Courtoisie

L'équipe de hockey scolaire du collège Esther-Blondin connaît de très beaux moments par les temps qui courent. Après une première bannière de Champion au Tournoi de Roberval en décembre, l’équipe dirigé par Dany Walsh et André Lachance, se présentait au Tournoi de Vaudreuil lors du week-end du 19 et 20 janvier avec un seul but…une autre bannière!

Y arriver n’allait certes pas être facile puisque deux autres équipes se classaient parmi les six premières au classement POC. Le collège étant en quatrième position. Au premier match, le Phénix a affronté Cardinal-Roy, une équipe de Québec qu’ils avaient vaincu à Roberval. L’équipe a offert une performance convaincante pour l’emporter 6-0. Lors du 2e match, vendredi, le Phénix affrontait l’équipe local, hôtesse du tournoi, Chêne-Bleu. Après un déficit de 1–3, ils ont remonté la pente et gagné 5-4. Samedi matin, ils ont affronté la polyvalente Marcel-Landry et ont offert une victoire convaincante de 7-1. Samedi soir lors du match de quart-de-finalel, le Phénix affrontait l’équipe classée 5e au classement POC, les Patriotes de Beauharnois. Ce fut un match robuste et une belle victoire de 3-1.

Pour la demi-finale du dimanche, le Phénix retrouvait les Estacades, 6e au classement POC et équipe que le Phénix avait éliminé lors du quart-de-finale du tournoi de Roberval. Dans un match enlevant, le Phénix a encore une fois eu le dessus sur cette équipe par la marque de 6-2. En finale, le Phénix a retrouvé une équipe de sa division, l'École St-Gabriel, le Phénix tirait de l’arrière 0-1 après une période…mais les joueurs se sont regroupés et explosés en 2e période avec quatre buts et finalement remporté la finale 6 -2, et devenir encore une fois l’équipe championne!

L’équipe se prépare pour les séries et visent aussi les championnats provinciaux. Après tout, pourquoi pas ?

À la suite de ce bel accomplissement, un joueur du Phénix, Thierry Massé a livré un beau témoignage pour résumer l’esprit d’équipe qui règne au sein de son équipe.« Au tournoi de Vaudreuil, nous étions l’équipe favorite du tournoi. Les organisateurs étaient très content de nous voir.Nous sommes arrivés en lion et nous avons gagné les première partie mais la partie qui comptait le plus, c’était la troisième car si on perdait c’était finis Mais nous l’avons gagné et c’est pareil pour en quart-de-finae. Le lendemain en demi-final nous perdions 2-1 après deux périodes, en troisième période nous sommes sortis fort et nous avons marqué 5 buts pour gagner la partie 6-2 et se rendre en finale. Lors du match ultime, nous n’avons pas bien joué mais dès le début de la troisième période nous avons eu un avantage numérique, ce qui nous a permis de compter et d’égaliser la marque 2-2 et en troisième comme souvent dans nos parties, c’était notre meilleur période. Nous avons gagné par la marque de 7-2. Comme dans l’autre tournoi nous étions rendus champion pour une deuxième fois en deux tournois. Maintenant, nous voulons gagner les 7 dernières parties qui nous reste dans la saison et après se concentrer pour les séries et aller en finale des séries. Pour se rendre jusqu’au provinciaux à Québec.» de conclure Thierry Massé.

Crédit photo Marie-Soleil-Brouillette-Gravel

Les Sporifs Pétroles Bélanger étaient du côté de Louiseville vendredi le 25 janvier dernier afin d’y affronter le Bellemare dans une série de deux matchs, dont le second aura lieu au Centre Marcel-Bonin, le 2 février. Lors des deux premières rencontres entre les deux équipes cette saison, chaque équipe a remportée la victoire sur la patinoire adverse.

