Photo Guy Latour

 

Les Cobras de Terrebonne ont remporté les deux premiers matchs de la série quart-de-finale contre les Prédateurs de Saint-Gabriel.

 

Après avoir remporté le premier duel, 4-2, le 19 mars, la troupe de Robert Dubuc a explosé avec cinq buts sans réplique en troisième période pour vaincre celle de Sébastien Renaud, 9-4, le lendemain soir.

 

Pourtant, les deux équipes étaient à égalité 4-4, au début du dernier vingt, après le neuvième but des séries de Félix Meunier et son deuxième du match. Mais les visiteurs ont marqué cinq fois en moins de neuf minutes, le gardien des Prédateurs, Kristopher Verreault, a connu une période difficile, lui qui était venu en relève à Olivier Chalifour en début de deuxième.

 

Saint-Gabriel avait ouvert la marque à 3:37, de la première, lorsque son capitaine Wayne Létourneau avait inscrit son premier des présentes séries. Mais Terrebonne a répliqué avec trois buts avant la fin de la période pour rentrer au vestiaire avec une avance de 3-1.

 

Anthony Morin a redonné espoir aux locaux avec son huitième dès la 61e seconde du second engagement. Huit minutes plus tard, Silas Mattawish double l’avance des Cobras, alors que quelques secondes plus tôt, un des leurs aurait dû être chassé pour avoir accroché. Les Prédateurs n’ont pas abandonné et Meunier, avec 1:18 à faire, a permis à la troupe de Sébastien de rentrer au vestiaire avec un recul d’un seul but après 40 minutes de jeu.

 

Les Cobras ont dominé 48-27 au chapitre des lancers. « Ce sont encore les petits détails qui ont fait la différence ce soir. C’est certain que c’est décevant car nous étions dans la partie jusqu’en début de troisième. Il faut maintenant absolument remporter le match de vendredi », a commenté Sébastien Renaud.

 

Malgré le triomphe convaincant, le directeur-gérant et entraîneur-chef des Cobras, Robert Dubuc était déçu. « Sur certains buts des Prédateurs, on a mal joué défensivement. Quand tu leur donne une occasion, ils en profitent », a souligné M. Dubuc.

Prédateurs de Saint-Gabriel, Cobros de Terrebonne, quart-de-finale
Photo Guy Latour

 

Défaite à Terrebonne

 

Lors du premier duel, les Cobras avaient doublé les Prédateurs en l’emportant 4-2.

 

Anthony Morin a marqué le premier but de cette série à 6:42 de la première avec son septième. Mais les locaux ont répliqué deux fois avant la fin de la période grâce à Samuel Beck et Alexandre St-Louis.

 

Jérémy Léveillé a permis aux Cobras de se donner une avance de deux filets avec moins de cinq minutes à faire au deuxième vingt.

 

Samy Hudon-Rousseau a redonné espoir aux Prédateurs avec son troisième à mi-chemin en troisième, à 10:18, durant un avantage numérique. Mais 30 secondes plus tard, Jérémy D’Auray a marqué le but d’assurance pour les Cobras.

 

Malgré la défaite, Olivier Chalifour a été très solide en faisant face à un barrage de 51 lancers, Saint-Gabriel en a obtenu 26 sur Samuel Gagnon.

 

À venir           

Le troisième match sera présenté à la Cité du Sport ce soir (22 mars), dès 19h30. Les deux équipes disputeront le quatrième affrontement, le lendemain à 20h, à l’aréna Familiprix.

 

Photo courtoisie

Pour une deuxième fin de semaine consécutive, les Loups de Saint-Gabriel et le Houston Bar & Grill de Saint-Roch-de-l'Achigan s'affrontaient deux fois dans le cadre de leur série 4 de 7. Le match du 16 mars avait lieu au Complexe JC Perreault de Saint-Roch et celui du lendemain était présenté à l'aréna Familiprix. Chaque équipe avait remporté une victoire la fin de semaine précédente.

