Crédit photo Phil Raymond

Les Sportifs Pétroles Bélanger disputaient le cinquième match de leur série face au Métal Pless de Plessisville, le 1er mars, au Centre Récréatif Marcel-Bonin de Joliette. Fort de deux victoires consécutives le week-end dernier, les hommes d'André Lachance et Gaby Roch avaient bien l’intention d’en finir avec cette série. Et ils ont réussi leur mission car ils ont inscrit un gain convaincant de 5-1 devant la plus belle foule de la saison.

La première période débute rondement devant une foule imposante venue encourager ses favoris. Lors de ce premier engagement, les Sportifs Pétroles Bélanger ouvrent la marque grâce à un but de Dany Roch en avantage numérique alors que Michael Briand et Nicolas Latulipe sont au cachot. Ce sera le seul but de la période.

En deuxième, les locaux poursuivent leur domination et accentue la pression sur leurs adversaires mais il faudra attendre en fin de période pour que les Sportifs Pétroles Bélanger accentuent leur avance. Ainsi, avec cinq minutes à jouer au deuxième tiers, le toujours dangereux Jean-Philippe Caron inscrit son quatrième but de séries. C’est un match qui se joue sur le signe de la discipline, les deux formations ne voulant pas se compromettre et ainsi risquer de donne l’avantage à l’adversaire. Après 40 minutes de jeu, seulement quatre punitions mineures avaient été décernées par les officiels.

En troisième, dès le départ  avec seulement 27 secondes d’écoulées, les Sportifs Pétroles Bélanger frappent  alors que Julien Lepage creuse l’écart à trois buts grâce à une belle pièce de jeu de ses coéquipiers Caron et Pelletier. Par la suite, Nicolas Laroque-Marcoux inscrit le quatrième but consécutif des joliettains. Pendant que les Sportifs Péroles Bélanger ont un homme au banc des pénalités, le Métal Pless tente le tout pour le tout pour revenir dans le match et retire son gardien. Ce geste porte fruit et le Métal Pless inscrit enfin un premier but dans la rencontre soit celui de Olivier Bélanger.  En fin de match, alors que les visiteurs jouaient avec l’énergie du désespoir, Rock Régimbald est venu clouer le dernier clou dans le cercueil des visiteurs avec un but dans un filet désert.

Crédit photo Phil Raymond

En entrevue après la rencontre, les entraîneurs Roch et Lachance étaient plus que satisfait de la tournure des événements. «On avait connu une mauvaise fin de saison avec trois défaites consécutives mais les gars se sont ressaisis. Le match remporté sur leur patinoire a été un élément déclencheur et avec les matchs 4 et 5 qui étaient disputés ici sa nous donnait un avantage» a analyser le DG et entraîneur-adjoint des Sportifs Pétroles Bélanger, Gaby Roch.

Quant à lui, l’entraîneur-chef André Lachance a avoué que ce ne fut pas une série facile à gérer pour un entraîneur. «Avec le talent qu'il y avait l’autre côté, je devais gérer mon banc serré, parfois des gars ont été laissés un peu de côté et ça les déçoit. Mais ont doit d’abord penser à l’équipe. Mais je suis fier de mes joueurs, ils se sont donnés à 100% et même plus». Quant à la foule, Lachance croit qu’elle a joué un certain rôle dans la série. «Ce soir c’était incroyable, à un moment donné il nous fallait chuchoter tellement la foule était bruyante et nous appuyait.»

Le Lanauweb s’est également entretenu avec le capitaine des Sportifs Joël Roch après la partie. Pour voir la vidéo de l’entrevue, cliquez sur le lien https://www.facebook.com/Lanauwebnord/videos/574811316318377/?eid=ARDSJ1Q_9h1QaQHScuOwhRY6fNdoqAME-M4iSA5YIWkrY8bh7JayXeLYhDtbs0hZKxONF1R6MwqR5zzq

Crédit photo Phil Raymond

Chronologie de la série

15 février : les Sportifs Pétroles Bélanger échappent le premier match 3-2 à Plessisville

16 février : Les hommes d'André Lachance et Gaby Roch ouvrent la machine en troisième période pour l’emporter 3-1

22 février : Victoire clé de 6-1 sur la patinoire du Métal Pless. Les deux matchs suivants seront disputés au Centre Récréatif Marcel-Bonin de Joliette

23 février : Les Sportifs Pétroles Bélanger poussent le Métal Pless au bord du gouffre avec un gain de 5-2

1er mars : La formation joliettaine atteint la ronde demi-finale pour la première fois de son histoire en quatre ans

Les Sportifs Péroles Bélanger auront donc réussi à remporter quatre parties consécutives pour ainsi accéder à la demi-finale qui débutera le week-end prochain. Les Sportifs n’auront pas la tâche facile car ils se mesureront aux Loups de La Tuque, puissance du circuit Dorais avec seulement deux revers en saison régulière.