Le match débute rondement dans un petit amphithéâtre rempli à pleine capacité. Il faudra attendre à la dernière minute de jeu du premier vingt pour voir une équipe s’inscrire au pointage. C’est alors que le vétéran David Poulin donne l’avance 1-0 aux Sportifs Pétroles Bélanger alors que les siens purgent une pénalité.

En deuxième, un seul but est inscrit sur la feuille de pointage et il est l’œuvre de Mathieu Laverdure qui permet au Bellemare de créer l’égalité alors qu’il n’y a qu’un peu plus de une minute d’écoulée.

En troisième, à 0:49 du début de la période, Poulin inscrit son deuxième du match et redonne une priorité d’un but aux visiteurs. David et Dany Roch récoltent des mentions d’aides sur le but. Peu de temps après, Julien Corriveau profite d’une pénalité douteuse décernée aux hommes de André Lachance et crée à nouveau l’égalité. Par la suite, Alexandre Lemieux donne l’avance aux locaux pour la première fois dans le match à 7:15. Par la suite en fin de match, les punitions ont fait mal aux Sportifs, alors que le Bellemare a profité de deux avantages numériques en quatre minutes pour prendre avantage de la rencontre et l’emporter 5-2. Notons que le dernier but du Louiseville a été réussi dans un filet désert. Dans la défaite, Frédéric Piché a été une fois de plus solide, faisant face à 50 lancers.

Lachance en furie

En entrevue avec le Lanauweb, l’entraîneur-chef Lachance n’a pas mâché ses mots pour critiquer le travail des officiels. «Les mauvaises décisions des officiels sur la glace ont carrément changé le cours de la rencontre. On nous a décerné des punitions que l’on ne méritait pas. Je suis capable d’accepter de perdre, mais pas quand ce sont les officiels qui changent le cours du match.». Lachance en a rajouté. « Je trouve ça frustrant pour les gars, qui ce soir, malgré un alignement restreint à cause de l’absence de plusieurs joueurs d’impacts, ont tout donné. On les avait dans les câbles et croyez-moi on les attend de pied ferme la semaine prochaine.» a conclu André Lachance.

Le week-end prochain sera le dernier de la saison régulière dans la Ligue Sénior AAA du Québec. À cette occasion, les Sportifs disputeront deux matchs pour clore leur quatrième saison. Vendredi le 1er février, ils se rendront du côté de Donnacona afin d’y affronter le Mécanarc. Le lendemain, ils tenteront de prendre leur revanche sur le Bellemare de Louiseville dans un match qui promet d’être enlevant. Les Sportifs Pétroles Bélanger voudront sûrement avoir leur 7e joueur derrière eux pour cette partie qui déterminera possiblement de façon définitive qui terminera au troisième rang du classement général.

 

Courtoisie

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA sont présentement sur une belle séquence victorieuse depuis quelques semaines. En effet, les hommes de Brian Mayer n’ont pas subi la défaite depuis le 15 décembre, alors que le National de Lorraine-Rosemère l’avait emporté 9-2.

Dimanche le 20 janvier, malgré une tempête hivernale dans la région, les Cyclones recevaient la visite des Rapides de Mont-Laurier. Les Cyclones ont une fois de plus tiré leur épingle du jeu et ont inscrit un gain de 5-2.

En première période, les Cyclones prennent l’avance 2-0 grâce à des buts de Mickaêl Catineau et Rémy Beaupré.

En début de deuxième, Vincent Mathieu a nscrit le seul but de la période et rétrécit l’écart 2-1 pour permettre aux Rapides de rester dans le match.

Au dernier vingt, les Cyclones distancent rapidement leurs rivaux, alors que Gabriel Tremblay (3:52) et Benjamin Beaupré (4:33) creusent l’écart à trois buts. À 9:17, Jérémi Guilban met le match hors de portée des visiteurs et porte la marque à 5-1.  Jordan Saint-Pierre complète le pointage pour les perdants.

