Crédit photo Phil Raymond

Les séries quart-de-finale prenaient leur envol dans la Ligue Sénior AAA du Québec lors du dernier week-end les 15 et 16 février. Pour débuter ces séries, Les Sportifs Pétroles Bélanger de Joliette affrontent le Métal Pless de Plessiville.

Défaite à Plessiville

Vendredi le 15 février, la série débute à l’aréna Léo-Paul-Boutin. Malgré plusieurs avantages numériques, les hommes de Gaby Roch et André Lachance n’ont pas su capitaliser et ont subi un revers crève-cœur de 3-2.

L’unique but du premier vingt est inscrit par les locaux et est l’œuvre de Olivier Bélanger avec des aides Stéphane Savoie et Jacob Dupont. Dès le début de la période médiane, Plessiville accentue son avance alors que Raphaël Gervais porte la marque à 2-0. En fin de période, avec 30 secondes à faire, Dany Roch réussi à rétrécir l’écart à 2-1 pour permettre aux Sportifs Pétroles Bélanger de retraiter au vestiaire plus à l’aise.

En troisième, les joliettains multiplient les efforts pour revenir de l’arrière et leurs efforts sont récompensés alors qu’à 13:58, Raphaël  Lafontaine crée l’égalité. Par la suite, les deux équipes continuent de batailler ferme pour prendre les devants. Mais avec moins de 30 secondes à faire, Stéphane Savoie scelle l’issue du match en faveur du Métal Pless.

Crédit photo Phil Raymond

Victoire à domicile

Le lendemain, la série se poursuivait au Centre Récréatif Marcel-Bonin, domicile des Sportifs Pétroles Bélanger et la troupe d'André Lachance et Gaby Roch avait bien l’intention d’offrir à ses partisans une performance digne de mention.

Le match débute rondement, les deux équipes jouant prudemment pour ne pas donner de chance à son adversaire. C’est finalement le Métal Pless qui s’inscrit au pointage en premier, alors que Alexandre Comtois profite d’une erreur défensive pour donner les devants aux siens. Ce sera le seul but du premier vingt.

La deuxième période a donné lieu à du jeu décousu de part et d’autres,  ce qui a ralenti le rythme de la rencontre. Aucun but ne fut marqué lors de cette période malgré que chacune des deux équipes a bénéficié d’au moins un avantage numérique.

En troisième, il faudra attendre à la septième minute de jeu pour qu’un but soit marqué. À 13:30, Jean-Philippe Caron crée l’égalité suite à une belle pièce de jeu collective de ses coéquipiers Wilson et Laroque-Marcoux. Trois minutes plus tard, ce même Caron soulève la foule en s’emparant d’une rondelle libre en zone offensive et en profite pour donner les devants aux Sportifs Pétroles Bélanger. 

La fin de période donne lieu à du jeu endiablée, Plessiville retirant son gardien avec un peu plus de une minute à faire. Avec  55 secondes à faire, Rock Régimbald donne la victoire 3-1 aux Sportifs Pétroles Bélanger avec un but dans un filet désert. Suite à ce but, une mêlée générale a éclaté après que Tommy Bolduc, du Métal Pless, ait assené un violent coup de poing au gardien Piché des Sportifs Pétroles Bélanger.  Des suspensions sont à prévoir pour le prochain match suite à cet incident.

En entrevue, après la rencontre, l’entraîneur-chef André Lachance s’est dit bien sûr satisfait du résultat du match.« Avant le partie, j’ai dis aux gars, faut avoir du plaisir à jouer d’abord et avant tout, ne pas se mettre de la pression inutile.»  Lachance a aussi insisté sur la force de caractère de ses hommes.« On est une équipe de caractère, hier on a perdu la partie avec seulement 25 secondes à jouer, mais on est revenu de l’arrière 0-2 et ce soir aussi on est revenu en force». d’analyser Lachance. Quant à la mêlée générale à la fin du match, celui-ci considère que son équipe a agi correctement dans les circonstances.« On va laisser la ligue prendre ses décisions, je crois sincèrement que nous avons eu un comportement correct dans les circonstances.» a conclu Lachance

La série se poursuit le week-end prochain, vendredi le 22 à Plessiville et le lendemain au Centre Récréatif Marcel-Bonin pour le quatrième match dès 20h30.

