Guy Latour

À leur deuxième saison dans la Ligue Junior de Hockey Junior AA de Laurentides-Lanaudière, les Cyclones de Joliette-Crabtree ont atteint la grande finale, le 3 mars.

Les protégés de Mickael Dupuis ont balayé leur série demi-finale, contre le National de Lorraine-Rosemère, en l’emportant facilement 7 à 1, dans le troisième match, au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Malgré plusieurs bonne chances de marquer pour Joliette, c’est le National qui a marqué le seul but de la première période, à 17:33 grâce à Elliot Woodrough. En deuxième, les locaux se sont assurés de la victoire avec une poussée de quatre buts. David Fortier a tout d’abord créé l’égalité à 3:31 avec son septième des séries. Fortier a inscrit son deuxième du match à 13:05. Alexandre Rainville (son 4e) à 15:26 et Andrew Vallée à 18:47 ont aussi marqué dans cet engagement.

Le troisième vingt n’a été qu’une formalité avec trois autres buts des vainqueurs soit Rémy Beaupré (2:33), David Fortier (4:20) et Christophe Pelletier (11:35). Notons aussi le bon travail du gardien des Cyclones, Alexandre Plourde, qui a fait les arrêts clé pour aider son équipe à rester dans le match.

Guy Latour

Joliette-Crabtree affrontera donc les Knights de Lachute/Deux-Montagnes dans un finale 2 de 3. Le premier match aura lieu le 10 mars, à Lachute. Le second duel aura lieu le lendemain soir, à Joliette, dès 20 heures. Si une troisième rencontre était nécessaire, elle aura lieu le 12 mars à Lachute.

L'admission sera gratuite pour tous les jeunes de 17 ans et moins accompagné d'un adulte.

Courtoisie Marilou Cabana

Les Cyclones de Joliette-Crabtree ont pris le contrôle de la série demi-finale 3 de 5, de la Ligue Junior AA Laurentides-Lanaudière, contre le National de Lorraine-Rosemère en remportant les deux premiers duels.

Tout d’abord, les hommes de Mickael Dupuis ont inscrit un gain sans équivoque de 7 à 2 au Centre Récréatif Marcel-Bonin, le 24 février.

Christophe Pelletier a donné l’avance aux locaux à 5:27 de la première période, en avantage numérique. Maxime Réhel a créé l'égalté à mi-chemin. Les Cyclones ont marqué deux fois, en deuxième, soit le premier d'Anthony Boucher à  6:34 et le deuxième de Frédéric Decelles à 19:10.

Brandon Townsend-Asselin a redonné à Lorraine-Rosemère à 2:53, mais Joliette-Crabtree a explosé pour quatre buts d'affilée soit le doublé de Rémi Beaupré et les buts de David Fortier et Raphael Leblanc pour l'emporter facilement. Alexandre Plourde a remporté la victoire devant le filet des vainqueurs.

Le lendemain soir, les Cyclones sont allés vaincre le National à leur domicile, par la marque de 7 à 3.

Lorraine-Rosemère a marqué le seul but du premier vingt à 2:47 grâce à Brandon Townsend-Asselin. Mais Joliette-Crabtree a explosé pour quatre buts en deuxième soit le troisième des séries de Frédéric Decelles, le troisième de Cédric Blais et le deuxième et troisième de Boucher.

Marc-Olivier Lizotte et Samuel Dissegma ont permis au National de réduire l'écart à 4-3 dès le début du dernier vingt. Mais les Cyclones ont ajouté trois autres buts, soit ceux d'Alexandre Rainville, Cédric Blais et Guillaume Soulière, pour prendre une sérieuse option dans la série. Alexandre Plourde a remporté un deuxième gain en 24 heures.

À venir

Les Cyclones auront la chance de balayer la série, dès le 3 mars, au Centre Marcel-Bonin dès 20 heures. Si un quatrième match était nécessaire, il sera présenté le lendemain soir. La cinquième et ultime serait présentée le 5 mars à Joliette, dès 16 heures, toujours si nécessaire.

Courtoisie page facebook des Phénix

À sa troisième saison complète dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, l’attaquant Anthony Morin a atteint deux plateaux importants, à l’issue du calendrier régulier qui s’est achevé le 12 février.

En effet, Morin, un ailier droit de 17 ans, de Joliette, a terminé la saison au troisième rang des points des Phénix du Collège Esther-Blonin, avec 25 buts et autant de passes pour 50 points en 35 rencontres. Ainsi, en 117 matchs, en saison régulière, a récolté 52 buts et 50 passes.

« Je suis content de mon jeu en général. Je ne m’étais pas donné d’objectif précis simplement de donner mon maximum à chaque soir », a mentionné Morin, en entrevue au Lanauweb.

Durant cette troisième campagne dans le midget AAA, Anthony a évolué avec Nicolas Gagnon et Michael Calvé ainsi qu’avec Christophe Farmer et Brooklyn Kalmikov. « Ce sont deux trios qui pratiquent un style complètement différent. Gagnon et Calvé aiment jouer physique alors que Farmer et Kalmikov utilisent davantage utiliser leur vitesse », a ajouté Morin qui a été le capitaine de son équipe tout en démontrant ses talents de leader.