Le calendrier de la prochaine série sera connue sous peu, le Lanauweb vous dévoilera le calendrier dès qu'il sera dévoilé par la Ligue Senior AAA du Québec.

Photo courtoisie

C’est le 3 mars prochain que les séries éliminatoires de la Ligue Junior AAA du Québec se mettront en branle.

Cette année, le circuit Laporte innove pour sa ronde huitième-de-finale avec un tournoi à la ronde avec les 12 premières équipes du classement général.

Ainsi, les équipes qui auront terminé aux positions 4, 5 et 6 recevront les équipes des 10, 11 et 12. Celles qui auront fini aux positions 10, 11 et 12 recevront les équipes #1, 2 et 3 du classement général de la saison régulière.

C’est donc dire que les Prédateurs (10e) visiteront Chambly (3 mars), Saint-Jérôme (6 mars) et Granby (15 mars). Saint-Gabriel recevra Princeville (9 mars), Longueuil (10 mars) et Terrebonne (13 mars) à l’aréna Familiprix.

« C’est un gros défi qui nous attend. On va jouer six matchs en 12 jours. Ça ne sera pas facile », a avoué l’entraîneur-chef des Prédateurs, Sébastien Renaud, en entrevue téléphonique au Lanauweb.

Pour accéder aux quart-de-finale, son équipe devra jouer son meilleur hockey de la saison. « J’ai demandé aux gars de s’impliquer davantage sur le plan défensif car le différentiel des buts pour et contre aura un gros impact sur le classement. Il faut donner une belle opposition et compétitionner face aux six formations qu’on va affronter », a ajouté Renaud.

Au niveau de l’infirmerie, le gardien Olivier Chalifour pourrait être disponible pour le premier match à Chambly. De son côté, Kristopher Verreault (commotion) représente un cas douteux. Les défenseurs Antoine Casimir et Isaac Laframboise rateront assurément le premier duel du tournoi à la ronde.

Horaire des Prédateurs pour le tournoi à la ronde

Dimanche 3 mars 2019

Prédateurs St-Gabriel-de-Brandon (10) vs Forts Chambly (5) - 16h00

Mercredi 6 mars 2019

Prédateurs St-Gabriel-de-Brandon (10) vs Panthères St-Jérôme (6) - 19h00

Samedi 9 mars 2019

Titan Princeville (3) vs Prédateurs St-Gabriel-de-Brandon (10) - 14h30

Dimanche 10 mars 2019

Collège Français Longueuil (2) vs Prédateurs St-Gabriel-de-Brandon (10) - 13h30

Mercredi 13 mars 2019

Cobras Terrebonne (1) vs Prédateurs St-Gabriel-de-Brandon (10) - 20h00

Vendredi 15 mars 2019

Prédateurs St-Gabriel-de-Brandon (10) vs Inouk Granby (4) - 19h45

Pour le classement du tournoi à la ronde, une victoire en temps réglementaire donnera 3 points, une victoire en temps supplémentaire ou en fusillade donnera 2 points, et une défaite en supplémentaire ou en fusillade donnera 1 point.

Pour les quarts-de-finale, les huit premières équipes au classement du tournoi à la ronde, en tenant compte du classement général de la saison régulière, s’affronteront dans une formule générale (4 de 7) entre les huitièmes et les premiers, les septièmes et les deuxièmes, les sixièmes et les troisièmes, et les cinquièmes et les quatrièmes.

 

 

La Ligue de Hockey Junior AAA du Québec a annoncé, le 25 février, ses sélections pour les titres de joueurs offensif et défensif pour la dernière semaine de la saison régulière 2018-19, soit du 18 au 24 février 2019.

Offensivement, le joueur méritant est le centre de 19 ans, Anthony Morin, des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Un produit de Joliette, il a démontré une fiche de 6 filets, dont 1 en avantage numérique et 1 en infériorité numérique, en plus de 16 passes pour 22 points en 5 duels, livrant un différentiel de +5.

Morin a cumulé un dossier de 33 buts et 61 aides pour un total de 94 points en 43 parties, pour parachever la saison 2018-19 au cinquième échelon des meilleurs pointeurs du circuit Jacques-Laporte. Il s’agit d’une deuxième nomination en cette campagne pour Anthony Morin. Ses coéquipiers, le centre Félix Meunier, et l’ailier gauche Tommy Roger, aussi de Saint-Gabriel-de-Brandon, ont également soutiré les regards pour cette décision.