Photo Guy Latour

Photo courtoisie Daniel Dupuis

Après avoir terminé au troisième rang du classement général de la LHSR, à sa première saison, le Houston Bar&Grill HC de Saint-Roch-de-l’Achigan jouera officiellement son premier match des séries éliminatoire, le 15 février prochain.

Pour l’occasion, la troupe de Marc Laverdière sera l’hôtel du Cuisine Action de Farnham, à compter de 21 heures au Complexe JC Perreault dans le premier match de la série quart-de-finale 4 de 7.

« Je suis très confiant et très fébrile. Si on pratique notre style, soit rapidité et exécution, et si on reste discipliné, ça devrait bien aller », a commenté M. Laverdière en entrevue au Lanauweb.

Il ajoute que le manque d’expérience de sa troupe a coûté quelques matchs.  « Avec la progression qu’on a eu, les gars ont appris de leurs erreurs », a-t-il ajouté.

En saison régulière, les deux équipes se sont affrontées deux fois. Le 24 novembre 2018, le Houston Bar&Grill avait écrasé le Cuisine Action, 14 à 4, à domicile, avant de s’incliner 4-3 le 8 décembre à Bedford.

Le capitaine de Saint-Roch, Jess Tanguy a été le meilleur pointeur en saison régulière avec 33 points dont 10 buts en 16 parties, un point de plus que Samuel Drouin (16-16).

Zachary Fortin a été le gardien le plus utilisé pour la troupe de Marc Laverdière. En 15 matchs, il a récolté neuf gains, subi trois défaites et une en prolongation avec une moyenne de 4,27.

Le deuxième match aura lieu le 16 février à 20h30, toujours au Complexe JC Perreault, Les affrontements #3 et 4 auront le 23 et 24 février à l’aréna Madeleine-Auclair de Farhnam.

 

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel avaient une lourde commande alors qu’ils devaient disputer trois rencontres moins de 48 heures, lors du dernier week-end.

La troupe de Sébastien Renaud n’a finalement remporté qu’un seul de ses trois duels au programme soit contre Montréal-Est, le 8 février, par la marque de 4 à 2, à l’aréna Familiprix grâce à une soirée de quatre buts de Félix Meunier.

Tristan Mathieu Siciliano avait ouvert la marque pour les Rangers à 14:03 de la première en avantage numérique. Meunier a créé l’égalité, avec son huitième, un peu plus d’une minute plus tard.

Le #44 des Prédateurs a inscrit son deuxième du match à 2:28 du deuxième vingt, lors d’une infériorité numérique. Christophe Bohémier ramenait  les deux équipes à la case départ au milieu de la période.

Le dernier tiers-temps a été l’affaire de Félix Meunier qui a réussi deux autres filets, soit un en avantage numérique (11:59) et dans un filet désert (19:19). La victoire est allée à Kristopher Verreault qui n’a fait face qu’à 18 tirs, Saint-Gabriel en a obtenu seulement 20.

Défaite de 9 à 6 à Montréal-Est

Le lendemain après-midi, les deux mêmes équipes s’affrontaient à nouveau mais cette fois-ci au domicile des Rangers au Centre récréatif Édouard-Rivest de Montréal-Est, ces derniers ont eu le meilleur en l’emportant 9 à 6.

Les locaux ont pris l’avance 2-0 après 6:06, Samy Hudon-Rousseau (8e) et Félix Meunier (12e) ont marqué dans un intervalle de quatre minutes pour faire 2-2. Brandon Picard a redonné l’avance aux Rangers à 12:10 mais Meunier inscrivait son second de la rencontre, à 15:03, c’était 3-3 après 20 minutes de jeu.

