Courtoisie

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA étaient sur la route samedi dernier le 3 novembre alors qu’ils affrontaient les Patriotes de Saint-Eustache. Dirigé par leur nouvel entraîneur-chef, Brian Mayer, depuis la démission de Michaël Dupuis la semaine dernière, les Cyclones se sont inclinés par la marque de 6-4.

Ce sont les Patriotes qui ouvrent la marque en première période alors que Félix Rheault trompe la vigilance du gardien des Cyclones alors que la période n’est vieille que de 43 secondes. À 9 :03, Frédéric Decelles nivele les chances pour les visiteurs avec l’aide Frédéric Lacoste. Pascal Lachapelle permet aux locaux de retraiter au vestiaire avec un but en désavantage numérique avec 14 secondes à faire au premier vingt.

En deuxième, Frédéric Decelles marque son deuxième du match et crée l’égalité à nouveau pour les Cyclones. À 16:17 et 18:57, Randy Lefebvre et Olivier Laberge enfilent deux buts rapides pour les Patriotes pour ainsi distancer les Cyclones.

En début de troisième, Frédéric Decelles complète son tour du chapeau à 1:18 du début du dernier vingt et permet ainsi de rétrécir l’écart à un seul but. À 10:20, alors que les Cyclones sont à court d’un homme, Anthony Boyer permet aux locaux de reprendre une avance de deux buts. Les Cyclones n’ont jamais abandonné et à 13:01, William Desmarais redonne espoirs aux siens. À 38 secondes de la fin de la période, alors que les Cyclones avaient retiré leur gardien, Randy Lefebvre scelle l’issue du match et concrétise la victoire des locaux.

Le prochain match local des Cyclones aura lieu le vendredi 16 novembre alors que le National de Lorraine-Rosemère sera le visiteur au Centre Marcel-Bonin à 20h.

Photo courtoisie

La Ligue de Hockey Junior AAA du Québec a divulgué, lundi, ses nominations pour les titres de joueurs défensif et offensif pour la période du 29 octobre au 4 novembre 2018.

En attaque, l’effort a été reconnu pour deux joueurs, soit les centres de 19 ans, Alex Plamondon, du Titan de Princeville, et Anthony Morin, des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Morin, originaire de Joliette, a récolté deux buts, dont un supériorité numérique, et 5 assistances pour aussi 7 points, et un différentiel de 0, en deux rencontres.

Il occupe présentement la cinquième place des meilleurs pointeurs de la ligue avec 37 points dont 17 buts, en 19 matchs. 

 

Crédit photo Phil Raymond

Les Sportifs Pétroles Bélanger disputaient deux matchs le week-end dernier contre deux solides formations soit le Wild Desjardins de Windsor et le Condor de Nicolet. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les hommes d'André Lachance ont tout donné lors de ces deux matchs et ont réussi à inscrire un gain et subi un revers.

Revers de 6-3 devant Nicolet

Les joliettains était les hôtes du Condor de Nicolet, le 3 novembre au Centre récréatif Marcel-Bonin. En première période ce sont les Sportifs qui ouvrent la marque alors que Dany Roch inscrit sont deuxième but de la saison alors que les siens sont en avantage numérique quatre contre trois. À 13:45 Stéphane Savoie crée l’égalité pour Nicolet. Après ce but, trois bagarres ont éclaté, et par la suite, une mêlée générale s'en est suivie alors que les bancs des deux équipes se sont vidés. Suite à cette mêlée, Olivier Beaudoin des Sportifs et Louis-Philippe Charbonneau pour le Condor ont étés expulsés du match.

En début de deuxième, alors que les Sportifs ont semblé perdre un peu du punch qu’ils avaient depuis le début du match, Nicolet prend les devants pour la première fois dans le match alors qu'Alexandre Gauthier enfile son troisième de la saison. À 14:21, Joël Roch ramène tout le monde à la case départ et crée l’égalité avec son premier but de la saison.

En troisième, à 5:42, les Sportifs reprennent les devants grâce à un but de David Roch qui a fait dévié un bon tir du défenseur Jullien Lepage. Moins de trois minutes plus tard, Nicolet réplique alors que Charles-Alexandre Drolet crée à nouveau l’égalité. Moins de deux minutes plus tard, Anthony Lebel-Lafleur donne l’avance aux visiteurs  avec son deuxième de la saison. Charles-Alexandre Drolet avec son deuxième du match accentue l'avance du Nicolet avec quatre minutes à faire. Et avec seulement 38 secondes à écouler au match, Jérémy Plourde marque dans un filet désert.

