Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont terminé leur saison régulière sur une note positive en remportant leur dernière rencontre contre l’Artic à Montréal-Nord.

En effet, la troupe de Sébastien Renaud a vaincu la pire équipe du circuit Laporte par la marque de 9-8, le 24 février, à l’aréna Garon.

Les Prédateurs ont commencé la partie en force avec trois buts en 10:50 soit le troisième de Jonathan Lépine, le 23e de Félix Meunier et le 11e de Tommy Roger. Said Abi-Fayval a marqué le premier but de l’Artic à 12:36. Moins d’une minute plus tard, Roger inscrivait son deuxième du match pour redonner une avance de trois filets à Saint-Gabriel. Mais Jaalen Manzi réduisait l’écart à 4-2 à 14:19.

Un total de huit buts a été marqué au deuxième engagement dont trois pour les visiteurs, soit le 32e d’Anthony Morin, le deuxième de la rencontre de Meunier et le sixième de Jacob Talbot. C’était l’égalité 7-7 après 40 minutes de jeu.

Nicolas Ranno a donné l’avance à l’Artic pour la première fois du match à 4:57 de la troisième. Morin a marqué le but gagnant, son deuxième de la joute, son 33e, à mi-chemin dans la période. Meunier a marqué le but d’assurance avec moins de deux minutes à faire en temps réglementaire.

Kristopher Verreault a entrepris le match pour les Prédateurs et a cédé deux fois sur neuf tirs en 20 minutes avant de céder sa place à Jason Ferrara (20 lancers). Saint-Gabriel a tiré 43 fois sur Marc-Anthony Lambert.

Granby humilie les Prédateurs

Le 22, les Inouk de Granby ont été sans pitié pour les Prédateurs en les écrasant 8 à 2 devant 328 spectateurs à l’aréna Familiprix.

Les visiteurs ont marqué deux fois dans chacune des deux premières périodes. En troisième, dans les 10 premières minutes, Granby a ajouté trois autres filets.

Anthony Morin a réussi un doublé dans la défaite, c’était ses 29e et 30e filets de la saison. Les Inouk ont dominé 34-26 au chapitre des lancers, Kristopher Verreault a été le gardien perdant pour Saint-Gabriel.

Revers contre Chambly

Le lendemain soir, les Forts de Chambly y sont allés d’une poussée de trois buts au dernier vingt pour l’emporter 8-5 à Saint-Gabriel.

Comme ce fût souvent le cas cette saison, les Prédateurs ont connu un mauvais début de match, les visiteurs menaient 3-0 après 8:37 de jeu. Wayne Létourneau a redonné espoirs à Saint-Gabriel à 11:21 mais les Forts ont ajouté deux autres buts. Félix Meunier a cependant réduit l’écart à 5-2 avec son 21e à 18:06.

Au deuxième engagement, les Prédateurs sont revenus dans la partie pour créer l’égalité 5 à 5, grâce au 31e d’Anthony Morin, le 10e de Tommy Roger et le deuxième du match de Meunier.

Mais en troisième, Chamby est revenu avec force pour marquer trois fois pour remporter un 25e triomphe cette saison.

Jason Ferrara a entrepris la rencontre pour les Prédateurs, il a donné trois buts sur six lancers, en huit minutes, Kristopher Verreault a concédé cinq filets sur 44 tirs. Saint-Gabriel a obtenu 9 lancers sur Alex Brousseau.

Au 10e rang

Les Prédateurs terminent donc la saison régulière au 10e rang du classement général (sur 13 équipes) avec une fiche de 18 victoires, 28 défaites, un revers en prolongation et un en fusillade pour 38 points.

Saint-Gabriel a affriché la deuxième pire défensive de la Ligue Junior AAA avec 261 buts accordés.  Anthony Morin a terminé au cinquième rang des pointeurs de la ligue grâce à ses 33 buts et 61 passes en 43 matchs.