Le deuxième engagement a été légèrement à l’avantage de Montréal-Est a ont pris une avance de 6-5, Jacob Talbot (4e) et Anthony Morin (25e) ont marqué pour les Prédateurs.

Morin a recréé l’égalité à 2:24 du début de la troisième, en désavantage numérique. Mais les Rangers ont marqué trois buts sans réplique pour se sauver avec la victoire.

Jason Ferrara (1-1) a encaissé le revers, lui a qui a fait face à un barrage de 47 lancers contre 28 pour Saint-Gabriel.

Défaite à domicile contre Côte-du-Sud

Le 9 février, l’Everest de la Côte-du-Sud a été sans pitié pour les Prédateur en inscrivant un gain facile de 6 à 1, devant un peu plus de 300 personnes à l’aréna Familiprix.

Les visiteurs menaient 5-0 après 40 minutes de jeu. Félix Meunier a évité le jeu blanc avec son 14e, tard en troisième période.

L’Everest a légèrement dominé 33-31 au chapitre des tirs au but, Kristopher Verrault a encaissé une cinquième défaite en neuf décisions.

Meunier joueur de la semaine

Par ailleurs, le centre Félix Meunier a été élu joueurs de la semaine dans la LHJAAAQ.

Le natif de Sherbrooke a amassé 7 filets, dont 1 en avantage numérique et 1 autre en infériorité numérique, en plus de 1 assistance pour 8 points en 3 affrontements, gardant un différentiel de +1.

Meunier, qui en est à sa quatrième équipe depuis le début de la saison, après Whitecourt (AJHL), Portage (MJHL) et Valley (MHL), a jusqu’à ici livré un dossier de 14 buts et 8 mentions d’aide pour un total de 22 points en 10 confrontations avec les Prédateurs.

Prochains matchs

La prochaine fin de semaine sera encore très chargée pour les joueurs de Sébastien Renaud avec deuxième séquence de trois matchs en moins de 48 heures,

Vendredi, le 15, Chambly à l’aréna Familiprix dès 20h, alors que Gatineau sera le visiteur le lendemain après à 14h30. Le 17 février, les Prédateurs affronteront à nouveau les Rangers à Montréal-Est.

Crédit photo Phil Raymond

Les Sportifs de Joliette, qui cette saison porte le nom de Sportifs Pétroles Bélanger suite à un partenariat avec cette entreprise, en sont à leur quatrième saison dans la Ligue Sénior AAA du Québec. Cette saison, leur premier entraîneur-chef, André Lachance, a fait un retour au bercail après avoir conduit le Bellemare de Louiseville aux grands honneurs au cours des deux dernières saisons. Mais il n’est pas revenu seul. Son grand ami Gaby Roch qui dirigeait le Condor de Saint-Cyrille l’a suivi, celui-ci étant fatigué des heures de route à faire pour diriger son équipe à domicile.

À leur première saison à la barre de l’équipe, les deux hommes avaient un objectif bien précis. Au niveau des résultats, sortir l’équipe des bas fonds du classement et terminer dans le milieur du peloton. Ce qui a été réussi. Également ramener l’équipe vers la stabilité et aussi qu’elle soit respectée par les autres formations. Parce qu’il faut bien le dire, les Sportifs Pétroles Bélanger avaient du mal à garder une stabilité au niveau de l’alignement, ce qui rendait difficile, le sentiment d’appartenance et aussi le travail des entraîneurs. Mais ceci ne se ferait pas sans heurts et compromis. Comme dit le dicton, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Roch et Lachance ont implanté un système de jeu en plus d’aller chercher plusieurs joueurs d’impact tant offensivement que sur le plan défensif. Ils ont répété et répété, tout au long de la saison, leurs attentes envers leurs joueurs. Mais que dire des acquisitions tels que Régimbald, Lafontaine, Laroque-Marcoux en offensive. Les Piché, Côté, Wilson ont été des rouages importants en défense. Il ne faut pas oublier aussi la venue des Joël, Dany et David Roch qui ont amené une fougue qui manquait aux Sportifs Pétroles Bélanger.