Tout d'abord, le 16 mars, au Complexe J.C Perreault de Saint-Roch, les Loups ont vu leur adversaire débuter le match en lion et se donner une avance de cinq buts après seulement 15 minutes de jeu.  Les Loups ont commis plusieurs erreurs défensives qui se sont soldés par des buts de leur adversaire. Samuel Drouin, Queetin Garcia (2), Arnaud Bélanger-Solari et Maxime St-Michel ont compté pour les locaux alors que Marc-Antoine Pilon inscrivait l'unique but du Saint-Gabriel. David Duhamel des Loups et Francis Girard en sont venus aux coups et ont été chassés chacun pour cinq minutes.                                                                                

Trois buts sont inscrits en deuxième période. Jesse Tanguy et Quentin Garcia, avec son troisième du match, comptent pour St-Roch alors que Samuel Jetté Masse marque pour les Loups qui tiraient de l'arrière 7-2 après 40 minutes de jeu.                                                                                   

Chaque équipe marque une fois au troisième vingt. Tout d'abord, Quentin Garcia a réussi son quatrième de la rencontre pour le Houston Bar & Grill HC avant que Maxime Bonin n'inscrive le troisième but des Loups.

Les gardiens Samuel Séguin-Giguère et Philippe Bleau se sont partagé le travail devant le filet des Loups dans cette défaite de 8-3. Zachary Fortin a été le gardien victorieux.

Loups de Saint-Gabriel, Houston Bar & Grill de Saint-Roch-de-l'Achigan, série,
Photo courtoisie

Victoire de Saint-Roch 3-1

Le lendemain soir, les deux mêmes équipes s'affrontent à nouveau mais cette fois à l'aréna Familiprix de Saint-Gabriel.

Saint-Roch-de-l'Achigan connaît encore une un bon début de match et marque deux fois dans les 8 premières minutes de jeu par l'entremise du 13e des séries de Jess Tanguy et du huitième de Danick Lefrançois. Les nombreux spectateurs présents ont pu assister à du jeu rapide et intense.                                                                    

Un seul but a été réussi en deuxième période soit celui de Maxime Bonin (9e) pour les Loups à 13:52. Mathieu Viau et Samuel Drouin se sont livrés un combat et les deux joueurs ont été chassés pour 12 minutes chacun. Le gardien de Saint-Roch-de-l’Achigan, Zachary Fortin, s'est signalé à plusieurs reprises pour empêcher les Loups de créer l'égalité.           

Plusieurs pénalités ont été décernées en troisième période et quelques bagarres éclatent. Mikaël Dupuis, Sébastien Lemieux et Tommy Maltais sont punis et les Loups se retrouvent avec un homme en moins pour sept minutes avec seulement 13 minutes à faire au match. Les Loups retirent leur gardien avec un peu plus d'une minute à faire au match mais Zachary Fortin, le cerbère du Houston Bar & Grill refuse de céder. Alors qu'il ne reste que trois secondes au match, Tanguy compte dans un filet désert pour donner une victoire de 3-1 à St-Roch. Philippe Bleau le gardien des Loups a connu lui aussi un très bon match.   

Saint-Roch-de-l'Achigan mène donc la série demi-finale trois victoires contre une seule pour les Loups..

La prochaine rencontre aura lieu le 22 mars à l'aréna Familiprix de Saint-Gabriel. Notez que le match débutera à 21 heures 30. Si nécessaire, le sixième affrontement sera présenté au Complexe JC Perreault, le lendemain soir dès 22h00. Enfin, si un septième et ultime rencontre devait être jouée, celle-ci aura lieu à l'aréna Familiprix, le 24 mars, dès 18h15.                                                                             

 

Crédit photo Phil Raymond

Le quatrième duel de la série demi-finale de la Ligue de hockey Sénior AAA du Québec, entre les Sportifs Pétroles Bélanger et les Loups de La Tuque, avait lieu le 16 mars, au Centre Récréatif Marcel-Bonin. Fort de leur victoire en prolongation de la veille, les hommes d'André Lachance et de Gaby Roch avaient bien l’intention de tout faire pour distancer la meilleure formation du circuit Dorais en saison régulière. Mais le moins que l’on puisse dire est que ce match est à oublier pour la formation joliettaine, qui a subi sa pire défaite de la saison, par le pointage de 10-1