La troupe de Sébastien Renaud profitera d’une semaine de repos pour se préparer pour le tournoi à la ronde, première étape des séries d’après-midi. Chaque équipe disputera six parties dès le 3 mars prochain.

 

 

Crédit photo Phil Raymond

Samedi soir le 23 février, avait lieu le quatrième match de la série opposant les Sportifs Pétroles Bélanger au Métal Pless de Plessisville. Rappelons que la veille, les Sportifs l’avaient emporté 6-1 au domicile du Métal Pless. Voir le texte du match de vendredi avec le lien suivant :http://lanauweb.info/nord/index.php/sports/23-hockey/5767-victoire-sans-equivoque-de-6-1-des-sportifs-petroles-belanger-face-au-metal-pless.html

Le match débute sur les chapeaux de roues et dès la 15e seconde de jeu, le Métal Pless prend les devants 1-0 grâce au but de Gabriel Slight. Par la suite, les visiteurs, malgré un alignement réduit à 14 joueurs et les deux gardiens, démontre clairement leur intention de racheter leur contre-performance de la veille. Malgré tout, à 13:01, David Fortier surprend le gardien Lamontagne et réussit à loger la rondelle derrière lui depuis l’arrière du filet. Le Métal Pless ne se laisse pas abattre et deux minutes plus tard, Gabriel Slight marque son deuxième du match et redonne par le fait même l’avance aux siens.

Crédit photo Phil Raymond

En deuxième période, malgré beaucoup d’intensité et de belles pièces de jeu de part et d’autres, aucun but ne fut marqué.

En troisième, les Sportifs Pétroles Bélanger frappent tôt et fort alors que Jean-Philippe Caron et Nicolas Laroque Marcoux marquent tour à tour en l’espace de 90 secondes de jeu. Les joliettains prennent alors les devants pour la première fois dans le match.  L’intensité du jeu monte alors d’un cran, les Sportifs prennent le momentum du match.  À 7 :37, David Poulin creuse l’écart à deux buts en faveur des Sportifs Pétroles Bélanger. Avec moins de six minutes à faire, les locaux bénéficient d’un avantage numérique. Pendant cet avantage, le gardien Lamontagne du Métal Pless a été prodigieux avec plusieurs arrêts miraculeux. Avec moins de deux minutes à faire au match, l’entraîneur-chef du Plessisville retire son gardien, mais avec 16 secondes à écouler, Rock Régimbald, concrétise la victoire des siens avec un but dans un filet désert.

En entrevue après la rencontre, l’entraîneur-chef André Lachance était bien sûr satisfait de la tournure des événements. «Avec un alignement de seulement 14 joueurs et deux gardiens pour l’autre équipe, nous savions que nous devions travailler en conséquence de tirer profit de cette situation et les gars ont bien appliqué la stratégie. Mais ce fut un match dur mentalement car ils voulaient revenir en force et ont frapper tôt ce qui est toujours difficile.» a résumé le pilote des Sportifs.

La prochaine joute de cette série sera disputée vendredi soir le 1er mars à 20h30 au Centre Récréatif Marcel-Bonin. Cette rencontre va marquer le retour au jeu du capitaine des Sportifs Joël Roch qui a raté les deux rendez-vous du week-end en raison d'une suspension.

Crédit photo Phil Raymond

 

 

Photo Guy Latour

Vendredi soir le 22 février, avait lieu le troisième match de la série opposant les Sportifs au Métal Pless de Plessiville à l’aréna Léo-Paul Boutin de l’endroit.

Le moins que l’on puisse dire est que ce match fut dominé d’un bout à l’autre par les hommes d'André Lachance et Gaby Roch, qui ont marqué deux buts en moins de une minute en fin de première période pour ainsi prendre une sérieuse avance dans la rencontre. Côté robustesse, ce fut un match beaucoup plus calme que le dernier, alors que seulement une dizaine de pénalités mineures ont été décernées et deux bagarres sont survenues durant la rencontre.