La prochaine joute à domicile des Cyclones aura lieu vendredi le 1er février alors que les Patriotes de Saint-Eustache seront les visiteurs au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Photo courtoisie

Face à une équipe beaucoup plus robuste, les Loups de Saint-Gabriel ont dû s'avouer vaincu devant les Mustangs de St-Hubert, le 18 janvier, à l'aréna Familiprix de Saint-Gabriel.

Les Mustangs ont distribué plusieurs mises en échec tout au long du match et les hommes d'Eric Piette ont semblé manqué d'énergie en troisième période. Saint-Hubert a marqué 4 buts sans riposte au troisième vingt.

Grâce à cette victoire St-Hubert s'approche à un seul point des Loups au classement général. Les deux équipes ont encore chacun trois matchs à jouer. Ce sont les Mustangs qui ouvrent le pointage en première période. Simon Lauzon a inscrit son troisième de la saison à 8:00 exactement. Les Mustangs ont largement dominé cette période coté robustesse.            

Les Loups s'inscrivent au pointage à 12:58 de la deuxième période lorsque Stéphane Savoie marque son 8e de la saison sans aide. Alexandre Labrosse redonne l'avance à son équipe en inscrivant son 12 de la saison alors qu'il ne reste qu'une seconde à jouer au deuxième tiers. Saint-Gabriel n'a pu profiter de 3 avantages numériques au cours de cette période.                

Les Loups semblent au bout de leur souffle en troisième et les Mustangs en profitent pour inscrire 4 buts sans riposte. Tout d'abord, Eric Richard porte le compte 3-1 St-Hubert à 4:52. Mathieu Talbot, Richard (son 2e du match) et Carl Lauzon marqueront en moins de 6 minutes pour compléter le pointage. Quelques escarmouches ont éclaté durant cette période. David Duhamel, des Loups, a notamment écopé d'un 10 minutes de mauvaise conduite.

Ce fût une soirée difficile pour les Loups qui ont vu leur adversaire contrôler le jeu tout au long du match                                                                                      

Il s'agissait d'une deuxième défaite de suite pour les hommes d'Éric Piette. Ces derniers tenteront de reprendre le chemin de la victoire dès vendredi prochain, le 25 janvier, alors qu'ils recevront la visite du Houston    bar & grill de Saint-Roch à l'aréna Familiprix de St-Gabriel à 20 heures 30.

défaite, Loups de Saint-Gabriel, Mustangs de Saint-Hubert
Photo courtoisie

Photo courtoisie

La première Classique hivernale de hockey organisée par la Municipalité de Saint-Charles-Borromée a remporté le succès escompté malgré le froid polaire qui régnait à l’extérieur le 19 janvier dernier. Il en aurait fallu plus pour les quatre courageuses équipes ne soient pas de l’alignement!

Le Service des loisirs a frappé un grand coup en organisant cette rencontre de hockey, avec la collaboration du Service des travaux publics pour la logistique.

Sur la glace de la patinoire couverte au parc Casavant-Desrochers, quatre équipes se sont disputé les honneurs en offrant des parties enlevantes, riches en calibre et en émotions. « Cette première classique hivernale a pris tout son sens avec l’hiver qui s’est imposé au mercure et avec les règles de jeu classique des années 50, c’est-à-dire sans contact, sans lancer frappé et dans le respect mutuel. Nous sommes très fiers de cette première », a déclaré le maire de Saint-Charles-Borromée, Robert Bibeau. « Le hockey que nous avons vécu à Casavant-Desrochers rappelait les années où les villages avaient des équipes adultes qui formaient des ligues populaires », se rappelle le maire sur un sourire.

En fin de journée, pour la partie finale, une mise au jeu protocolaire a eu lieu en présence des élus de la Municipalité. Une bourse de 1000 $ a été remise à l’équipe gagnante.