Ce qui est frappant cette saison, c’est l’homogénéité de l’équipe. Tout les joueurs avaient un rôle à jouer et l’on accepté et ça paraîssait dans le déroulement de la rencontre. De plus, les belles performances ont ramené les partisans au Centre récréatif Marcel-Bonin. Cette saison des foules de plus de 800 personnes ont été enregistrées face à Louiseville et La Tuque et plus de 600 face à Nicolet.

L’an dernier, les Sportifs Pétroles Bélanger  avaient terminé au dernier rang du classement général et avaient donc dû prendre part au tournoi à la ronde en affrontant le Cap de la Madeleine. Et à la surprise générale, ils avaient réussi à franchir le tournoi à la ronde avant de s’incliner en quatre matchs face à Louiseville.

Cette saison, le scénario est fort différent. Les Sportifs Pétroles

Bélanger profitent d’un week-end de congé bien mérité car leur cinquième position au classement leur permettent de peaufiner leur préparation en vue de leur duel au premier tour face au Métal Pless. Ce sera une dure série car le Métal Pless est une formation qui a beaucoup d’expérience en séries et a connu beaucoup de succès aussi. Parions que les Sportifs ne s’en laisseront pas imposer. La série devrait débuter vendredi le 15 février à Plessiville et se poursuivre le lendemain à Joliette. Surveiller la page Facebook des Sportifs pour tous les détails.

Crédit photo Phil Raymond

Courtoisie

L’horaire des deux premiers matchs de la première ronde est maintenant connu du côté des Sportifs de Joliette. Le Métal Pless ayant l’avantage de la glace en vertu de sa quatrième place au classement de fin de saison, c’est à Plessiville que la série débutera vendredi le 15 février à 20h30. Le deuxième match aura lieu dès le lendemain au Centre Récréatif Marcel-Bonin, toujours à 20h30. Pour le moment, seulement ces deux matchs sont programmés, l’horaire des autres matchs sera connu sous peu.

Notons que deux joueurs importants seront absents du côté des Sportifs pour cette rencontre. En effet, suite au dernier match de la saison face à Louiseville, le capitaine Joël Roch et Charles Olivier Black ont écopés d’un match de suspension, ainsi que l’entraîneur-chef André Lachance.

Les Sportifs Pétroles Bélanger ont fait belle figure cette saison face au Métal Pless, remportant les deux duels, 5-2 à Joliette, et 2-1 à l’étranger.

Notons que pour les séries éliminatoires, le coût du billet d’entrée passe à 10$, prix qui a été fixé par l’ensemble des gouverneurs de chacune des équipes du circuit, prix qui sera uniforme dans tous les amphithéâtres.

Photo courtoisie

 

 

Les Loups de Saint-Gabriel ont disputé leur dernier match de la saison régulière, le 9 février dernier à Saint-Hilaire.

 

La troupe d'Éric Piette a mis fin à une séquence de quatre défaites consécutives en remportant un gain de 9 à 5 sur les Riverains. 

 

Cette victoire ne change rien au classement puisque déjà avant ce match les Loups savaient qu'ils allaient affronter la Méchante Virée de Varennes en quart de finale.

 

Pour ce qui est du match contre Saint-Hilaire, ce sont les Loups qui ouvrent le pointage en première période. David Duhamel (10e) marque sur des passes de Ducharme et Labelle à 13:26. Sébastien Lemieux (1er) double l'avance des siens, assisté de Duhamel et Ducharme à 18:05. Saint-Gabriel mène 2-0 après une période de jeu.