En défensive, c’est le gardien de but de 19 ans Alexandre Taddeo, des Forts de Chambly, qui obtient l’honneur hebdomadaire pour cette valorisation. Le défenseur Wayne Létourneau, des Prédateurs de St-Gabriel-de-Brandon, et le cerbère Mathieu Bellemare, du Titan de Princeville, ont aussi été considérés.

 

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont terminé leur saison régulière sur une note positive en remportant leur dernière rencontre contre l’Artic à Montréal-Nord.

En effet, la troupe de Sébastien Renaud a vaincu la pire équipe du circuit Laporte par la marque de 9-8, le 24 février, à l’aréna Garon.

Les Prédateurs ont commencé la partie en force avec trois buts en 10:50 soit le troisième de Jonathan Lépine, le 23e de Félix Meunier et le 11e de Tommy Roger. Said Abi-Fayval a marqué le premier but de l’Artic à 12:36. Moins d’une minute plus tard, Roger inscrivait son deuxième du match pour redonner une avance de trois filets à Saint-Gabriel. Mais Jaalen Manzi réduisait l’écart à 4-2 à 14:19.

Un total de huit buts a été marqué au deuxième engagement dont trois pour les visiteurs, soit le 32e d’Anthony Morin, le deuxième de la rencontre de Meunier et le sixième de Jacob Talbot. C’était l’égalité 7-7 après 40 minutes de jeu.

Nicolas Ranno a donné l’avance à l’Artic pour la première fois du match à 4:57 de la troisième. Morin a marqué le but gagnant, son deuxième de la joute, son 33e, à mi-chemin dans la période. Meunier a marqué le but d’assurance avec moins de deux minutes à faire en temps réglementaire.

Kristopher Verreault a entrepris le match pour les Prédateurs et a cédé deux fois sur neuf tirs en 20 minutes avant de céder sa place à Jason Ferrara (20 lancers). Saint-Gabriel a tiré 43 fois sur Marc-Anthony Lambert.

Granby humilie les Prédateurs

Le 22, les Inouk de Granby ont été sans pitié pour les Prédateurs en les écrasant 8 à 2 devant 328 spectateurs à l’aréna Familiprix.

Les visiteurs ont marqué deux fois dans chacune des deux premières périodes. En troisième, dans les 10 premières minutes, Granby a ajouté trois autres filets.

Anthony Morin a réussi un doublé dans la défaite, c’était ses 29e et 30e filets de la saison. Les Inouk ont dominé 34-26 au chapitre des lancers, Kristopher Verreault a été le gardien perdant pour Saint-Gabriel.

Revers contre Chambly

Le lendemain soir, les Forts de Chambly y sont allés d’une poussée de trois buts au dernier vingt pour l’emporter 8-5 à Saint-Gabriel.

Comme ce fût souvent le cas cette saison, les Prédateurs ont connu un mauvais début de match, les visiteurs menaient 3-0 après 8:37 de jeu. Wayne Létourneau a redonné espoirs à Saint-Gabriel à 11:21 mais les Forts ont ajouté deux autres buts. Félix Meunier a cependant réduit l’écart à 5-2 avec son 21e à 18:06.

Au deuxième engagement, les Prédateurs sont revenus dans la partie pour créer l’égalité 5 à 5, grâce au 31e d’Anthony Morin, le 10e de Tommy Roger et le deuxième du match de Meunier.

Mais en troisième, Chamby est revenu avec force pour marquer trois fois pour remporter un 25e triomphe cette saison.

Jason Ferrara a entrepris la rencontre pour les Prédateurs, il a donné trois buts sur six lancers, en huit minutes, Kristopher Verreault a concédé cinq filets sur 44 tirs. Saint-Gabriel a obtenu 9 lancers sur Alex Brousseau.

Au 10e rang

Les Prédateurs terminent donc la saison régulière au 10e rang du classement général (sur 13 équipes) avec une fiche de 18 victoires, 28 défaites, un revers en prolongation et un en fusillade pour 38 points.

Saint-Gabriel a affriché la deuxième pire défensive de la Ligue Junior AAA avec 261 buts accordés.  Anthony Morin a terminé au cinquième rang des pointeurs de la ligue grâce à ses 33 buts et 61 passes en 43 matchs.

La troupe de Sébastien Renaud profitera d’une semaine de repos pour se préparer pour le tournoi à la ronde, première étape des séries d’après-midi. Chaque équipe disputera six parties dès le 3 mars prochain.