Saint-Charles-Borromée, bilan positif,  Classique hivernale, hockey
Photo courtoisie. L'équipe gagnante

Photo courtoisie

Les Flames de Gatineau ont marqué trois buts dans les 12 dernières minutes, de la troisième période, pour vaincre les Prédateurs de Saint-Gabriel, 8 à 4, le 17 janvier, au Centre Sportif de Buckingham.

Les locaux ont frappé fort en début de match en prenant une avance de 3-0 après 6:23 de jeu grâce à Michaël Stegmann, Nicolas Sauvé et Eric Nadon.

La troupe de Sébastien Renaud a cependant fait preuve de caractère en revenant dans la rencontre avec trois buts sans réplique au deuxième vingt. Félix Meunier, qui connaît des débuts fracassants avec Saint-Gabriel, a réussi un tour du chapeau en marquant son troisième, quatrième et cinquième à 5:11, 15:22 (en désavantage numérique) et 17:03. Mais Gatineau n’avait pas dit son dernier mot et a inscrit deux buts en 50 secondes soit ceux de David Marcotte et Mathieu Cloutier.

Anthony Morin a redonné espoir aux Prédateurs en inscrivant son 23e, à 5:59 de la troisième, pour réduire l’écart 5 à 4. Mais les Flames ont mis le match hors de portée pour les visiteurs lorsque Cloutier et Steigmann ont marqué leur deuxième de la soirée, Jacob Roy-Lauzon a complété la marque avec une minute à faire en temps réglementaire.

Les Flames ont dominé 48-36 au chapitre des lancers. Olivier Chalifour a subi sa 13e défaite en 19 décisions.

Notons enfin que la partie qui devait opposer les Prédateurs aux Rangers à Montréal-Est, le 20 janvier, a été reportée à une date ultérieure en raison du mauvais temps.

Saint-Gabriel est toujours à la recherche d’un premier triomphe en 2019. L’équipe a subi cinq revers de suite depuis le début de l’année.

Les hommes de Sébastien Renaud sont toujours dixièmes au classement général de la Ligue Junior AAA avec 29 points après 34 parties.

Les Prédateurs complèteront leur séquence de quatre parties sur la route en visitant le Titan à Princeville le 25 janvier. Saint-Gabriel sera de retour à l’aréna Familiprix, le 27 janvier, dès 13h30, alors que l’Artic de Montréal-Nord sera le visiteur.

Prédateurs de Saint-Gabriel, Flames de Gatineau, Félix Meunier
Photo courtoisie. Félix Meunier connaît des débuts fracassants avec les Prédateurs avec sept points dont cinq buts en trois parties.

Crédit photo Phil Raymond

Les Sportifs Pétroles Bélanger disputaient deux matchs très importants le week-end dernier, alors qu’ils affrontaient des formations avec qui ils bataillent pour être le plus haut possible au classement.

Victoire à Plessiville

Vendredi soir le 18, les Sportifs Pétroles Bélanger étaient sur la route pour y affronter le Métal Pless à Plessisville. Dans ce qui s’est avéré être un match serré, Joliette a inscrit un gain de 2-1. En première période, aucun but ne fut marqué et seulement deux punitions furent décernées, les deux aux Sportifs.

En deuxième, chaque équipe s’échange un but, celui des Sportifs Pétroles Bélanger étant l’œuvre de Rock Régimbald, alors que Yanick Beauchemin réplique pour les locaux.

C’est finalement Julien Lepage qui inscrit le but gagnant pour Joliette  avec un peu plus de cinq minutes à faire en troisième période. Frédéric Piché a été crédité du gain pour les Sportifs Pétroles Bélanger alors qu’il a repoussé 35 des 36 tirs dirigés vers lui. Vincent Lamontagne a bien fait devant la cage du Métal Pless bloquant 24 tirs.