 

Dès le début du deuxième vingt, Maxime Sénéchal (3e) inscrit le troisième filet des visiteurs sur des aides de Ducharme et Duhamel à 1:57.  Les Riverains s'inscrivent au pointage à 3:59 alors que François Boisclair-Proulx compte son troisième de la saison. Avec son deuxième du match, Sénéchal (4e) redonne une priorité de trois buts aux Loups à 9:42 aidé de Duhamel et Ducharme. Le reste de la période appartient aux Riverains qui inscrivent deux buts en moins d'une minute pour réduire l'avance des Loups à 4-3. Une fin de période difficile pour les hommes d'Éric Piette. Sans quelques arrêts spectaculaires du gardien Samuel Séguin-Giguère, l'issue de la partie aurait pu être différent.                                                                                  

 

Saint-Gabriel se donne une priorité de trois buts en comptant deux fois durant les six premières minutes de jeu du troisième vingt. Karl Mallette (4e) et Samuel Pesant (10e) donne l'avance 6-3 aux Loups. Mais les Riverains ne lâchent pas et comptent deux buts en moins de deux minutes pour réduire l'avance des Loups à un seul but. Les Loups dominent les dix dernières minutes de jeu et enregistrent trois buts sans riposte pour se sauver avec une victoire de 9-5.

Loups de Saint-Gabriel, victoire, saison régulière
Photo courtoisie

 

Ces trois buts sont l'œuvre de Charles Landry (5e), David Duhamel (11e ) et Samuel Pesant (11e). David Duhamel termine la rencontre avec cinq points dont deux buts, Raphaël Ducharme récolte quatre passes. Le gardien des Loups Samuel Séguin-Giguère a connu un bon match en se signalant dans les moments opportuns.  Les Loups terminent donc deuxième au classement général et se mesureront à la Méchante Virée de Varennes qui a terminé septième. Plusieurs joueurs blessés seront de retour au jeu pour le début des séries.                                                         

Le premier match aura lieu samedi prochain le 16 février à l'aréna Familiprix de Saint-Gabriel. Le lendemain, 17 février, les Loups se rendront au Sportplex de l'énergie à Varennes pour la deuxième rencontre de cette série 4 de 7.    

Courtoisie

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA étaient en action, le 1er février dernier, au Centre Récréatif Marcel-Bonin. Pour l’occasion, les Patriotes de Saint-Eustache, en tête du classement général avec  18 victoires en 27 matchs, se frottaient aux hommes de Brian Mayer. Ce fût par contre une victoire sans équivoque des Cyclones par la marque de 6-1.

Le match s’est joué en première période alors que six des sept buts de la rencontre y ont été enregistrés. Ce sont les Cyclones qui ouvrent la marque alors que Benjamin Beaupré donne les devants aux siens alors qu’il n’y a que 47 secondes d’écoulées au tableau indicateur. Un peu plus de quatre minutes plus tard, à 4:59, Olivier Laberge permet aux Patriotes d’égaliser la marque.

Par la suite, Rémy Beaupré et Frédéric Decelles permettent aux Cyclones de prendre un certain avantage sur la rencontre avec deux buts rapides à 7:12 et 7:24. C’est alors 3-1 en faveur des locaux. Les Cyclones ajoutent deux autres buts avant la fin de la période initiale, ceux de Jason Deshommes et le deuxième du match de Frédéric Decelles

En deuxième, Jason Deshommes réussit le dernier but du match pour ainsi concrétiser la victoire des Cyclones. Le gardien des Cyclones était Nicolas Paquette et celui des Patriotes Jérémy Roux.

Les Cyclones occupent présentement le quatrième échelon du classement avec une récolte de 29 points en 25 parties.

Le prochain week-end d’activité des Cyclones aura lieu les 15 et 17 février alors qu’ils disputeront deux matchs à domicile. Le vendredi le 15, les Monarques de Mirabel-Blainville seront les visiteurs alors que le 17 ce sera au tour des Stars de Lachute d’affronter les Cyclones au Centre Marcel-Bonin.

Plus d'articles...