 

 

Photo courtoisie

Pour la première de sa jeune histoire, le Houston Bar&Grill HC de Saint-Roch-de-l’Achigan est en mode série dans la Ligue de Hockey Senior du Richelieu

L’équipe dirigée par Hugo Lusignan, par intérim, affronte les Cuisines Action de Farnham dans la série quart-de-finale.

Jusqu’à maintenant, chaque formation a remporté deux victoires. Le Houston Bar&Grill HC a perdu le premier duel 6-4 à domicile, avant de remporter les deux autres par la marque de 9-1. Farnham a cependant égalisé la série, avec un gain de 4-3, le 24 février

« Même si les Cuisines Action a terminé au sixième rang du classement général, c’est une équipe qui joue du très bon hockey depuis les Fêtes à la suite du changement d’entraîneur. Ils sont travaillants », a expliqué Lusignan en entrevue téléphonique.

Les affrontements #5,6 et 7 seront disputés ce week-end. Deux de ces matchs seront présentés au Complexe JC Perreault de Saint-Roch-de-l’Achigan, le 1er mars à 21h et le 3 mars à midi (si nécessaire).

« Il faut prendre une partie à la fois. La formation qui va travailler le plus fort va sortir gagnante de cette série », a conclu Lusigan.

Marc Laverdière congédié

L’organisation du Houston Bar&Grill HC a causé une forte surprise après le premier match de la série contre Farhnam en congédié leur premier entraîneur de sa jeune histoire, Marc Laverdière.

« J’ai reçu un appel quelques heures avant la deuxième rencontre. Je n’ai jamais vu venir le coup. J’ai trouvé ça très ordinaire », a souligné en entrevue au Lanauweb, M. Laverdière.

Se disant un entraîneur exigeant et intense, il dresse néanmoins un bilan positif de son passage derrière le banc de Saint-Roch-de-l’Achigan. « On a livré la marchandise en finissant au troisième rang. Mais la fin me laisse un goût amer et je n’ai plus envie de coacher une équipe de hockey à la suite de ça », a-t-il reconnu

Rejoint par le Lanauweb, le propriétaire et directeur-gérant de l’équipe, Max St-Michel, a indiqué que l’organisation souhaitait ne pas émettre de commentaires.

 

Photo courtoisie

Les Loups de St-Gabriel et la Méchante Virée de Varennes disputaient samedi et dimanche dernier le deuxième et troisième match de leur série 4 de 7.  

Tout d'abord, samedi, à Varennes, les Loups ont laissé filer une avance de 3 buts en troisième période pour finalement s'avouer vaincu 6 à 5. Autant les Loups ont ont dominé les 30 premières minutes de jeu, autant ils ont manqué d'agressivité et de détermination en deuxième moitié de match.    

Les hommes d'Éric Piette ont pris une avance de 2-0 après une période grâce aux deux buts de Maxime Sénéchal.    

Les Loups ont augmenté leur avance à 3 buts au deuxième vingt et menaient 5-2 après deux périodes. Maxime Bonin, Charles Landry et Samuel Pesant ont marqué pour St-Gabriel alors que Derek Dupuis et Olivier Tremblay-Laliberté répliquaient pour Varennes.    

La méchante Virée enregistre 4 buts sans riposte au troisième vingt. Olivier Tremblay-Laliberté, Frédérick Di Sei, Francis Martel et François Touchette-Coderre inscrivent chacun un but pour donner la victoire à Varennes.   

Malheureusement pour les Loups, le manque d'effort soutenu en troisième période leur a coûté le match. Ce ne fût pas une rencontre facile pour les gardiens Bleau (Saint-Gabriel) et St-Onge (Varennes) qui ont connu leur part de difficultés. Maxime Sénéchal a terminé la soirée avec 3 points (2b-1p).     

Loups de Saint-Gabriel, série, Varennes, Éric Piette
Photo courtoisie

Victoire en prolongation           

Le Lendemain, 24 février, les Loups recevaient Varennes pour le troisième duel de cette série. Il aura fallu attendre à 21 secondes de la période de prolongation pour voir Chyp Fraser donner la victoire aux Loups avec son troisième filet des séries,

Les Loups ont inscrit le seul but du premier vingt en désavantage numérique sur un superbe jeu de Samuel Pesant qui a compté sans aide à 17:27. A noter que les Loups ont écopé de quatre punitions mineures dans les cinq dernières minutes de jeu de la première période.