C’est Gaven Aspirot qui profite du fait qu’un défenseur du Métal Pless fait dévier son tir pour ainsi ouvrir la marque à 17:23 de la période initiale. Un peu plus de une minute plus tard, Jean-Philippe Caron y va d’un bon tir que son coéquipier de trio David Roch fait dévier derrière le gardien Lamontagne.

En deuxième, un seul but est marqué et il est l’œuvre du toujours dangereux attaquant Rock Régimbald. Celui-ci est à mon humble avis, l’acquisition surprise de la saison. Bien que connu des entraîneurs des Sportifs Pétroles Bélanger, Régimbald était méconnu de la grande majorité des partisans joliettains lors de son acquisition.

Photo Guy Latour

En troisième, alors qu’il n’y que 58 secondes d’écoulées, Jonathan Ouellet profite d’un cadeau du gardien adverse pour inscrire son premier des séries et accentue l’avance des Sportifs Pétroles Bélanger à 4-0. À 3:24, Jason Pitt profite d’une pénalité aux visiteurs pour inscrire ce qui sera le seul but du match pour le Métal Pless. Par la suite,  Joliette ajoutera deux autres buts, ceux de David Poulin et Rock Régimbald, son deuxième de la rencontre, pour ainsi mettre le match hors de portée des locaux. Frédéric Piché a été très solide devant le filet des Sportifs repoussant 27 rondelles alors que le gardien Vincent Lamontagne a fait face à 31 tirs.

En entrevue après la rencontre, l’entraîneur-chef André Lachance s’est montré fier de la performance de ses joueurs et pour cause.«Dans l’horaire de la série, le  troisième match était disputé ici alors que les #4 et 5 seront disputés chez nous, avant de retourner là-bas pour les deux derniers matchs. Notre objectif était de gagner le troisième duel afin d’accentuer la pression sur eux pour les deux matchs suivants». d’analyser Lachance.

La prochaine partie aura lieu ce soir à 20h30 au Centre Marcel-Bonin et parions qu’une très bonne foule sera au rendez-vous pour appuyer les Sportifs Pétroles Bélanger.

En collaboration avec Guy Latour

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont mis à une séquence de cinq défaites, le 20 février, en l’emportant 6-4 contre les Flames de Gatineau, devant environ 320 personnes à l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel.

Ce sont les Flames qui ont ouvert la marque par l'entremise de Félix Cloutier à 9:39 de la première. Les Prédateurs ont frappé deux fois 14 secondes grâce au 20e de Félix Meunier et le second de William Pagé (13:31 et 13:48). Tommy Roger portait le pointage à 3-1 avant la fin de la période avec son huitième.

Vincent Roy a réduit l'écart à un but à 2:39 du deuxième vingt mais Saint-Gabriel inscrivait deux autres filets avant la fin de l'engagement soit le sixième de Jacob Talbot et le deuxième de la soirée de Roger, c'était 5-2 pour les locaux.

Mathieu Cloutier a permis aux Flames de revenir dans le match avec son 24e à 9:15. Avec 71 secondes à faire, Anthony Morin a marqué dans un filet, c’était son 26e de la saison. Mathieu Jones a réussi le dernier but de la partie à 19:35.

Gatineau a dominé 41-28 au chapitre des lancers, Jason Ferrara a remporté un deuxième gain en trois décisions. Notons que Tommy Roger a récolté huit points dont six buts dans ces deux matchs.

Défaite à Longueuil

La veille, les Prédateurs ont connu un très mauvais début de match et se sont inclinés 9 à 6 contre le Collège-Français à Longueuil.

En effet, les locaux ont pris l'avance 5-1 après 20 minutes de jeu, l'unique marqueur dans cette période pour Saint-Gabriel étant Tommy Roger (4e).