En entrevue après le match, l'entraîneur-chef André Lachance a été catégorique. « Le gardien adverse a fait la différence, on a tout fait mais il a été exceptionnel. Les gars ont travaillé fort mais on s'est buté à un gardien qui était en pleine forme» d'analyser Lachance.

Quant à la mêlée générale qui a éclaté en première période, ce dernier n'y a pas accorder trop d'importance.« Dans le feu de l'action et dans le contexte du match où plusieurs anciens coéquipiers s'affrontaient, ce sont des choses qui peuvent arriver sur le coup de l'émotion».

Questionné sur ses impressions sur le début de saison de son équipe, l'entraîneur Lachance y est allé de ce commentaire.«Je suis satisfait de l'effort que déploie les joueurs matchs après matchs, ils sont réceptifs au système de jeu que moi et Gaby, on veut mettre en place, ont sent que les joueurs y croient.»

Crédit photo Hugo Cotnoir

Victoire in extremis à Windsor

La veille, le vendredi 2 novembre, les Sportifs se rendaient du côté de Windsor dans le cadre d’un deuxième duel entre les deux équipes en moins de une semaine. Rappelons que les Sportifs ont remporté aisément le premier match disputé à Joliette par la marque de 7-3.

Pour ce deuxième affrontement ce fut beaucoup plus ardu, alors que la troupe de André Lachance et Gaby Roch l’a emporté 6-5 en prolongation. La rencontre fut âprement disputé mais de façon discipliné. Malgré tout, les Sportifs ont résussi à inscrire deux buts alors qu’ils avaient l’avantage d’un homme sur la patinoire.

En première, les deux équipes ont réussies à inscrire deux buts chacun, ceux des Sportifs étant l’œuvre de Jordan Éthier et David Roch alors que la réplique du Windsor est venue de Philippe Bolduc et Alexandre Therrien. En période médiane,  Le Desjardins Wild distance quelque peu ses rivaux avec deux buts en première moitié de période soit ceux de Nolan Poulin et Anthoni Nadeau. À 13:55, Nicolas Laroque-Marcoux rétrécit l’écart avec son cinquième but de la saison. Philippe Bolduc redonne une avance de deux buts aux locaux avec son deuxième du match à 15 :27.

En troisième, les Sportifs ont démontré beaucoup de travail acharné et est revenu de l’arrière avec deux buts,  ceux de Jean-Philippe Caron (5e) et David Poulin (3e), et ce, dans les huit premières minutes de jeu, pour ainsi forcer la prolongation.

En surtemps, Dany Roch exécute un superbe jeu et permet à son coéquipier David Fortier d’inscrire le but victorieux alors que seulement 45 secondes s'étaient écoulées.

Le week-end prochain promet aussi du jeu enlevant alors que les Sportifs et leur entraîneur-chef André Lachance rendront visite au Bellemare de Louiseville vendredi le 9 novembre à 20h30.

 

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont connu un week-end mitigé, en l’emportant contre Valleyfield avant de s’incliner à Chambly.

De retour devant leurs partisans le 26 octobre, la troupe de Sébastien Renaud a vaincu les Braves de Valleyfield, 6 à 5, devant une bonne foule de 557 spectateurs.

Aucun but n’a été marqué en première.  Les Prédateurs ont cependant explosé en marquant trois fois après 7:52 de jeu, au deuxième vingt, grâce au 5e de Noah Corson, le 12e de Philippe Arseneault et le 12e d’Anthony Morin.

Derek Dicaire a inscrit le premier but des visiteurs à 9:09 mais Corson y allait de son deuxième de la rencontre un peu plus d’une minute plus tard, en désavantage numérique. Carl-Olivier Dignard a cependant réduit l’écart à deux buts en marquant aussi en infériorité numérique à 13:54.

Valleyfield a créé l’égalité 4-4, tôt en troisième par l’entremise de Nicolas Desgroseillers (0:31) et le second de Dicaire à 2:16. Anthony Morin a réussi son deuxième du match à 12:14, en avantage numérique, pour porter la marque à 5-4 pour les locaux. Jacob Lapierre a recréé l’égalité à 14:35. C’est finalement Morin qui a joué les héros en y allant de son troisième de la soirée (son 14e) avec seulement cinq secondes à faire en temps réglementaire.