La Méchante Virée profite d'ailleurs d'un avantage numérique pour créer l'égalité 1-1. Frédérick Di Sei (3e) marque à 27 secondes du début du deuxième engagement. Varennes prend les devants pour la première fois dans le match à 7:19 avec un but de Jérémie Martel  assisté de Jérémy Lemay. Charles Landry (2e) remet les pendules à l'heure en marquant sur une passe de Vincent Montreuil à 16:30. Moins d'une minute plus tard Olivier Tremblay-Laliberté (3e) redonne une avance de 3-2 à Varennes avant la fin de la période.           

Les Loups connaissent une très bonne troisième période mais se heurte au gardien Samuel Ouellet qui effectue plusieurs bons arrêt. A deux reprises les joueurs des Loups lancent directement sur le poteau. Il ne reste que 38 secondes à la rencontre lorsque le défenseur Charles Landry trompe la vigilance de Ouellet, Samuel Pesant l'a assisté sur ce but.    

Les deux équipes se retrouvent en prolongation. Le suspense ne dure pas longtemps puisque Chyp Fraser complète une stratégie Samuel Pesant pour donner la victoire aux Loups locaux après seulement 21 secondes de jeu. Samuel Pesant complète la rencontre avec 3 points (1B-2P) et Charles Landry avec deux buts. Le gardien Philippe Bleau des Loups a offert une solide prestation malgré une blessure subie lors du match disputé la veille à Varennes.    

La quatrième rencontre de cette série aura lieu vendredi le 1 mars à Saint-Gabriel à 20 heures 15 et le cinquième match aura lieu le lendemain soir à Varennes dès 18 heures 30.           

Crédit photo Phil Raymond

Samedi soir le 23 février, avait lieu le quatrième match de la série opposant les Sportifs Pétroles Bélanger au Métal Pless de Plessisville. Rappelons que la veille, les Sportifs l’avaient emporté 6-1 au domicile du Métal Pless. Voir le texte du match de vendredi avec le lien suivant :http://lanauweb.info/nord/index.php/sports/23-hockey/5767-victoire-sans-equivoque-de-6-1-des-sportifs-petroles-belanger-face-au-metal-pless.html

Le match débute sur les chapeaux de roues et dès la 15e seconde de jeu, le Métal Pless prend les devants 1-0 grâce au but de Gabriel Slight. Par la suite, les visiteurs, malgré un alignement réduit à 14 joueurs et les deux gardiens, démontre clairement leur intention de racheter leur contre-performance de la veille. Malgré tout, à 13:01, David Fortier surprend le gardien Lamontagne et réussit à loger la rondelle derrière lui depuis l’arrière du filet. Le Métal Pless ne se laisse pas abattre et deux minutes plus tard, Gabriel Slight marque son deuxième du match et redonne par le fait même l’avance aux siens.

Crédit photo Phil Raymond

En deuxième période, malgré beaucoup d’intensité et de belles pièces de jeu de part et d’autres, aucun but ne fut marqué.

En troisième, les Sportifs Pétroles Bélanger frappent tôt et fort alors que Jean-Philippe Caron et Nicolas Laroque Marcoux marquent tour à tour en l’espace de 90 secondes de jeu. Les joliettains prennent alors les devants pour la première fois dans le match.  L’intensité du jeu monte alors d’un cran, les Sportifs prennent le momentum du match.  À 7 :37, David Poulin creuse l’écart à deux buts en faveur des Sportifs Pétroles Bélanger. Avec moins de six minutes à faire, les locaux bénéficient d’un avantage numérique. Pendant cet avantage, le gardien Lamontagne du Métal Pless a été prodigieux avec plusieurs arrêts miraculeux. Avec moins de deux minutes à faire au match, l’entraîneur-chef du Plessisville retire son gardien, mais avec 16 secondes à écouler, Rock Régimbald, concrétise la victoire des siens avec un but dans un filet désert.

En entrevue après la rencontre, l’entraîneur-chef André Lachance était bien sûr satisfait de la tournure des événements. «Avec un alignement de seulement 14 joueurs et deux gardiens pour l’autre équipe, nous savions que nous devions travailler en conséquence de tirer profit de cette situation et les gars ont bien appliqué la stratégie. Mais ce fut un match dur mentalement car ils voulaient revenir en force et ont frapper tôt ce qui est toujours difficile.» a résumé le pilote des Sportifs.

La prochaine joute de cette série sera disputée vendredi soir le 1er mars à 20h30 au Centre Récréatif Marcel-Bonin. Cette rencontre va marquer le retour au jeu du capitaine des Sportifs Joël Roch qui a raté les deux rendez-vous du week-end en raison d'une suspension.

Crédit photo Phil Raymond

 

 

Plus d'articles...