En première période, ce sont les visiteurs qui s’inscrivent les premiers au pointage alors que seulement 37 secondes sont écoulées au match. C’est Yanik Jomphe qui ouvre la marque pour les Loups. Avec moins de cinq minutes à faire au premier vingt, les Sportifs Pétroles Bélanger bénéficient d’un avantage numérique de deux joueurs mais ne peuvent capitaliser sur la séquence. Par la suite, Miguel McKinnon des Sportifs écope d’une double mineure en fin de période. Les Loups profitent de l’occasion pour doubler leur avance alors que Jomphe inscrit son deuxième du match.

La deuxième période débute comme la première alors que les Loups frappent tôt avec un but de Dominic Savoie à 1:45. C’est alors 3-0 pour les visiteurs. Par la suite, les Sportifs écopent de deux punitions et les visiteurs en profitent pour mettre le match hors de portée avec deux autres buts en avantage numérique pour porter la marque 5-0 avec 12 minutes au cadran. La période se termine finalement 9-0. Après le 7e but, Nick Majeau prend la relève de Frédéric Piché devant le but des Sportifs Pétroles Bélanger.

En début de troisième, à 1:09, Dany Roch permet aux Sportifs d’éviter le blanchissage avec un but en désavantage numérique. Le match se terminera finalement 10-1.

En entrevue après le match, l’entraîneur-chef André Lachance ne s’est pas montré découragé à la suite de cette cuisante défaite. «Les gars sont déçus pour les partisans mais pas découragés. C’est maintenant un 2 de 3 où chaque match est important. La pression est toujours de l’autre côté car personne ne nous voyait leur tenir tête au début de la série», a analysé Lachance.

La série se transporte maintenant à La Tuque vendredi le 22 alors que le duel numéro six sera disputé le lendemain à 20h30 au Centre Marcel-Bonin. Si un septième match est requis  il sera disputé le dimanche 24 mars à 18h au Colisée Denis-Morel de La Tuque.

Crédit photo Phil Raymond

 

Photo Daniel Chamberland

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA ont été sans contredit la meilleure formation du circuit Junior AA Laurentides –Lanaudière depuis le début janvier. En effet la formation dirigée par Brian Mayer n’a pas subi la défaite à ses dix dernières rencontres, soit depuis le 11 janvier. Durant cette séquence, les Cyclones ont inscrit un nombre impressionnant de 74 buts contre seulement 25 buts accordés par les gardiens joliettains.

Le week-end dernier, les 8 et 10 mars, les Cyclones ont terminé leur saison régulière avec deux autres gains à domicile. Tout d’abord, vendredi soir le 8 mars, les Patriotes de Saint-Eustache rendaient visite aux Cyclones. Après une première période plutôt partagé où les Cyclones ont tout de même pris l’avance 3-1, le jeu s’est quelque peu resserré en période médiane. Mais la troisième appartient exclusivement aux locaux qui ont inscrit cinq buts sans riposte pour facilement l’emporter 10-2. Philippe Dupuis avec trois buts et Frédéric Decelles et Jason Deshommes avec deux chacun ont été les principaux buteurs des gagnants.

48 heures plus tard, les Cyclones recevaient la visite des Gladiateurs de Mascouche dans ce qui s’averait le dernier match de la saison régulière. Une fois de plus, la formation joliettaine a fait hooneur au succès qu’elle connaît depuis plusieurs semaines avec un gain de 5-2. C’est en deuxième période que le match s’est joué alors que les Cyclones ont inscrit trois buts pour ainsi distancer ses rivaux 4-1. Frédéric Decelles a une fois de plus mené l’attaque des gagnants avec deux buts et deux mentions d’aides. Celui-ci termine le calendrier avec un impresionnant total de 44 buts marqués en saison régulière en plus d’avoir amassé 36 mentions d’aides pour 80 points, au deuxième rang du classement des pointeurs du circuit. Son coéquipier de trio Philippe Dupuis est troisième juste derrière lui avec 34 buts et 41 passes pour 75 points.