Owen Stammer a augmenté l'avance de son équipe à 1:25 de la deuxième. Par la suite, les Prédateurs sont revenus dans la rencontre en marquant quatre fois, en moins de huit minutes, grâce à trois autres buts de Roger et le 18e de Félix Meunier, pour réduire l'écart à 6-5. Mais Jérémy Way-Gagnon inscrivait le septième filet du Collège-Français dans la dernière minute de jeu de cet engagement.

Au troisième vingt, Meunier a redonné espoir à Saint-Gabriel en y allant de son deuxième du match mais Longueuil a ajouté deux autres buts pour mettre la rencontre hors de portée pour leurs adversaires.

La défaite est allée à Kristopher Verreault qui a fait face à 49 lancers, les Prédateurs en ont obtenu seulement 17.

Fin de la saison régulière

Les hommes de Sébastien Renaud termineront la saison régulière en disputant trois autres matchs en autant de soirs.  Granby et Chambly seront à l’aréna Familiprix, le 22 à 20h et le lendemain dès 19h00. Saint-Gabriel sera du côté de Montréal-Nord, le 24 février, dès 15

Photo courtoisie

Hockey Canada a dévoilé, au cours des derniers jours, le nom des trois équipes finales de la Coupe des Bonnes Actions.

Il s'agit des vidéos des Devils de Kennebecasis Valley, des Pionniers de Lanaudière (pee wee AAA Relève) et des Warriors de West Carleton ont été les plus visionnées sur YouTube parmi les 10 demi-finalistes.

Les Pionniers (dont fait partie cinq joueurs de l'Association du Hockey Mineur Joliette-Crabtree soit Sheldon Maiorano, Augustin Allard, Alexis Fortin, Mathis Éricé-St-Laurent et Jonathan Poirier) ont participé à la compétition en support de nos patients atteints de cancer et du projet CITADeL (Cancérologie, Innovations Thérapeutiques et Avancées scientifiques De Lanaudière).

Le 28 décembre dernier, les jeunes hockeyeurs des  Pionniers ont passé une journée en oncologie du CHDL (Centre Hospitalier De Lanaudière).

Les joueurs ont eu le plaisir de passer la journée avec les patients, ont offert du café et des muffins provenant d’une commandite de chez Tim Hortons Joliette ainsi que des collations faits maison, alors qu'ils recevaient leurs traitements intraveineux.

La finalité du projet serait d'établir la recherche en cancérologie à Lanaudière, mais surtout de sensibiliser et créer des projets avec notre communauté pour la lutte contre le cancer. Chaque visionnement de la vidéo compte pour un vote. En regardant et partageant seulement cette vidéo (et aucune autre de Bonnes Actions Chevrolet 2019), vous aiderez les Pionniers à gagner la coupe et un montant de 100 000$ dont on a besoin pour lancer la recherche clinique contre le cancer dans nos hôpitaux communautaires de Lanaudière.

Pour voir la vidéo des Pionniers, cliquez sur le https://youtu.be/ruz4aLe3nMo

2 mars

Chacune a reçu 5 000 $ qu’elle pourra verser à l’organisme de bienfaisance de son choix, ainsi que des prix pour tous les joueurs. Nous remercions toutes les équipes au pays qui nous ont envoyé leurs vidéos, ainsi que leurs amis, familles et fans, qui les ont soutenues.

À présent, Chevrolet, Hockey Canada et les ambassadeurs de Hockey Chevrolet Mitch Marner, Caroline Ouellette et Harnarayan Singh choisiront ensemble l’équipe qui sera déclarée Champions de la Coupe des bonnes actions 2019. En plus de recevoir 100 000 $ à verser à l’organisme de bienfaisance de son choix, l’équipe gagnante sera couronnée lors d’une cérémonie dans sa ville et fera l’objet d’une vidéo qui sera diffusée à la télévision.

Le nom de l’équipe gagnante sera annoncé le 2 mars. Ne manquez pas ce moment et d’ici là, faites-nous connaître votre préférence avec le mot-clic #CoupeDesBonnesActions.

