pour les Sportifs Pétroles Bélanger à 9:09 et égalise ainsi les chances. Moins d’une minute plus tard, François Godin redonne une priorité d’un but aux visiteurs. La période, très intense côté robustesse, s’est soldée par une mêlée générale alors que la sirène de la fin de l'engagement avait déjà sonné. Il faut d’ailleurs s’attendre à des suspensions de part et d’autre suite à cette échafourrée. D’ailleurs, le capitaine des Sportifs Joël Roch et l’entraîneur-chef du Bellemare Dean Lygitsakos ont été entres autres expulsé de la rencontre.

Crédit photo Phil Raymond

De retour au jeu en période médiane, les Sportifs Pétroles Bélanger bénéficient d’un avantage numérique de deux hommes alors qu'un cinq pénalité majeure et mineure sont décernés aux visiteurs. Malgré cette situation, les hommes d'André Lachance n’ont pas pu capitaliser. Pendant ce temps, Frédéric Piché a une fois de plus été solide devant son filet pour ainsi permettre à ses coéquipiers de rester dans le match.

En troisième,  Joliette a perdu de leur fougue et le Bellemare en tire profit pour inscrire trois buts sans réplique dans les 13 premières minutes pour ainsi distancer les locaux 5-1. Castonguay, Roy et Vargas Dias inscrivent les buts du Louiseville. En fin de période, Julien Corriveau ferme le pointage 6-1 pour les visiteurs.

Crédit photo Phil Raymond

Après la rencontre, les entraîneurs André Lachance et Gaby Roch cachaient mal leur déception. « C’est certain que c’est décevant de terminer la saison sur cette note, mais maintenant on doit se concentrer sur les séries. Je suis pas inquiet du fait qu’on a perdu nos trois dernières parties. On a quand même joué des bons matchs, les gars se sont donnés. On va tenter de tenir un entraînement la semaine prochaine.» a résumé Lachance.

Quant à la saison en tant que tel, Lachance et Roch se sont dit plus que satisfait dans l’ensemble.« L’an dernier on a terminé au dernier rang et cette saison au cinquième rang, c’est une belle progression pour toute l’organisation» a affirmé avec justesse André Lachance.

Il faut mentionner également que les Sportifs ont progressé toute la saison, les deux têtes de hockey n’ont jamais cessé en cours de saison de faire en sorte d’améliorer leur alignement, soit par des transactions ou signatures de joueurs d’impact. De plus les assistances ont été en hausse également et on peut dire sans se tromper que la moyenne a été en hausse par rapport à l'an dernier, avec des foules de plus de 800 personnes contre Louiseville deux fois et contre La Tuque également.

Les Sportifs débuteront les séries éliminatoires en affrontant le Métal Pless de Plessisville au premier tour. Joliette a remporté ses deux matchs face au Métal Pless cette saison, par des pointages de 5-2 le 1er décembre à Joliette et 2-1 à Plessiville le 18 janvier. Cette série débutera le week-end du 15 et 16 févier et le premier match sera disputé à Plessiville qui a terminé au quatrième échelon du classement.

Le week-end prochain, ce sera le tournoi à la ronde entre les positions 7 à 10 du classement qui s’affronteront dans une série deux de trois, donc possibilité de 3 matchs en 3 soirs. Pour consulter le classement final de la saison régulière,:cliquez .sur le lien suivant https://lhsaaaq.com/classement/

 

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont terminé le mois de janvier de la même façon qu’ils avaient commencé… soit avec une défaite.

La troupe de Sébastien Renaud a échappé une avance de 5-1, après 20 minutes de jeu, et a subi un revers crève-cœur de 8-7 en fusillade, contre la pire équipe de la Ligue Junior AAA du Québec, l’Artic de Montréal-Nord, le 27 janvier, à l’aréna Familiprix.

Pourtant, Saint-Gabriel avait connu toute une première période grâce aux buts de Félix Meunier (6e), Félix Rocheleau (4e), Sammy Hudon-Rousseau (5e), Jacob Talbot (2e), et Tommy Roger (1er).

Les visiteurs sont cependant revenus de l’arrière pour marquer quatre fois dans les neuf premières minutes de jeu du deuxième vingt. Avec son deuxième du match, Tommy Roger a redonné l’avance 6-5 aux Prédateurs à 11:15, durant un avantage numérique. Shawn Soliman a cependant recréé l’égalité, 6 à 6, à 18:42.

Anthony Morin a porté la marque 7-6 pour les locaux, avec son 24e, à 3:31 de la troisième. Mais Anthony Marier a envoyé les deux équipes en surtemps en inscrivant son troisième avec un peu plus de quatre minutes à faire.

Après une prolongation sans but, Victor Gaudreau a donné la victoire à Montréal-Nord, en deuxième vague de tirs de barrage.

Les Prédateurs ont dominé 31-25 dans les tirs au but. Olivier Chalifour (cinq buts sur 10 lancers en 28 minutes) et Kristopher Verreault (2 buts sur 15 tirs) ont vu de l’action devant le filet des perdants. Pour l’Artic, il s’agissait seulement d’un cinquième gain en 37 rencontres.

« C’est certain que c’est une défaite qui fait mal. On a sorti fort en première. Mais on a pris ça pour acquis au deuxième vingt. Les gars ont arrêté de suivre le plan de match et ont travaillé moins fort. On en a payé le prix », a commenté l’entraîneur Sébastien Renaud.

Une dégelée à Princeville

Deux jours plus tôt, à Princeville, les Prédateurs ont subi une cinglante défaite de 13-3 face au Titan.

Les locaux menaient 5-2 après une période et 7-3 après 40 minutes de jeu. Les marqueurs des Prédateurs ont été John Amanatidis (3e), amuel Duperron (2e) et Wayne Letourneau (4e).

Les deux gardiens de Saint-Gabriel ont vu de l’action soit Olivier Chalifour (4 buts sur 14 lancers en 10 minutes) et Kristopher Verreault (neuf buts et 47 tirs).

Les Prédateurs ont conclu le mois de janvier avec une fiche d’aucune victoire, six défaites et un revers en fusillade. Ils sont toujours au 10e rang du classement général avec 29 points.

Mois de février occupé

Le mois de février s’annonce très occupé pour la troupe de Sébastien Renaud qui disputera 11 parties en 22 jours.

Le week-end prochain, Saint-Gabriel jouera trois matchs en moins de 48 heures, en recevant Côte-du-Sud (1er février à 20h), Chambly (2 février à 14h30) avant de se rendre à Longueuil, le 3, en après-midi, pour y affronter le Collège-Français.

 

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.