Le week-end prochain ce sera le début des championnats régionaux pour les Cyclones et ceux-ci sont présentés à Mirabel. À cette occasion, les premiers adversaires de la formation joliettaine seront les Rapides de Mont-Laurier. Cette joute sera présentée dimanche le 17 mars à 18h à l’aréna Val D’Espoir de Mirabel.

Photo courtoisie

Grâce à leur huitième rang au classement du tournoi à la ronde, les Prédateurs de Saint-Gabriel ont obtenu la dernière place disponible pour la ronde quart-de-finale.

La troupe de Sébastien Renaud a récolté quatre points dans leurs deux derniers matchs de ce tournoi, grâce à une défaite de 5-4 en fusillade contre Terrebonne  à domicile, le 13 mars, et un gain de 6-3 à Granby, deux jours plus tard.

Contre Terrebonne, les visiteurs menaient pourtant 3-1 après 43 minutes de jeu, mais les Prédateurs ont fait preuve de caractère pour forcer la prolongation.

Anthony Morin a été l’étoile offensive avec deux buts et une passe, Tommy Roger et William Pagé ont aussi marqué. Saint-Gabriel a dominé 38-26 au chapitre des lancers.  « Ce fût un très bel effort collectif. Les gars n’ont jamais abandonné », a commenté Renaud après la rencontre.

Gain à Granby

Contre les Inouks, Saint-Gabriel a offert une solide performance pour accéder à la ronde suivante.

Les Prédateurs ont pris l’avance 3-1 après une période et 5-3 après 40 minutes de jeu. Anthony Morin y est allé d’un doublé alors que Samy Hudon-Rousseau a terminé le match avec un but et une aide.  Olivier Lemire et Félix Meunier ont aussi touché la cible.

Saint-Gabriel a dominé 35-33 dans les tirs aux buts, Olivier Chalifour a été le gardien victorieux. « On a sorti très fort pour ce match. Les gars ont cru en eux et ça se voyait sur la glace », a souligné Sébastien Renaud.

Contre Terrebonne

Les Prédateurs auront tout un défi en quart-de-finale alors qu’ils se mesureront aux champions de la saison régulière, les Cobras de Terebonne, à compter du 19 mars, au domicile de ces derniers.

« Il faudra prendre ça un match à la fois. Les Cobras ont une très bonne formation et ne sont pas champions pour rien. Il faudra que notre gardien soit meilleur que le leur », a mentionné Sébastien Renaud.

De son côté, le pilote des Cobras, Robert Dubuc, ne s’attend pas à une série facile malgré les 40 points qui ont séparé les deux équipes en saison régulière.  « Les Prédateurs ont un premier trio explosif avec Morin, Meunier et Roger.  Il faudra travailler fort et nos joueurs devront rester disciplinés tout en respectant le plan de match », a souligné M. Dubuc en entrevue téléphonique.

Durant la saison régulière, les Cobras ont remporté trois gains contre un seul pour les Prédateurs, soit le 5 octobre dernier à domicile.

Dans la série à venir, Saint-Gabriel disputera ses trois rencontres à l’aréna Familiprix, le 20, 23 et 27 mars à 20 heures.

 Voici l’horaire complet de cette série quart-de-finale.

Jour       Date           Heure   Visiteur              Local                Aréna  

MAR      19-03-19      19:00     Saint-Gabriel     Terrebonne       Cité du Sport    

MER      20-03-19      20:00     Terrebonne       Saint-Gabriel     Aréna Familiprix             

VEN       22-03-19     19:30     Saint-Gabriel     Terrebonne       Cité du Sport    

SAM      23-03-19      20:00     Terrebonne       Saint-Gabriel     Aréna Familiprix             

MAR      26-03-19      19:00     Saint-Gabriel     Terrebonne       Cité du Sport     Si nécessaire

MER      27-03-19      20:00     Terrebonne       Saint-Gabriel     Aréna Familiprix   Si nécessaire

VEN       29-03-19     19:30     Saint-Gabriel     Terrebonne       Cité du Sport     Si nécessaire

 

Crédit photo Phil Raymond

Les Sportifs Pétroles Bélanger recevaient la visite des Loups de La Tuque dans le cadre du troisième match de leur série demi-finale, le 15 mars. Rappelons que les deux équipes avaient divisé les honneurs du week-end dernier, alors que les hommes de André Lachance et Gaby Roch ont réussi à vaincre les Loups sur leur patinoire. De plus, les Sportifs Pétroles Bélanger s’étaient inclinés dans la controverse en prolongation suite à une punition douteuse à David Fortier. Et bien l’histoire du troisième ressemble en tout point à celle du second duel.