Les Prédateurs ont dominé 38-26 dans les tirs au but, Jonathan Cournoyer a inscrit sa cinquième victoire en neuf décisions.  Anthony Morin (3-2) et Noah Corson (2-3) ont terminé la rencontre avec cinq points chacun.

Défaite à Chambly

Moins de 48 heures plus tard, les Forts de Chambly ont pris une une avance de 3-0 après 20 minutes de jeu en route vers un gain de 7-4 sur les Prédateurs.

Il a fallu attendre à la toute fin de la deuxième période pour voir Saint-Gabriel marquer un premier but soit le 13e de Vincent Blanchette alors que les locaux menaient 5 à 0.

Blanchette a inscrit son deuxième de la partie dès la 42e seconde de la troisième, Philippe Arsenault (13e  et Anthony Morin (15e) ont aussi marqué dans la défaite.

Les visiteurs ont obtenu 31 lancers sur Olivier Chalifour, Jonathan Cournoyer a fait face à 27 tirs.

Anthony Morin, Prédateurs, Saint-Gabriel, Valleyfield
Photo coursoisie. Anthony Morin a récolté sept points lors du dernier week-end.

Deux nouveaux défenseurs

Par ailleurs, le directeur-général Rémy Harrisson a ajouté deux défenseurs dans l’alignement des Prédateurs. Le jeune espoir David-Léon Fontaine, choix de troisième ronde au repêchage de juin dernier a joueur un premier match le 26 octobre.

De plus. Saint-Gabriel a acquis le défenseur de 20 ans, Wayne Létourneau, ainsi que le 12e choix du Titan de Princeville contre le défenseur Miguel Deblois, 19 ans, Ce dernier avait été obtenu le 24 octobre des Forts de Chambly contre une huitième choix au repêchage 2019.

« Fontaine est un bel espoir qui n’a que 16 ans. Il fait une bonne première passe et possède un bon physique. Pour ce qui est de Létourneau, c’est un général qui va nous donner plusieurs bonnes minutes ». a commenté Harrisson.

Cette semaine

Les Prédateurs seront en action deux fois lors du prochain week-end. Ils seront les hôtes de Montréal-Est, le 2 novembre, avant de se rendre à Princeville, en après-midi, le 4.

Photo courtoisie

En ce premier dimanche de novembre les Loups de Saint-Gabriel recevaient la visite du Cuisine Action de Farnham.

Malgré l'absence de plusieurs joueurs réguliers, la troupe de l'entraîneur Eric Piette y est allé d’une victoire de 5-4. 

Les Loups menaient 5-0 après deux périodes mais les visiteurs n'ont jamais lâché. L'absence de trois défenseurs réguliers a fait mal aux Loups en troisième période.                           

Les Loups connaissent une bonne première, en se donnant une avance de 2-0. Chyp Fraser (7e et 8e) marque les deux buts de son équipe. Le premier sur des passes de Venne et Maltais et le deuxième aidé de Stéphane Savoie et du gardien Philippe Bleau. Au deuxième vingt, Saint-Gabriel inscrit trois buts sans riposte. Tout d'abord Stéphane Savoie marque son troisième but de la saison  sur des passes de Montreuil et Fraser après seulement 16 secondes de jeu. Maxime Bonin inscrit ensuite son troisième de la campagne aidé de Pesant et Fraser à 2:45. Stéphane Savoie y va de son second du match à 11:11 sur des passes de Ducharme et Montreuil. Les Loups sont en avant 5-0 après deux périodes. Fait à noter les trois buts des Loups dans cette période sont survenus sur des échappées.                

La troisième période fût difficile pour les Loups alors que l'absence des défenseurs d'expérience s'est fait sentir. Farnham a inscrit quatre buts sans riposte dont deux au cours des deux premières minutes du troisième vingt.

Philippe Bleau a dû se surpasser en quelques occasions pour maintenir l'avance de son équipe. Même si Farnham remplace son gardien par un sixième joueur, durant les deux dernières minutes, les Loups tiennent le coup et l'emportent 5-4.

Quelques escarmouches ont éclaté en troisième période mais rien de très sérieux. Chyp Fraser a terminé le match avec quatre points, Stéphane Savoie en a pour sa part amassé trois.              