Celui qui porte le #18 avec les Phénix a aussi connu son baptême de feu avec l’Armada de Blainville-Boisbriand dans la LHJMQ. Même s’il a été blanchi de la feuille de pointage en quatre parties, Anthony a obtenu du temps de glace de qualité. « Ça été une super belle expérience. Le jeu est pas mal plus vite et intense dans le junior », a souligné le choix de neuvième ronde en 2016 de l’équipe de la Rive-Nord.

Morin est déterminé à se tailler un poste régulier avec l’Armada en août prochain. Si ses forces sont son coup de patin et sa vision du jeu, il doit améliorer son jeu défensif en général.

D’ici là, Anthony Morin tentera d’aider les Phénix à remporter la Coupe Jimmy Ferrari, pour l’équipe championne des séries. Le Collège Esther-Blondin, qui a terminé deuxième dans la division CCM, affrontera le Rousseau Royal de Laval-Montréal, dans une série huitième de finale 3 de 5, dès le 15 février.

Pour une deuxième année consécutive, les Condors de Saint-Cyrille ont éliminé les Sportifs de Joliette lors d’un match ultime.

La troupe de Gaby Roch a en effet mis fin à la saison des joliettains grâce à un gain de 2 à 1, au Centre Récréatif Marcel-Bonin, le 5 février, lors de la troisième partie de cette série huitième-de-finale.

Pourtant, les hommes de Daniel Pharand avaient pris l’avance 1 à 0 après 20 minutes de jeu, grâce à Benoit Charron qui avait intercepté une passe d’un joueur adverse pour déjouer Alexandre Rajotte à 4:09.

Guy Latour

Pour un deuxième match de suite, les Condors sont revenus en force en deuxième période, en marquant deux buts contre Michael Boudreault, qui a bien fait malgré la défaite. Ces filets ont été réussis par Marc-André L’Héreault à 14:23 et Stéphane Savoie à 16:15.

« C’est certain que j’aimerais revoir ces deux jeux. Sur le premier but, la rondelle a mal rebondi et sur le second, j’étais convaincu d’avoir arrêté le disque », a commenté Boudreault, après la rencontre.

Les Sportifs ont tout tenté pour niveler la marque au dernier vingt mais en vain. Jordan Éthier a notamment manqué une chance en or avec moins de dix secondes à faire en temps  réglementaire. Joliette a légèrement dominé 29 à 28 au chapitre des tirs au but.

« C’est décevant de perdre un match ultime comme ce soir. Malgré tout, je suis très fier de mon équipe qui a tout donné. Mais certains de mes joueurs comme Poulin et Savoie étaient blessés et étaient incapables de jouer régulièrement en troisième », a analysé le pilote joliettain, Daniel Pharand. « Les gars ont respecté le plan de match à la lettre. On a aussi eu nos chances », a-t-il ajouté.

Des Condors amochés

Du côté des vainqueurs, Gaby Roch était évidemment très satisfait d’avoir éliminé les Sportifs pour une deuxième année de suite.

« On a eu trois avantages numériques en première mais on a rien fait. Mais les gars sont sortis forts en deuxième avec le résultat qu’on connaît. On sort de cette série-là très amochés », a mentionné Roch, près du vestiaire des Condors

Depuis la venue des Sportifs à Joliette, Saint-Cyrille a remporté six de leur huit duels au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Cette défaite met donc fin à une saison difficile pour Joliette avec une fiche de moins de 500, alors que plusieurs joueurs-clés de l’an dernier ne sont pas revenus pour diverses raisons. Les  mauvaises performances de l’équipe ont notamment eu raison de l’ancien entraîneur Dany Leblond qui a été congédié avec deux parties à disputer en saison régulière.

Courtoisie

Après avoir éliminé Nicolet en quart-de-finale, les Cyclones de Joliette-Crabtree s’attaquent maintenant à un nouveau défi, dans les séries de la Ligue Junior AA Laurentides-Lanaudière.

La troupe de Michael Dupuis affrontera le National de Lorraine-Rosemère dans une série 3 de 5 qui débutera ce soir (24 février) au Centre Récréatif Marcel-Bonin de Joliette. 

Le match débutera à 20 heures.  La seconde partie aura lieu le 25 février au domicile du National. Le  troisième match se présenté à Joliette, le 3 mars. Si nécessaire, le duel #4 aura lieu à Lorrainne-Rosemère, le 4 mars. La rencontre ultime sera présentée à l’aréna Marcel-Bonin le 5 mars dès 16h30.

En saison régulière, les Cyclones (quatrième au classement général) ont remporté ses deux matchs contre le National, par le pointage de 6 à 4 et 6 à 3.

Contre Nicolet

Les protégés de Michael Dupuis ont tout d’abord éliminés les Pétroles Courchesne de Nicolet, en deux parties, le week-end dernier.