La rencontre débute devant une foule survoltée venue appuyer ses favoris. Par contre les locaux n’aident pas leur cause en écopant de trois punitions dans les  six premières minutes. C’est finalement La Tuque qui ouvre la marque grâce à un but de Louis-Patrice Giguère qui marque de la pointe. En fin de période, à 18:45, Yanik Jomphe profite d’un revirement du coté de la formation joliettaine pour augmenter l’avance des visiteurs à 2-0.

En deuxième, à 8:52, les Sportifs Pétroles Bélanger profitent du fait que Tommy Veilleux s’est vu décerner un deux minutes additionnels pour s’inscrire une première fois dans la rencontre, grâce à un bon tir de la pointe de Dany Roch. Ce but ranime la foule qui était devenue un peu plus tranquille. Quelques secondes plus tard, les visiteurs écopent d’une autre pénalité. Avec moins de 25 secondes à faire à la punition, Raphaël Lafontaine soulève littéralement la foule en portant la marque 2-2 grâce à une superbe pièce de jeu autour du filet. En fin de période, malgré une pénalité à Gaven Aspirot des Sportifs, les Loups n’ont pu capitaliser pour prendre les devants.

En début de troisième période, les Loups écopent d’une autre punition pour avoir fait trébucher. Pendant cette punition, les Sportifs n’ont cessé de bourdonner autour du filet de Steven Veilleux mais sans succès. Avec moins de dix secondes à faire à cette punition, les Sportifs Pétroles Bélanger sont chassés par l'entremise de Gaven Aspirot pour avoir fait trébucher mais les hommes de Lachance et Roch s’en sortent sans dommage. Par la suite, les deux équipes jouent prudemment pour ne pas donner de chances inutiles à l’adversaire. Malgré tout, de belles chances de marquer sont provoquées de part et d’autres.

Le match se transporte en prolongation. Dès le début de la période de surtemps, la foule est sur le bout de son siège, espérant un but de ses favoris.  Après deux minutes de jeu, David Fortier déjoue trois joueurs des Loups et se rend au gardien et passe bien près de mettre fin au match mais l’attaquant des Sportifs rate de peu son lancer.  À 7:05, Tommy Veilleux des Loups écope d’une punition pour avoir saisi le casque d’un adversaire. La foule est en délire mais l’entraîneur des Loups est en furie. Une semaine plus tôt, Joliette avait perdu le deuxième duel en prolongation  à cause d’une punition douteuse. Quoi qu’il en soit, 39 secondes plus tard, Rock Régimbald donne la victoire aux siens et permet à son équipe de prendre les devants 2-1 dans la série.

But gagnant en prolongation Photo Phil Raymond

Après la rencontre, le pilote des Sportifs Pétroles Bélanger s’est surtout attardé sur la force de caractère de son équipe. «On a commencé lentement, on tirait de l’arrière par deux buts mais les gars se sont regroupés et on est revenu plus fort», a commenté Lachance d'entrée de jeu. Quant à la fin du match, celui-ci a simplement dit que le déroulement de l'affrontement ressemblait en tout point au deuxième duel à La Tuque sans vouloir en dire plus, ne voulant pas s’attirer les foudres des autorités. Pour voir la vidéo de l’entrevue de mon collègue Guy Latour cliquez sur le lien https://www.facebook.com/Lanauwebnord/videos/391897371623094/?eid=ARC8P3wG-MPyDHCoRWOAU4b3pI2drDAi-bPVVjNNVtHmMtguDiKSpvy8wu2TQYGOeDCnP1T2ax6vR1X3.