Gain de 7-3 à domicile

Le lendemain, par un temps glacial à l'extérieur, les Sportifs Pétroles Bélanger recevaient la visite des Maroons de Waterloo, formation devant laquelle ils ont baissé pavillon le 12 janvier dernier à leur domicile. Avant cette rencontre chaque équipe avait remporté deux matchs, soit leurs matchs à domicile.

En première période, ce sont les visiteurs qui inscrivent le premier but alors que Jean-Philippe Côté est au banc des punitions.  La punition n’est vieille que de sept secondes et Alex Côté donne les devants au Maroons. Par la suite, le talentueux Raphaël Lafontaine crée l’égalité alors que Nicolas Laroque-Marcoux donne les devants aux Sportifs Pétroles Bélanger à 15:06.

Au second tiers, l’intensité du jeu des deux équipes s’est poursuivi et Nicolas Pelletier donne une avance de deux buts à Joliette, avec son troisième de la saison à 8:42. En fin de période, les deux équipes s’échangent un but. Avec 58 secondes à faire, Marc-André Levasseur rétrécit l’écart pour les Maroons. Quelques secondes plus tard, Marc-André Coulombe écope d’une punition pour les visiteurs. La réplique des Sportifs est instantanée alors que la punition vient tout juste de débuter, Dany Roch redonne une avance de deux buts aux locaux.

Crédit photo Phil Raymond

En troisième, après un lent départ, les Sportifs Pétroles Bélanger ont accentué la cadence et ont distancé leur rivaux en inscrivant trois buts contre un seul pour Waterloo. David Poulin, Rapahël Lafontaine et Nicolas Pelletier ont inscrit les buts des joliettains lors du dernier vingt. Notons que Lafontaine et Pelletier ont inscrit deux buts chacun lors du match. Le capitaine Joël Roch malgré le fait qu’il ait écopé de deux punitions, a joué son rôle de leader et a inspiré ses coéquipiers tout au long de la rencontre.

Après le match, l’entraîneur-chef des Sportifs, André Lachance s’est dit bien sûr très satisfait des résultats du week-end. « Pour nous, c’était une fin de semaine de séries éliminatoires, nous ne voulions pas échapper ses matchs pour nous assurer de terminer parmi les six premiers et ainsi éviter un tournoi à la ronde. Déjà on s’en voulait d’avoir échappé le match à Waterloo (le 12 janvier).» Les Sportifs Pétroles Bélanger n’ont plus que trois parties à disputer pour conclure la saison régulière et Lachance souhaite avoir son groupe de 25 joueurs disponibles pour ses trois matchs. «On a besoin de notre groupe de 25 joueurs soudés afin d’être en mesure d’avoir la meilleure équipe possible». Rappelons que à chaque match une équipe peut avoir 18 joueurs et deux gardiens dans son alignement.

Petite anecdote pour terminer le compte-rendu du match, lors du tirage du moitié-moitié en troisième période, la personne chanceuse qui a gagné le montant de 200$ était Mme Christina Majeau, la charmante épouse de Germain Majeau, actionnaire des Sportifs. Et bien celle-ci, dans un très beau geste de générosité, a remis le montant afin de le refaire tirer afin qu'un spectateur puisse en bénéficier. Un énorme bravo à vous Mme Christina Persechino-Majeau !!

Avec ce gain, les Sportifs sont maintenant au troisième rang du classement général, un point seulement devant le Bellemare de Louiseville. Les deux équipes qui ont le même nombres de matchs disputés, croiseront justement le fer vendredi le 25 janvier à Louiseville. Le duel sera sûrement très intéressant et parions que la petite aréna de cette localité sera remplie à craquer pour cette rencontre qui sera certainement digne des séries. De plus avec les victoires du week-end, les Sportifs sont assurés de terminer parmi les six premiers au classement.

La prochaine joute locale des Sportifs aura lieu 2 février alors que Louiseville sera le visiteur. Cette rencontre sera la dernière de la saison régulière. La veille, le Mécanarc de Donnacona accueillera les Sportifs.

Plus d'articles...