Dans le premier match, le 17 février, les Cyclones ont inscrit un gain de 6-4 à domicile. Alexandre Rainville a mené l’attaque des vainqueurs avec deux buts et une aide, les autres marqueurs ont été Benoit Fortier (2), Rémi Beaupré et Cédric Blais. 

Le lendemain soir, le cinquième but des séries de David Fortier a permis aux joliettains de l’emporter 7-6 à Nicolet, dans la deuxième partie. Fortier a été la grande vedette offensive des joliettains avec quatre points (3-1), Cédric Blais, Frédéric Decelle, Christophe Pelletier et Rémi Beaupré ont aussi touché le fond du filet.

 

Courtoisie Éric Carrière / OSA

Deux membres de l’actuelle édition des Phénix du Collège Esther-Blondin, de la Ligue midget AAA, ont reçu une bourse du Canadien de Montréal, en collaboration avec la Fondation de l’athlète d’excellence.

Il s’agit des attaquants Samuel Poulin (excellence académique) et Xavier Parent (bourse de soutien à la réussite académique et sportive) tous deux de Blainville.

Poulin est le meilleur point de son équipe avec 67 points (29-38) avec 37 parties. Il a aussi été sélectionné sur l’équipe U16 en décembre dernier. Étudiant en quatrième secondaire, au Collège Esther-Blondin, il maintient une moyenne académique de 85 %.

De son côté, Parent a déjà 55 points à sa fiche, grâce à 24 buts et 31 aides en 34 rencontres. Tout comme son coéquipier, il a fait partie de l’équipe U16 en décembre.  Il est aussi en quatrième secondaire.

«C'est un honneur de pouvoir faire une différence en contribuant au succès de ces jeunes de la relève. Ils seront des modèles à suivre sur la glace et dans tout ce qu’ils entreprendront », raconte Geoff Molson, président et chef de la direction des Canadiens de Montréal. « Je tiens à les féliciter personnellement et les encourage à poursuivre leurs rêves, quels qu’ils soient », a-t-il ajouté.

La remise des bourses s’est déroulée au Complexe Bell de Brossard, le 3 février dernier, lieu d’entraînement du Canadien de Montréal. En tout, 29 jeunes hockeyeuses et hockeyeurs ont tous reçu une bourse de 1 500 $.

Guy Latour

Les Sportifs de Joliette avaient la chance de mettre fin à la saison des Condors de Saint-Cyrille, le 4 février, alors qu’avait lieu le deuxième match de la série huitième-de-finale, au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Mais la troupe de Gaby Roch n’avait pas dit son dernier mot et l’a emporté de façon convaincante, par la marque de 9 à 4, devant plus de 1000 spectateurs.

Il y avait de l’électricité dans l’air dès la période d’échauffement, Mathieu Michaud, des Sportifs, ainsi que Jeff Picotin, se sont notamment adressé des reproches.

Le match débute sous le signe de la robustesse alors que deux combats éclatent dans les sept premières secondes, Michaud et Colin Rice ont jeté les gants pour Joliette.

Ces deux bagarres semblent fouetter les Condors qui en profitent pour ouvrir la marque à 1:44, grâce à Anthony Lafleur-Lebel.  Mais Danick Poirier a permis aux Sportifs de créer l’égalité à 6:58. Les locaux ont dominé 13-9 dans les lancers.

Il n’y a que 16 secondes d’écoulées en deuxième, lorsque David Roch donnent l’avance à Saint-Cyrille. Roch porte la marque à 3-1 à 6:01. Les visiteurs ont eu l’avantage 14-11 dans les tirs au but.

Les Condors ajoutent deux autres buts en début de troisième pour chasser Michael Boudreault (5 buts sur 26 lancers en 44:28). L’espoir renaît pour Joliette lorsque Nicolas Pelletier et David Poulin marquent à six secondes d’intervalle à 7:58 et 8:04, pour réduire l’écart à 5-3.

Mais les Condors ont dominé les 11 dernières minutes en marquant quatre buts sur sept lancers contre Nick Majeau. Sébastien Tremblay a été l’autre marqueur de Joliette qui a obtenu 36 tirs sur Alexandre Rajotte.

Guy Latour

«  C’est une défaite d’équipe. On a joué une première période correcte mais par la suite, les petites erreurs nous ont coulés. Saint-Cyrille étaient plus affamés que nous », a commenté l’entraîneur des Sportifs, Daniel Pharand.

« Nos hommes forts ont donné le ton au match. On a été plus physique que la veille. On n’avait pas de pression pour ce soir. De plus, marquer neuf buts c’est bon pour la confiance », a pour sa part souligné Gaby Roch près du vestiaire des vainqueurs.

Le troisième et ultime match sera présenté ce soir (5 février) dès 19 heures au Centre Récréatif Marcel-Bonin.  L’identité du gardien joliettain pour cette rencontre n’était toujours pas connue, en fin de soirée, le 4 février. « La nuit porte conseil », a simplement répondu Daniel Pharand.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.