Quant à lui, le gardien des Sportifs Pétroles Bélanger Frédéric Piché a relaté que après le lent départ en période initiale, le discours des entraîneurs a revigoré toute l’équipe. «En début de match, on étaient plus fébriles que nerveux. Mais au bout du compte, on remporté une grosse victoire», a commenté celui qui s’est mérité la troisième étoile.

La quatrième partie de la série sera disputé ce soir (16 mars) à 20h30 au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Photo Guy Latour

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont subi deux cuisantes défaites en 24 heures, les 9 et 10 mars, dans le cadre du tournoi à la ronde de la LHJAAAQ.

La troupe de Sébastien Renaud s’est inclinée 6-0 contre Princeville et 9-1 contre Longueuil, lors de deux rencontres à l’aréna Familiprix.

Contre le Titan, les locaux ont joué une bonne première période avec du jeu serré et en limitant l’adversaire à seulement sept lancers. Princeville a cependant marqué quatre fois en deuxième grâce à Matthew Newbury (0:45), Yannick Éthier (9:53)., Alex Plamondon (10:59) et  Jérémy Côté (16:46).

Les visiteurs ont ajouté deux autres filets en troisième par l’entremise de William Bergeron (4:20) et le deuxième du match d’Éthier (15:05).

Princeville n’a obtenu que 21 tirs sur Olivier Chalifour (quatre buts sur 14 lancers en 40 minutes) et Kristopher Verreault (deux sur sept tirs). Saint-Gabriel a tiré 25 fois sur Mathieu Bellemare qui effectué quelques beaux arrêts.

« On a joué une très bonne première période en limitant la zone neutre pour leur enlever de l’espace. Par contre, on était moins agressif dans notre territoire et sur la rondelle à partir du deuxième vingt », a analysé l’entraîneur-chef des Prédateurs.

défaite, Prédateurs, tournoi à la ronde
Photo Guy Latour

Défaite de 9-1

Le lendemain après-midi, le Collège-Français a explosé avec six buts en troisième période pour l’emporter facilement 9 à 1.

Tommy Roger avait pourtant permis aux Prédateurs d’ouvrir la marque à 10:36 en avantage numérique pour son premier des séries, mais Yanick Chagnon a créé l’égalité sept minutes plus tard.

Les visiteurs ont ajouté deux buts en deuxième et six au dernier tiers-temps et n’ont jamais regardé en arrière. Samuel Gulbault a terminé la rencontre avec un but et trois passes alors que Chagnon récoltait trois points dont un filet.

Longueuil a tiré 44 fois sur Olivier Chalifour (huit buts sur 40 lancers en 53 minutes) et Kristopher Verrault. Saint-Gabriel a été limité à seulement 14 tirs..

Félix Meunier joueur du mois

Par ailleurs, le centre des Prédateurs, Félix Meunier, a été sélectionné le joueur offensif du mois de février dans la LHJAAAQ.

Âgé de 19 ans et natif de Sherbrooke, il a inscrit 19 filets, dont 6 en avantage numérique et 2 en infériorité numérique, et 22 passes pour 41 points en 13 matchs.

Meunier a également inscrit un différentiel de +6. Le fait saillant de son mois est les huit points qu’il a récolté à l’occasion de la dernière partie de la saison régulière face à Montréal-Nord., lorsqu’il a trouvé le fond du filet trois fois en plus de 5 mentions d’assistances.

Il a terminé la campagne sur la 24ième marche du classement des pointeurs de la LHJAAAQ, avec une fiche de 27 buts et 29 assistances pour 56 points en 20 duels.

défaite, Prédateurs, tournoi à la ronde
Photo courtoisie

Au neuvième rang

À l’issue des matchs du 11 mars, les Prédateurs sont au huitième et dernier rang donnant accès aux rondes quart-de-finale avec trois points, soit un de plus que Montréal-Est, deux de plus que Valleyfield et Côte-du-Sud. Le Lac St-Louis n’a aucun point. Les Braves ont disputé trois parties, comparativement à quatre pour les Rangers et l’Éverest et cinq pour le Révolution.

Il reste deux parties au tournoi à la ronde pour Saint-Gabriel, soit le 13 mars contre Terrebonne à domicile et à Granby, le 15.         

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.