Les Loups ne reprendront l'action que vendredi 16 novembre alors qu'ils recevront la visite de la Méchante Virée de Varennes à 20 heures 30 à l'aréna Familiprix de St-Gabriel.     

Loups, Saint-Gabriel, Chyp Fraser
Photo courtoisie

                                  

Courtoisie

Les Cyclones de Joliette-Crabtree disputaient deux matchs le week-end dernier dans une série aller-retour face aux Gladiateurs de Mascouche. La troupe de Michaël Dupuis n’a pu savourer la victoire lors de cette série de deux matchs, faisant match nul 5-5 le vendredi à Joliette alors qu’elle a subi la défaite 6-2 le lendemain à Mascouche.

Le vendredi le 26, ce sont les Cyclones qui ouvrent la marque avec seulement 58 secondes d’écoulées au premier vingt, alors que Anthony Desmarais marque son quatrième but de la saison.  Ce dernier récidivera à 15:59 pour permettre aux siens de retraiter au vestiare avec une priorité de deux buts. En période médiane, les Gladiateurs explosent pour quatre buts mais les Cyclones tiennent leur bout et en inscrivent deux, ce qui fait que on est à égalité 4-4 après 40 minutes de jeu.

En troisième, William Léveillé-Froment redonne l’avance aux visiteurs avec un but à 48 secondes du début de la période. À 14 :09, Rémy Beaupré inscrit son septième filet de la campagne pour ainsi permettre aux Cyclones de soutirer un verdict nul

Défaite à Mascouche

Le lendemain, à Mascouche, ce fut un match serré juqu’à la fin de la deuxième période, alors que le pointage était de 3-2 en faveur des locaux après 40 minutes. Par contre, en troisième, Les Gladiateurs ont inscrits trois buts dans les 12 premières minutes pour ainsi remporter la victoire.

Les Cyclones occupent présentement le quatrième rang du classement général sur huit équipes avec une récoltes de 12 points après six parties.

La prochaine joute locale aura lieu le 16 novembre à 20h alors que le National de Rosemère sera le visiteur au Centre Marcel-Bonin. Le week-end prochain les Cyclones rendront visite aux Patriotes de Saint-Eustache samedi le 3 novembre à 19h45

Crédit photo Hugo Cotnoir

Samedi  le 27 octobre, les Sportifs Pétroles Bélanger recevaient la visite du Wild Desjardins de Windsor, seule formation qui n’avait pas subi de revers en temps réglementaire et qui occupe le premier rang du classement général.  La formation joliettaine ne s’est pas laissé impressionner par cette situation et l’a emporté de façon décisive par la marque de 7-3.

En première période, Joliette prend rapidement les devants avec deux buts rapides soit ceux de Jordan Éthier et Miguel Mckinnon, ce dernier acquis des Condor de Nicolet cette semaine en retour de Olivier Damphousse. Le nouveau venu a fait une très bonne impression à son premier match et les commentaires des spectateurs étaient élogieux à son endroit pendant le match.

Tommy Lapierre a rétréci l’écart pour le Windsor à 3:06 avant que Rock Régimbald redonne une avance de deux buts aux Sportifs à 11:52.

En deuxième, les Sportifs ont poursuivi leur domination avec trois buts sans réplique, soit ceux de David Fortier, Jean-Philippe Caron et David Roch. Il faut mentionner que le Wild avait joué la veille face à Donnacona, match offensif qu’ils ont remporté 11-3. Les visiteurs semblaient manqué d’énergie, ce qui n’enlève rien à la belle performance des hommes de André Lachance et Gaby Roch.

En troisième, les visiteurs ont semblé vouloir quelque peu reprendre de la vigueur en inscrivant deux buts tard en fin de période mais les Sportifs ont gardé le contrôle du match et remporté une troisième victoire cette saison. Les Sportifs ont bombardé les deux gardiens du Wild de 49 lancers alors que Frédéric Piché a repoussé 26 des 29 tirs dirigés vers lui devant la cage joliettaine.

Le week-end prochain, les Sportifs auront une fois de plus un calendrier chargé alors que vendredi le 2 novembre ils rendront visite à ces mêmes Wild alors que le lendemain, le Condor de Nicolet sera le visiteur au Centre Marcel-Bonin. Notons que ce sera le premier match en saison régulière entre les deux équipes.

Crédit photo Hugo Cotnoir

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.