Courtoisie

La série entre les les Sportifs Pétroles Bélanger et le Métal Pless est égale 1-1 et se poursuit ce week-end avec la présentation du troisième match ce soir 22 (février) et le quatrième le lendemain au domicile des Sportifs. 

Le deuxième match de la série disputé à Joliette samedi dernier a été riche en émotions et en agressivité. À la fin du match, une mêlée générale a éclaté et lors de cette incident, plusieurs joueurs ont posés des gestes et ont écopés de suspensions. Tout d’abord, celui qui a parti le bal,  Tommy  Bolduc, qui s’en était pris de façon inutile au gardien Piché, a écopé de trois matchs de suspension. Rappelons que celui-ci, après avoir été expulsé de la rencontre, a tenté de revenir sur la patinoire pendant la mêlée générale à trois reprises pour s’en prendre aux joueurs des Sportifs. Quant au gardien substitut Michaël Mercier, du Plessisville, celui-ci a écopé d’un match de suspension pour avoir été le premier joueur à quitter le banc lors de la mêlée générale. Quant à l’entraîneur-chef du Metal Pless, Samuel Fortier, il ne pourra diriger son équipe vendredi soir car c’est un joueur de son équipe qui a quitté le banc en premier.

Du côté des Sportifs, un seul joueur est suspendu mais non le moindre. En effet, le capitaine Joël Roch sera tenu à l’écart du jeu tout le week-end, car il a écopé d’une pénalité d’agresseur et comme c’était sa deuxième offense, il est suspendu deux matchs.

Photo archives (Phil Raymond)

Rejoint par téléphone mercredi soir, l’entraîneur-chef des Sportifs André Lachance ne cachait pas sa déception, surtout en ce qui a trait au sort réservé à Tommy Bolduc. «Nous sommes effectivement déçu du peu de sévérité de la suspension, compte tenu de la préméditation, de la violence du geste et de son comportement après avoir été expulsé» s'est contenté de déclarer Lachance.

Après les matchs du 22 et 23 février, la série se transportera à Joliette le vendredi  1er rmars pour le cinquième match. Cette joute débutera comme à l’habitude à 20h30.  Les matchs 6 et 7 seront disputés à Plessiville si nécessaire le samedi 2 (20h00) et ke dimanche 3 mars (14h30).

Courtoisie

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA connaissent beaucoup de succès par les temps qui courent. La formation dirigée par Brian Mayer accumulent les victoires à un rythme spectaculaire.  En fait, leur dernier revers remonte au 8 décembre dernier. Depuis ils ont remportés leur six dernières rencontres. Le week-end dernier, ce fût un gain de 7-4 face aux Monarques de Mirabel-Blainville, le 15 févier, et deux jours plus tard, les Cyclones se sont payés un festival offensif avec une victoire écrasante de 14-4 face aux Stars de Lachute.

Dans le match de vendredi, notons du côté des Cyclones les performances de Isaac Prud’homme avec deux buts et deux passes, Frédéric Deçelles (2-1). La victoire est allée au gardien Félix Gravel alors que Raphaël Blais a encaissé le revers du côté des Monarques.

Dans le match de dimanche, Jonathan Nadeau et Frédéric Deçelles ont été les principales bougies d’allumages des Cyclones avec trois buts chacun. Lou Simard et Philippe Dupuis ont également bien fait avec deux buts chacun. La victoire est allée à Nicolas Paquette alors que Jean-Phllipe Léonard a encaissé le revers.

La prochaine joute des Cyclones sera justement contre ces mêmes Stars vendredi le 22 février à l’aréna Kevin Lowe à Lachute. Deux jours plus tard, les Cyclones rendront visite aux Monarques, cette même équipe qu’ils ont vaincu lors du dernier week-end. Parions que ces deux équipes attendront les Cyclones de pied ferme.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.